Myrtille, Selle Français meilleur cheval de l'année 2013 !

jeudi 10 octobre 2013

  • imprimer

Les classements annuels, définitifs, au terme d’une période débutant en octobre 2012 pour se terminer le 30 septembre 2013, sont parus. Rappelons que la World Breeding Federation of Sport Horse, WBFSH, établit depuis 1993 un classement annuel des meilleurs stud-books mondiaux dans les trois disciplines reines que sont le dressage, le complet et le saut d’obstacles.

herning Roger-Yves Bost et Castle Forbes Myrtille Paulois largeL

www.scoopdyga.com

Roger-Yves Bost et Castle Forbes Myrtille Paulois

CSO : Myrtille, au sommet

Le stud-book Selle Français qui caracolait en tête du classement saut d’obstacles à la fin du siècle dernier, réussit, depuis le début des années 2000, à se maintenir en bonne place, sur le podium, très occasionnellement au pied de celui-ci. Cette année encore, il occupe une troisième marche qui est la sienne depuis 2010, s’étant hissé sur la deuxième en 2009. Cette position est principalement due au talent de Castle Forbes Myrtille Paulois , née chez Agnès Grosz, et de son cavalier Roger Yves Bost, nos médaillés d’or du championnat d’Europe. La jument baie, de pur sang français, prend en effet la tête du classement individuel, « boostée » par ses dernières performances, y compris sa victoire de Lausanne en septembre.

Elle s’impose sur Chaman, kwpn, fils de Baloubet du Rouet, auteur d’une saison très régulière avec Ludger Beerbaum qui mène le KWPN en tête du classement  par stud-book. Celui-ci s’impose très nettement car les six meilleurs représentants retenus se placent de la 2e, Chaman, à la 14e place, Verdi III, du classement individuel : un magnifique tir groupé qui met largement le KWPN à l’abri de ses poursuivants. Le BWP prend cependant une très belle 2e place, grâce notamment à Cella, la grise de Ben Maher, 3e en individuel, et Cylana, fille du Galoubet Skippy II, que monte la jeune américaine Reed Kessler. Ce stud-book, longtemps en embuscade non loin du podium, 4e en 2009, 2010 et 2012, soutenu par le solide London, a renouvelé une partie de ses cadres et se montre offensif.
Le SF est 3e donc, mais si Myrtille assure, ses coéquipiers se montrent plus timides, se classant de la 28e place, Paloubet d’Halong, à la 36e, Nayana. Il ne s’impose que d’une courte tête sur le Holstein, dont Casall est le leader, 7e, un Holstein qui dégringole cruellement puisqu’il occupait la première marche en 2012, après avoir été 2e en 2010 et 2011… On notera également la bonne 5e place du sBs. Le petit stud-book belge fait son chemin, grâce à Hello Sanctos, 10e, et le plein d’avenir AD Rahmannshof’s Bogeno, 15e , et malgré la saison tronquée de son leader 2012, Rêveur d’Hurtebise HDC.
Notons que l’anglo-arabe figure en 34e position.

Complet, la douche !

Si un mois plus tôt, lors du classement provisoire publié fin août, le Selle Français occupait une 3e place honorable, et coutumière, dans cette discipline à l’issue du championnat d’Europe de Malmoë, le réveil est brutal après le CCI**** de Burghley. Les cartes ont été largement rebattues, et n’ayant pratiquement pris aucun point dans l’intervalle, notre stud-book, régulièrement bien classé (3e en 2009 et 2010, 1er en 2011, 4e en 2012) ces dernières années, chute à la 6e place avec pour leader Lesbos, 25e en individuel, suivi de Opgun Louvo (28e) et Neuf des Cœurs (76e !). Le stud-book anglo-arabe prend la 19e place.
Le stud-book irlandais Irish SH est en tête, comme à son habitude, avec deux produits de Cruising, dont son leader Mr Cruise Control, 6e en individuel. Le Hanovrien est 2e, tout près, grâce notamment à FRH Escada JS, 11e en individuel, et médaille d’argent à Malmoë avec l’allemande Ingrid Klimke et deux produits du pur sang Heraldik. Heraldik, leader des étalons pères de gagnants en 2012, devrait conserver sa couronne, car il est encore très présent cette année, ici et chez les Trakehner, ainsi que chez les Baden-Wurttemberg, auquel appartient son fils, Halunke FBW, médaillé d’or à Malmoë avec Michael Jung et 3e du classement individuel wbfsh.
La surprise vient du SHBGB … Quesaco ? SH pour cheval de sport, B pour breeding et GB pour Grande Bretagne. Mais, c’est bien sûr !

Surprise car très loin un mois plus tôt, 9e, mais s’étant trouvé un providentiel leader en Avebury, (10e en individuel, et notamment 2e du 4 étoiles de Burgley avec Andrew Nicholson après l’avoir remporté en 2012) qui n’était auparavant identifié dans aucun stud-book.
Le Oldenburg prend la 4e place, quelques points devant le Holstein, 5e.
La tête du classement individuel revient à Nereo, fils de Fines, appartenant au Cheval de Sport Espagnol, CDE. Nereo est le cheval olympique d’Andrew Nicholson. Plus récemment, il fut victorieux du 4* de Pau, 3e à Burghley pour seulement quatre sorties au niveau international.

Dressage, la stabilité.

Concernant le dressage, le KWPN, imbattable là aussi, conserve sa suprématie et le Hanovre doit encore se contenter de la 2e place, alors que le Westphalien s’empare de la 3e marche du podium aux dépends des danois, DWB. Valegro est bien sûr le vainqueur du classement individuel. Champion olympique, champion d’Europe, le cheval de Charlotte Dujardin domine à chacune de ses sorties. Le Selle Français figure à la 19e place grâce à une honorable 109e place en individuel de Karamel de Lauture. L’anglo-arabe est absent dans cette discipline.
Tous ces classements sont consultables sur le site de la Wbfsh.

Jaeger LeCoultre, le nouveau sponsor de la fédération mondiale des stud-books de chevaux de sport (WBFSH), récompensera les gagnants lors d’une cérémonie qui se déroulera à Doha en présence de la présidente de la FEI, la Princesse Benedikte, le 20 novembre prochain, à l’occasion de la finale du Global Champion Tour. Les naisseurs des trois chevaux en tête dans chaque discipline, dont Agnès Grosz qui mit au monde Myrtille à Mahéru dans l’Orne, y sont attendus et se verront remettre une montre estampillée par le prestigieux horloger suisse.
           

Consultez les rankings WBFSH en cliquant ici

Patricia Cagé

Bucas
Couvertures pour chevaux
Theault
Spécialiste du transport pour chevaux depuis 1924
  • imprimer

0Commentaires

PHILIPPE P | 10/10/2013 19:56
Pour être plus précis il faut rappeler que dans les années de naissances des chevaux qui figurent à ce classement le SF faisait naître en moyenne deux fois plus de poulains que ses concurrents BWP, Holstein ou KWPN.

On peut donc en conclure que le SF est globalement deux fois moins performant que ces stud-books.

Si on y ajoute les kilomètres à parcourir ( 18 fois plus qu'en Belgique) pour trouver un cheval, et une formation quasi inexistante des cavaliers professionnels, on comprend mieux que 85% des chevaux et poneys proposés à la dernière vente du Mans n'aient pas été vendus . 70% d'entre eux ne sont même pas sortis du box pour être essayés !!

Ph. POPPE



On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table N43 Stéphanie Brieussel

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr