Les sires de BLH en parade
jeudi 02 mars 2017

BHL Sandro Boy
Sandro Boy © Jean-Louis Perrier

Depuis deux ans, l’équipe de BLH invite les éleveurs sur le site de l’European Stallion Resort à Servas près de Bourg en Bresse (01) pour la présentation de quelques uns des étalons distribués à son catalogue. La famille Neyrat et toute l’équipe de BLH a le sens du show, et le rendez-vous du 27 février a été aussi réussi que fréquenté.

Ouvert avec la présentation de deux poulains made in BLH cru 2016, une pouliche de Flexible, et un intéressant croisement de Con Air et la grande performer de Markus Fuchs, La Toya, la présentation d’une dizaine d’étalons a aussi permis de voir que le retraité Tinka’s Boy, encore disponible en IAC se portait bien ! L’air de l’Ain et les bons soins de toute l’équipe apportent longue vie aux pensionnaires de BLH ! De quoi persuader quelques grands étalonniers étrangers de confier leur star à Frédéric Neyrat : c’est le cas côté allemand avec deux nouveaux performers distribués par BLH : le gris Cartani, Carthago et Taggi, une fille de Landgraf qui remporta l’or par équipe et l’argent individuel avec Sören von Rönne aux JEM de La Haye. Cet élégant gris de 16 ans affiche déjà 120 produits en lice sur les concours internationaux. Bon serviteur de l’équipe allemande, Monte Bellini est le fruit de l’intéressant croisement de Montender avec une fille du chef de race Ramiro Z. C’est bien sûr le magnifique Sandro Boy, toujours aussi pétulant à 24 ans, qui avait l’honneur de clore cette présentation. L’ancien complice de Marcus Ehning a servi  sous les auspices de BLH 280 juments l’an dernier. Deux autres performers sous couleurs allemande, Acantus et  Asti Spumonte ont montré qu’ils avaient aussi, entre modèle, origines et performances, de quoi satisfaire les éleveurs qui trouvent dans le catalogue de BLH plusieurs gloires du Holstein comme Casall.

Mais BLH ne délaisse pas les SF et outre les produits maison, Abou Sim Bel qui continue sa route sous la selle de Grégory Wathelet, Vepsom Bel et The Best of Bel, la famille Neyrat investit dans la jeune génétique avec Dexter de Kerglenn. Présenté sur les barres par le cavalier maison Anthony Gruet, ce fils de Mylord Carthago est issu d’une très bonne souche de l’élevage breton : sa mère Shana de Kerglenn (Diamant de Sémilly ) et sa  grand-mère Jumpy de F Kreisker  (Quito de Baussy) ont toutes deux remporté le championnat des 7 ans. BLH n’oublie pas non plus les éleveurs poneys avec cette année deux nouveaux pensionnaires: les performers Tout en un du Chapelan, connemara par l’incontournable Dexter Leam Pondi, et Intermède à Bord, PFS par Bolino Ravignan.   On retrouvera quelques uns des pensionnaires de BLH lors du Top Sires dans le grand manège du Parc du Cheval  de Chazey sur Ain le 5 mars.