Phantastica, une fantastique fille de Don Juan de Hus
vendredi 09 février 2018

Phantastica
Phantastica © Hubert Fischer

Pour la première fois, « l’Allemagne du Sud » a organisé le 27 janvier à Munich-Riem un championnat des juments DSP (Deutschen Sportpferdes) pour déterminer la meilleure jument des régions d’élevage de chevaux d’Allemagne du Sud.

Chacun des cinq stud-books d'Allemagne du Sud (Bavière, Bade-Wurtemberg, Brandebourg-Anhalt, Rhénanie-Palatina-Sarre et Saxe-Thuringe) regroupés depuis 2014 sous l'appellation DSP (cheval de sport allemand) a eu le droit d’envoyer deux candidates nées entre 2013 et 2014. Les jeunes femelles ont été évaluées en main et aux allures en liberté.

10 juments ont donc été présentées, toutes plus belles les unes que les autres. Une seule d'entre elles présentait des origines saut d’obstacles. Trois juments descendaient des anciens reproducteurs du Gestüt Birkhof (Fred Astaire, Genesis, Lord Leopold), les autres avaient comme père Lord Loxley, Don Juan de Hus, Totilas ou Benicio, Millennium et Best of Gold.

 

La jument primée d’Etat Phantastica, née en 2013, a impressionné les juges par son modèle parfait, sa locomotion ample et élastique. Ses origines sont excellentes : Don Juan de Hus x Expo’se x Sandro Hit. Phantastica est une demi-sœur de l’étalon DSP Belantis qui poursuit une carrière sportive impressionnante sous la selle d’Isabell Werth. Envoyée par le stud-book du Brandebourg-Anhalt, la belle jument toute noire est un produit du Haras d’Etat de Neustadt/Dosse qui en est aussi propriétaire. DSP Phantastica était déjà Championne du Brandebourg-Anhalt et Championne d’Allemagne du Sud en 2016.

 

La deuxième, Diamant, est une fille de Millennium x Quattro B qui vient du Haras d’Etat de Graditz, qui forme avec le Haras d’Etat de Moritzburg (étalonnage) la « Sächsische Gestütsverwaltung » (l’administration des Haras d’Etat de la région du Saxe-Thuringe). Le Haras d’Etat de Moritzburg en est co-propriétaire avec le Gestüt Sprehe de Millennium.

 

Candelera B (Best of Gold x Landsberg), jument primée d’Etat, termine troisième. Très fine et gracieuse, elle a convaincu les juges par son arrière main bien active. Née en 2014, elle est issue de la lignée maternelle de l’étalon Con Spirit, champion suprême des étalons saut d’obstacles d’Allemagne du Sud en 2009, dans l’élevage d’Anton Schindele (père et fils) en Bavière.