St Lô : Fibonacci de Lessac, champion des 3 ans
dimanche 28 octobre 2018

Championnat des 3 ans Fibonnaci de Lessac St Lô 2018
Fibonacci de Lessac, champion des 3 ans à Chantal Vergeau © Jean Bougie

Achevée sur un parfum d'équitation espagnol et d'agréable travail de chevaux en liberté, la journée de samedi au meeting d'automne a été dense avec la seconde vacation des ventes NASH en matinée puis trois épreuves du CSI et la finale du championnat des étalons de 3 ans qui a consacré Fibonacci de Lessac (Carinjo) à Chantal Vergeau de Guérande.

La fumée blanche est apparue samedi soir vers 20 heures pour la consécration du meilleur mâle de 3 ans. Les pronostics allèrent bon train toute la journée entre les deux sujets qui avaient apparemment les faveurs des professionnels. Chacun avait ses partisans mais on savait que cela se jouerait sur le fil et pour cause, un dixième de point les séparent. C'est finalement Fibonacci de Lessac, un cheval au papier original puisque fils de Carinjo, étalon plus connu sur les terrains de concours que comme reproducteur, et d'une mère, Noaly de Lessac, par le pur sang performer Bright Silver. Bon sauteur, il a devancé son adversaire grâce à de brillantes allures et un joli modèle très harmonieux, même si ses aplombs ne sont pas irréprochables. Il appartient à Chantal Vergeau de Guérande, propriétaire d'un petit élevage, très heureuse et émue lors de la remise des prix (voir son interview ci-joint) à la fois pour ce résultat et aussi par le fait de devoir le voir partir puisqu'il va rejoindre l'écurie Van Dijck en Belgique.

Le dauphin (note de 17 contre 17,1 au lauréat), nous vient d'un des poids lourd de l'élevage régional, Richard Levallois, qui a d'ailleurs deux sujets dans les 5 premiers. Funky Music Semilly (Diamant de Semilly x Apache d'Adriers) propre frère de Rock'N Roll Semilly, est un cheval très sérieux dans son modèle mais moins chic que le précédent, il a par contre montré un vrai talent à l'obstacle tant en liberté que monté. Il a d'ailleurs reçu le trophée L'Eperon du meilleur sauteur. La3° place est pour Faust des Orcets (16,62) un alezan "barbouillé de blanc" comme disent les professionnels, lui aussi remarqué sur les barres, fils de l'étalon peu connu Type Top du Monteil (Calvaro), mais que les curieux ont pu découvrir sur la piste st loise puisqu'il participait au CSI sous la selle d'olivier Guillon. Il appartient au Gaec des Orcets à Mélincourt (70). A la 4°place un local de l'étape, né à St Martin de landelles(50) (le fief du vélo), et appartenant à Gael Le Gall, Forever Yellow par Ogrion des Champs (surnommé par quelques malins éleveurs "le Kannan du pauvre "). C'est un cheval qui a montré une bonne homogénéité sur les différents ateliers. Le quinté se complète de Fighter Semilly, (Bisquet Balou x Le Tot de Semilly), l'autre Levallois de service, lui aussi très complet avec des notes supérieures à 16 dans les 4 ateliers dont la meilleure au modèle.

Le testage est désormais au programme pendant 10 jours pour tous ces jeunes mâles avec bilan  et les autres agréés le  mercredi 7 novembre.

Alban Notteau dans le 2*

Le CSI proposait 3 épreuves, la première à 140cm a vu la victoire de Mathieu Billot sur Vent du sud Kerglenn  devant le Belge Koen Vereecke sur Copiapo Z et Clément Boulanger sur Encre de Chine.

Le grand prix du CSI ** à 145 cm est pour la valeur montante de l'équitation normande Alban Notteau, homme polyvalent puisque qu'il est aussi le responsable de la formation "jeunes cavaliers" au Haras du Pin. Avec son  brillant Upicor Manathis (Lupicor), ils son en pleine forme depuis quelques mois. Ils devancent au barrage Thimotèe Anciaume sur Ulster de Nantuel et la jeune Zoé Darnanville montant Amelon Van de Borsan. Enfin dans la grosse épreuve du CSI***, un barème A au Chrono, la palme est pour le brésilien Modolo Zanotelli sur Sirène de la Motte (Apache d'Adriers), devant F X Boudant sur Ciento et Robert Breul sur Utwo d'Esquesme. 

Coté NASH, la seconde vacation a confirmé la bonne ambiance commerciale de vendredi avec un chiffre d'affaire de 407 000€, un prix moyen 15 000€ et 71% de chevaux vendus.