Qualificative étalons SF : baisse de fréquentation également au Mans

mercredi 29 mai 2013 - Le Mans

  • imprimer

Mardi 28 mai avait lieu la qualificative étalons SF du Mans, la deuxième des huit étapes que comporte le circuit avant les finales de fin octobre.

ansf le mans 2013 Azzaro du Pré largeL

Les Garennes

ansf le mans 2013 Aloha d’Ix largeL

Les Garennes

ansf le mans 2013 Boléro de l’Aubier largeL

Les Garennes

ansf le mans 2013  Baltik de Mai largeL

Les Garennes

Azzaro du Pré (Esterel des Bois et Quelle Nuit du Pré par Calvaro, holst)

Aloha d’Ix (Calvaro, holst et Carte d’Or par Quidam de Revel)

Boléro de l’Aubier (Lando, dwb et Ortense du Moulin par Tristan de Quelen)

Baltik de Mai (Nervoso et Jamaique de Rêve par Papillon Rouge)

previous video next video

Deux régions de profils totalement différents, et pourtant les chiffres sont les mêmes : exactement comme lors de la première étape de Saint-Lô, le nombre de candidats de 2 ans est resté stable au Mans par rapport à l’an dernier (22 cette année, 23 l’an dernier), mais il était en forte baisse de près de 50 % pour les 3 ans : 14 cette année contre 25 en 2012 (à Saint-Lô ce chiffre est passé de 104 à 53).
Les raisons ont sans doute plusieurs explications (baisse des naissances, conditions météo qui peuvent avoir compliqué la préparation des chevaux pour certains…). Mais le fait que cette baisse touche principalement les 3 ans donne à penser - l’ANSF en a d’ailleurs pris conscience semble-t-il - que, compte tenu du contexte économique, le fait que les 3 ans doivent être présentés montés à l’obstacle dès les qualificatives au printemps engendre des frais supplémentaires qui pourraient décourager de nombreux éleveurs propriétaires.

Azzaro du Pré remporte les 3 ans
Ce petit lot de 3 ans n’était, en outre, pas de facture exceptionnelle. Quatre d’entre eux obtiennent tout de même une moyenne globale (après le saut en liberté, le modèle, puis les allures et le saut montés) supérieure à 7.
Le lauréat est un peu lourd mais profond, régulier et d’un beau bai foncé avec de beaux tissus. Il a montré de la force à l’obstacle, notamment au saut monté et termine avec une note de 7,3. Cet Azzaro du Pré (Esterel des Bois et Quelle Nuit du Pré par Calvaro, holst) appartient à son naisseur Sébastien Laforge. Ce jeune professionnel d’une quarantaine d’années est éleveur depuis vingt ans et cavalier de jeunes chevaux ; propriétaire d’une dizaine de poulinières, il fait également de la valorisation et du commerce. Il est venu du Pré-en-Auge, dans le Calvados, au lieu d’aller à Saint-Lô, plus près, car l’étape du Mans se déroulait sur une seule journée (Saint-Lô était initialement prévu sur deux jours). Il loue également la qualité des infrastructures : il faut dire que peu de concours d’élevage bénéficient d’un cadre aussi grandiose que celui du Pôle européen du cheval de Philippe Rossi. Le père d’Azzaro du Pré, Esterel des Bois (Papillon Rouge), est un ancien étalon HN de bonne origine que Sébastien Laforge a acquis il y a cinq ans aux ventes de réduction d’effectifs des Bréviaires.
Calvaro, grand-père maternel du vainqueur, est le père du deuxième, Aloha d’Ix (Calvaro, holst et Carte d’Or par Quidam de Revel), propriété de son naisseur Xavier Valverde (72). Régulier dans son modèle, il s’est montré pratique et appliqué sous la selle, sur le plat comme à l’obstacle.
Le troisième, Amadeus de la Garde (Calato, holst et Kanelle du Mûrier par Dollar du Mûrier), s’est également montré de façon correcte à l’obstacle. Il bénéficie en outre d’un modèle plaisant, avec belle robe bai, de beaux tissus et de l’étendue. Il était présenté par sa naisseuse Liliane Lacassagne (15).

Les 2 ans pour Boléro de l’Aubier
Le lot des 2 ans était plutôt de meilleure tenue, globalement, que celui des 3 ans. Huit d’entre eux obtiennent une moyenne supérieure à 7. Boléro de l’Aubier (Lando, dwb et Ortense du Moulin par Tristan de Quelen) termine en tête. Son père Lando est réputé pour faire des chevaux avec du chic. Celui-ci est vraiment un très beau 2 ans, sport, élégant, très bien proportionné, avec une très jolie tête qui prolonge un magnifique bout de devant. Il était présenté par l’un des trois co-naisseurs, Benoit Leblanc (41), et termine avec la très bonne moyenne de 7,8.
A l’inverse, le modèle du deuxième, Baltik de Mai (Nervoso et Jamaique de Rêve par Papillon Rouge, ne fait véritablement pas envie. Il a en revanche vraiment très bien sauté (les 2 ans sautent en liberté uniquement, bien sûr). Son naisseur et propriétaire est Matthieu Sala (53).
Bellator du Lys est troisième. Ce fils de Quaprice du Bois Margot (holst) et Uvéa du Lys par Toulon (bwp) présenté par son naisseur Thierry Ripoche (36) mériterait de perdre un peu de poids ! Il est toutefois équilibré dans son modèle et a bien sauté.
Enfin signalons que deux 2 ans se sont présentés dans la catégorie dressage. Bonamour de l’Esques (San Amour, old et Tosca de l’Esques par Cardento, holst), présenté par Laurent Jamault (14), obtient une note de 7,3.
Prochaine étape dans le Pas-de-Calais à Verquigneul.
Prochaines étapes :
Le 30 mai à Verquigneul (62) (+ qualif femelles de 2 et 3 ans le 31 mai) ;
Le 4 juin à Lamballe (22) ;
Le 6 juin à La Roche sur Yon (85) (+ qualif femelles de 2 et 3 ans le 7 juin) ;
Le 9 juin à St Etienne de Tulmont (82) (+ qualif femelles de 2 et 3 ans le même jour) ;
Le 11 juin à Rosières aux Salines (54) ;
Le 13 juin à Cluny (71) (+ qualif femelles de 2 et 3 ans le 14 juin) ;
Rendez-vous sur le site www.francechevaldesport.fr pour engager votre mâle ou femelle Selle Français de 2 ou 3 ans à l’une de ces qualificatives SF 2013.

Toutes les photos des qualificatives étalons SF par www.photos-lesgarennes.com

Emmanuel Jeangirard

  • imprimer

0Commentaires

PHILIPPE P | 30/05/2013 09:04
La Commission européenne, très libérale en matière d’élevage, a en projet (connu des organisations professionnelles et des associations de races, comme du ministère de l’agriculture, puisqu'il en a exposé les grandes lignes en fin d’année 2012) un règlement zootechnique inter-espèces qui supprime de fait toute forme d’agrément à l’instar de ce qui se passe pour le Connemara.

Ce qui signifie qu’un sujet (mâle ou femelle) issu de deux parents d’une même race reconnue en Europe pourra produire dans la race.
L’ANSF, qui bâtit son existence essentiellement sur la pyramide de la voie mâle, a du souci à se faire.
Il faudrait donc aller plutôt vers une caractérisation des individus en vue de les classer. Tous peuvent reproduire, mais certains peuvent faire valoir d’une catégorie particulière.....Autrement tout le système des agréments raciaux va être balayé d’un trait de plume bruxellois !
Les concours d'étalons de 2 et 3 ans sont donc, dans leur format actuel , aussi coûteux qu'inutiles, voire même dangereux .
Il suffit de regarder pour s'en convaincre les performances des champions de france ANSF des 2 et 3 ans quelques années après leur consécration...et de retenir ses larmes !


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 80 Pascal Forabosco

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr