Les meilleurs pur sang arabes du monde à Villepinte
samedi 26 novembre 2016

arabe 2016 EKS Alihandro
EKS Alihandro © Béatrice Fletcher

Dans le championnat du Monde du Pur Sang Arabe, après une première journée réservée aux 67 femelles, c'était au tour des 56 hongres et mâles de se mesurer pour décrocher un ticket pour la finale de demain.

A l'applaudimètre, comme pour le panel de juges, les favoris se sont clairement détachés. Ce fut le cas, chez les séniors mâles, pour EKS Alihandro, 6 ans, fils de l'incontournable Marwan Al Shaqab, qui mettait à l'honneur des couleurs du Royaume d'Arabie Saoudite,  et de son fils, le yearling Mansour AM, et de D SERAJ (Fa El Rasheem) aux couleurs des Emirats Arabes Unis.  Chez les juniors, Luigi (Kanz Al Bidayer) pour le Qatar et Gallardo J, 3 ans, fils d'Emerald, né dans les Emirats Arabes Unis, remportait toutes les faveurs.

Comme Régis Huet (ACA) le remarquait, le nombre de chevaux, inférieur à l'année dernière, compliquait la tâche de la dizaine de chevaux français en lice lors de ces qualificatives. S'il est toujours compliqué de figurer dans le Top 10 de ces finales mondiales, les chevaux français disputaient en quelque sorte leur propre compétition, puisque se déroulait aujourd'hui la finale de la Coupe de France, qui récompense les chevaux français ayant marqué le plus de points sur les compétitions internationales en France.  Les quatre lauréats sont pour cette édition 2016 le yearling Avalon Saphir de Lune, fils d'Aria Trésor, né chez Pascale Ponchaud,  Fahim Ishane OS  (Ajman Moniscione), 8 ans, propriété du Haras de Palletins, Dzai Nunki, 4 ans, né chez Jean Jacques et Félicité Savenier, ainsi que Jahamal de Cartererey, 4 ans également, né chez Antoine Rigot. Chacun d'eux touchera 1500 euros. Demain, à partir de 10 heures se succéderont les finales des mâles et des femelles, les titres les plus prisés étant bien entendu ceux des sujets séniors. 

Résultats complets sur http://www.jump-results.com