Sandro Boy fera la monte en France
vendredi 08 janvier 2016

Sandro Boy
Sandro Boy © Coll Béligneux

La société de commercialisation de semence d’étalons Béligneux-le-Haras annonce la venue en France en 2016 et pour une seule année de l’étalon Sandro Boy, le fameux complice jusqu’en 2010 de Marcus Ehning.

Approuvé dans onze stud-books européens, Sandro Boy, étalon oldenbourgeois d’1,70m, fils du fameux holsteiner Sandro et de  Wiadora (old) par Grannus (han), est aujourd’hui âgé de 22 ans. Il n’avait pas encore été stationné en France mais a toutefois déjà sailli en France 143 juments entre 2004 et 2013, d’où 87 produits enregistrés au SIRE et un BSO de + 17 (0,85) (catégorie Très bon). De sa première année de production (2 produits) est né Ramouncho de Grée, ISO 152/14. Mais ses premières années de production en France un peu significatives (10 produits par an) n’arrivent qu’à partir de 2008.

Dans un communiqué, Béligneux-le-Haras rappelle que « Sandro Boy a peu produit pendant ses jeunes années consacrées à la compétition. Et pourtant Sabrina, gagnante des Grand Prix de Paris, Bordeaux, Londres (avec Marcus Ehning, ndla), Fantomas de Muze vainqueur des Sires of the World 2014 avec la jeune Karline de Brabander, et pour la France Ramouncho de Grée, Iso 156, vainqueur du GP de Cabourg avec Alexis Gautier, prouvent d’emblée tout son potentiel au haras. Les nouvelles générations nées à partir de 2008 confirment cette montée en puissance puisqu’elles trustent en 2015 les victoires en 6-7 ans en Europe du Nord et en France.
Retiré de la compétition fin 2010, après deux années à succès dans les deux plus grands haras allemands, celui de Paul Schockemöhle et celui de l’Association des éleveurs du Holstein, le charismatique Sandro Boy poursuit son tour d’Europe des grandes terres d’élevage. Sandro Boy sera stationné à l’European Stallons Resort, le centre d’insémination de la famille Neyrat, situé à Servas dans l’Ain, afin de servir la jumenterie française ».

Selon Frédéric Neyrat « la jumenterie française est largement imprégnée par des étalons plein de force. Il faut maintenant des étalons qui allègent sensiblement le gabarit et qui permettent d’aller vite tout en restant dans le calme. Il faut aussi conforter la technique du passage de dos. Enfin, il faut faire des beaux chevaux, de ceux qui attirent le regard. Sandro Boy va puissamment nous aider à produire ce cheval moderne.
Sandro Boy sera disponible en semence fraîche au Haras de Châtenay dans l’Ain et en semence réfrigérée partout en France et en Europe au prix de 1500 € ttc au poulain vivant. La fertilité de la semence de Sandro Boy est garantie par les excellents résultats obtenus dans le Holstein en 2015. »