Saumur : France Dressage, Quaterback et Don Juan de Hus se distinguent

mardi 29 septembre 2015

  • imprimer

Alors que le nombre d’engagés diminue sensiblement cette année le public lui est toujours présent en nombre pour les épreuves d’élevage de France dressage. Des éleveurs de toutes tailles et de toutes origines géographiques se mêlent à des cavaliers amateurs ou professionnels, chacun venant prendre le pouls de la production nationale.

Briseis-d'Arion largeL

Briseis d'Arion

Comme chaque année les épreuves s’ouvraient jeudi avec les foals. Ils retrouvaient cette fois, après une excursion l’année dernière dans la carrière des Taillis, l’espace plus étroit du manège Baucher. Chez les Mâles, Qir Royal du Payrol, fils de l’étalon du Haras des Payrol, Quaterbold, (Quaterback) et d’une mère par Wolkenstein II, remporte l’épreuve avec la note de 81. Deux poulains se partagent la 2e position : Fratelli Figuero (par Finest, un jeune fils de Furstenball) né chez Géraldine Cillo, et Django Doremy (Dancier) né chez Dorothée Kuhn et propriété de Jérémy Roy.

Les quatre premières places de l’épreuve des pouliches se partagent entre le Haras du L.H. (Jean-Claude Ferrant) et l’élevage d’Arion (Isabelle Furlanetto) qui gagne avec Briseis d’Arion par Callaho’s Benicio et une magnifique poulinière par Sarkozy. La 2e place revient à Flora L.H. par Fursten Look, un autre jeune fils de Furstenball, et d’une mère par De Niro. Ils obtiennent respectivement 85 et 84.

Alors que la production de Don Juan était absente cette année du concours des foals, dans les 2 ans mâles, trois de ses fils occupent les 1re, 2e et 6e places. Le vainqueur, avec 81,333, est Dexter de Saint Val (mère par Fidertanz), appartenant à Caroline Rioche et Vincent Guilloteau également propriétaires du 2e ex æquo Diamond de Saint Val (mère par Florencio) qui partage donc cette 2e place avec San Juan du L.H. (Sir Donnerhall x Rotspon) avec 80,333. Les notes sont montées moins haut dans l’épreuve des Femelles et Hongres où Safari de Hus, un hongre par Samba Hit et une mère par Argentinus, remporte l’épreuve avec 77,333. Il est la propriété de Claire Beauvois. Derrière, à nouveau deux ex æquo : Filarmonie de Malleret, par Furstenball, décidément très présent, croisé avec une mère par De Niro, né et appartenant au Haras de Malleret, et Nibali VD Kiekenhoef (Bretton Woods x Sandro Hit) né chez Camille Devroe et appartenant à Valérie Aujoulat.

Les 3 ans étaient, eux, jugés sur deux jours, en liberté puis montés. Remporte l’épreuve des 3 ans mâles Qupidon d’Arion, un fils de Quasar de Charry (Quaterback) et d’une mère par Dancier appartenant à sa naisseuse Isabelle Furlanetto. First Step Valentine (Vitalis x Fidermark), propriété de First Step Horses, le suit.

Chez les femelles, Fiodora Fleurville (Foundation x Furst Heinrich) propriété de Laure Taconnet, s’octroie la victoire, suivie de Savanna de Hus qui avait remporté les années précédentes les épreuves des foals et des 2 ans et qui appartient à Cynthia Jordan. Enfin, chez les Hongres, Muschamp Royal Black, un Trakehner par All Inclusive et une mère par Biotop, né et appartenant toujours au Haras de Muschamp gagne l’épreuve suivi de Crumble des Feeries, Trakehner également, par Oliver Twist et une mère par Hohenstein, il est la propriété de José Matias.

Juliette Variéras

Horse Telex
La base de données du cheval
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr