Monte Bellini en France
jeudi 08 décembre 2016

Monte Bellini
Monte Bellini © http://www.ludger-beerbaum.de

Le grand gagnant international sous la selle de l’Allemand Philipp Weishaupt, Monte Bellini, est arrivé fin novembre à Béligneux-le-Haras.

Lancée il y a à peu près cinq ans, l’activité étalons du Haras de Ludger Beerbaum (Ludger Beerbaum Stables GmbH) s’est développée à vitesse Grand V. En France, Béligneux-le-Haras (famille Neyrat) s’est mis en relation avec lui et a ainsi accueilli Coupe de Cœur ces quatre dernières années, et Goldfever depuis deux ans. Un roulement s’opère avec Jerry Smit en Italie, chez qui ces deux étalons sont repartis. Mais Monte Bellini, lui, est arrivé à Beligneux (dans l’Ain) fin novembre, a priori pour deux années.

Monte Bellini (west, par Montender, kwpn et Ramira, west par Ramiro, holst), aujourd’hui âgé de 14 ans, a effectué une courte mais très belle carrière internationale en saut d’obstacles sous la selle de l’Allemand Philipp Weishaupt, jusqu’en 2013 : 3e en 2011, à neuf ans, du GP 5 * de Rio de Janeiro, 5e du GP de Bremen, il est en 2012 vainqueur de la Coupe des Nations de Rotterdam, 5e du GP de Goterborg, 4e du GP de la Ville et 7e du GP Cpe du Monde à Bordeaux, 4e de la Finale Cpe du Monde à S'Hertogenbosch... En 2013 il participe à la victoire de l’équipe allemande dans la Coupe des nations de Rotterdam et dans celle de Falsterbo, tout en remportant le GP de Rotterdam et en terminant 6e à Falsterbo. A Rome, il est 2e de la Coupe des Nations de Rome et 11e du GP.

Sa mère, née en 1980, a concouru en épreuves à 1,35 m, et a également donné le très bon Conte Bellini (Cornet Obolensky) de Clarissa Crotta. Sa grand-mère est une jument hanovrienne par Wendekreis, étalon ancienne mode qui a gardé une bonne réputation au Hanovre où il a notamment bien croisé avec les filles du Pur-sang Wiesenbaum.

Les premiers produits de Monte Bellini sont nés en 2006 mais il a déjà 13 fils approuvés à Verden, Vechta ou Munster. Ses premières grosses générations-qui ont principalement bénéficié d’une jumenterie hanovrienne - sont nées en 2009 (34 produits enregistrés dans le sport, 15 sortent en compétitions internationales à 130, 135 et 140 cm selon Béligneux-le-Haras) et 2010 (29 produits enregistrés dans le sport dont  6 fils étalons).

Selon Frédéric Neyrat, Monte Bellini est un étalon « moderne qui toise 1,68 m, avec beaucoup de look, une belle encolure. Il asuffisamment d’os,et affiche un modèle pluscompact quecelui deson père ».