Un testage très instructif
vendredi 04 novembre 2016

Diego de Blondel
Diego de Blondel © Eric Fournier

Les cartes ont été quelques peu rebattues à l'issue du testage des étalons de 3 ans à St-Lô, confirmant sa grande utilité. Même si leur jeune âge peut expliquer des variations dans leurs prestations, ce test de 10 jours sous l'œil d'experts que sont Francis Mas et Serge Cornut, complété de l'avis de six cavaliers lors du test final, permet d'affiner fortement les résultats du concours national d'approbation et d'offrir aux utilisateurs potentiels le maximum d'informations, sous réserve de ne pas trop les édulcorer...

C'est pourquoi les conclusions de ce testage à paraitre dans le hors série élevage de L'EPERON fin janvier 2017 et dans le guide jeunes étalons, envoyé à ses adhérents début février par l'ANSF, maitre d'œuvre de l'événement, sont importantes.

Cette édition s'est déroulée dans de très bonnes conditions, grâce au savoir faire et au professionnalisme de l'équipe d'encadrement, cavaliers compris. Les 36 chevaux participants (34 des 35 ayant été agréés lors du concours national, plus deux agréés l'an dernier à 2 ans) se sont présentés de façon idéale pour bien les juger lors de la journée finale devant les 6 cavaliers mandatés (Olivier Guillon, François Xavier Boudant, Nicolas Touzaint, Thomas Carlile, Nicolas Delmotte, Marc Dilasser). Des chevaux bien en main, décontractés et attentifs à leur travail, qui se sont exprimés sur le plat aux trois allures, puis sur 7 à 9 sauts progressifs et bien dosés. A noter toutefois que le soleil d'automne, l'après-midi, plus rasant, de face, a été un peu perturbant pour trois ou quatre d'entre eux et qu'il faudra régler ce problème l'an prochain.

Parmi les sujets remarqués en particulier sur les barres, citons Denfer de la Folie (Numéro Uno x Calvaro), Diego de Blondel (Vigo Cécé x Dollar de la Pierre), pourtant moyennement classés au concours, mais aussi Dakota West (Kannan x Quaprice Bois Margot), Dairzel Duverie (Air Jordan x Persan II), Douros d'Helby (Kouros d'Helby x Hand In Glove) et Dakota des Naudières (Conrad x Araconit). Le beau Dream de Baussy (Nabab de Rêve x Diamant de Semilly), lauréat, et son second, Dionysos de Vains (Hélios de la Cour II x Robin II Z) sont apparus un peu moins toniques et démonstratifs sur les barres que lors du championnat. Les résultats en compétition seront désormais la phase suivante dans le processus de sélection, dans l'attente (la plus courte possible) des informations données ensuite par la production.

Ouvrir le testage au public des éleveurs, l'intégrer au processus d'agrément des jeunes étalons semble être la voie de l'avenir, c'est en tout cas le souhait des observateurs présents et du président du stud-book Selle Français, Pascal Cadiou, très attentif à cet événement.

A écouter, ci-dessous, l'interview de Pascal Cadiou, président du stud-book Selle Français