Retour au Bercail pour Nikyta d'Elle
mercredi 20 avril 2016

Nikyta d'elle et Roger-Yves Bost au Derby de la Baule
Nikyta d'elle et Roger-Yves Bost au Derby de la Baule © Scoopdyga

Eleveur réputé, cavalier de jeunes chevaux hors pair, mais aussi grand compétiteur, Bertrand Pignolet revient progressivement au haut niveau avec Urano de Cartigny et Upsillon d'Elle. Il dresse un point sur ce début de saison mais aussi sur le retour au Haras d'Elle de Nikyta d'Elle, une jument qui a évolué au plus haut niveau avec Roger-Yves Bost.

Bonjour, Bertrand Pignolet, nous avons appris le retour de Nikyta d'elle au Haras comme poulinière!

"Oui, voilà trois semaines que la jument est revenue au Haras d'Elle. C'était le deal lorsque nous l'avions vendue, elle devait revenir après sa carrière sportive, pour entamer ici son rôle de poulinière, et ce sera un poulain sur deux  pour le Haras d'Elle, l'autre pour Equiblue, ses propriétaires.

Mais il faut d'abord que la jument décompresse, ses chaleurs n'avancent pas et nous verrons pour faire un transfert pour Equiblue et une monte en frais pour nous. J'aimerai bien avec Schérif d'Elle, mais ce n'est pas forcement pour maintenant nous verrons comment évolue la jument !"

Pour rappel, Nikyta d'Elle a été valorisée par Hubert et Bertrand Pignolet avant d'évoluer sous la selle de Roger-Yves puis de Nicolas Bost. Elle participait entres autres au derby de la Baule en 2014 où elle prenait la 2e place. Elle gagnait également une épreuve du CSI***** de Hong Kong en 2015, se classait à Abu Dhabi, Paris, Doha, Helsinki.... Elle est déjà la mère de trois produits: Valeur d'Elle, étalon agréé (par Nippon d'Elle), Une étoile d'Elle (par Quaprice Bois Margot) et  Byblos d'Elle (par Niagara d'Elle).

Nous sommes en pleine période de poulinages et d'inséminations, un point sur ces activités au Haras d'Elle.

"Nous avons déjà eu 14 poulains dont une ponette par Balko d'Elle (ndla : champion de France des 3 ans). Dans l'ensemble, nous avons eu beaucoup de pouliches, assez jolies pour la plupart et très dans le sang ! Nous avions utilisé quelques étalons de la maison comme Urano de Cartigny bien sûr, Valeur d'Elle, mais aussi Balko d'Elle par exemple avec Devinette qui nous a donné une pouliche, grande, un peu effrontée que j'aime beaucoup ! Pour les autres étalons nous avons utilisé Upsilon, l'étalon de complet, Ascot des Ifs, Nervoso, Contendro, Vagabond de la pomme, Number One d'Iso...

Et pour la saison de monte 2016/2017, nous allons utilisé Ogrion des Champs, Candy de Nantuel, Malito de Rêve, Chacco Rouge, Toulon et de nouveaux Ascot des ifs, Vagabond...  "

La demande a-t-elle été forte pour vos  étalons ?

"Urano de Cartigny est bien sûr notre étalons vedette. Il a sailli entre 130 et 140 juments. Balko a également bien travaillé avec 55 juments. Et pour promouvoir notre jeune génétique, nous proposons une offre : pour une saillie de Urano achetée, nous offrons une saillie de Colibri d'Elle, de Valeur d'Elle ou d'Ulpien d'Elle. Ce dernier produit d'ailleurs super bien, nous avons de très bon retour sur les poulains nés cette année !"

Valeur d'Elle a repris la compétition après un an d'absence, Urano et Upsillon également. Comment se passe la rentrée ?

"Valeur est comme un jeune cheval. Il est en pleine forme physiquement mais il faut qu'il se remette dans le bain des concours car il se répand un peu, regarde plus les autres que son parcours ! Mais il travaille bien, et va revenir progressivement !

 Je suis allé en stage chez Patrice Delaveau avec Urano avant de courir à Saint Lô sa première 1.45m. Patrice ne connaissait pas le cheval et il était très chaud, pas encore remis complètement au travail mais il l'a bien aimé et m'a permis de trouver quelques clés! Cependant à Saint Lô, c'est moi qui aie dû me remettre dans le bain ! Cela faisait 4 ans que je n'avais pas disputé ces épreuves et je trouvais ça haut, j'ai vraiment mal monté ! J'ai ensuite couru à Betton, et il a vraiment très bien sauté malgré un petit 4 points. L'objectif est d'être performant sur 1.45 m, et de le routiner sur cette hauteur et de prendre quelques plaques. Il s'assagit vraiment et à chaque fois, on me dit que c'est un Orient Express bis !

Upsillon d'Elle a, lui, débuté les 1.40m. Et lui aussi a très bien sauté ! C'est positif !"

Et la suite?

"Je vais ce week-end à Lamballe puis à Bourgbarré, aux écuries de la Vayrie chez Sébastien Couturier. Et nous verrons la suite, suivant les résultats !  "