WBFSH : CCE, l’Irlande domine, la France se réserve
mercredi 02 novembre 2016

rio 2016 Philip Dutton et  Mighty Nice
Philip Dutton et Mighty Nice © www.scoopdyga.photo

Deuxième à fin août, le Selle Français conclut la session 2015/2016 à la quatrième place du classement Wbfsh dans la discipline du concours complet, au pied d’un podium irlandais, hanovrien et holsteiner, alors que l’Anglo-arabe termine à une bonne 10e place .

Pourquoi ce recul des Selle Français ?

Après le coup d’éclat des Jeux Olympiques, qui a permis à Piaf de B’Neville (Cap de B’Neville) de prendre la tête du peloton de nos six meilleurs représentants au classement Wbfsh et de s’octroyer la 4e place du classement individuel, l’ensemble de l’équipe s’est reposée sur ses lauriers car aucun des chevaux n’a concouru en septembre. Un repos certes justifié pour ceux qui se sont déplacés à Rio comme Piaf, Samourai du Thot (Milor Landais, 30e indiv) ou encore Qing du Briot - ENE HN (Eolien II, 96e), mais qui n’a pas permis d’engranger de points supplémentaires.

Pendant ce temps, l’Irish Sport Horse confortait son avance grâce à une belle 4e place au 4* de Burghley de Ringwood Sky Boy avec Tim Price (Nzl) notamment. Si nous avons battu le fer avec l’île verte par le passé, il faut constater la domination pérenne de cet élevage en concours complet, avec 16 représentants dans le Top 100 de la discipline. Son leader est Mighty Nice (Ard Ohio), 2e en individuel, médaille de bronze lors des derniers Jeux avec Philip Dutton (USA). L’Irlande garde la réputation, justifiée, de fournir un type de cheval excellent pour la discipline, ce qui lui vaut un franc succès à l’exportation, notamment Outre-Atlantique, mais aussi en Océanie.

Le Hanovre bénéficie aussi de l’effet Burghley avec la victoire de Nobilis 18 (Nobre, ps), monté par l’australien Christopher Burton, propulsé ainsi à la 32e place en individuel. C’est NZB Campino (Contendro I), 9e à Burghley avec Mark Todd (Nzl) qui prend la tête de la cohorte allemande à la 11e place en individuel. Le Hanovre compte 12 représentants parmi les 100 meilleurs chevaux mondiaux.

Le Holstein grappille des points lui aussi grâce à Let’Dance 73 (Lancer II), 2e du 3* de Vairano avec Marina Kôhncke (Ger), et Mr Bass (Carrico), vainqueur du Lion à 7 ans en 2015 et 2e à Bleinheim 3* en septembre avec l’anglaise Laura Collet. C’est toujours CP Qualified (Quite Capitol) qui se maintient en tête d’équipe avec Shane Rose (Aus) malgré une fin de saison un peu difficile. Ce stud-book compte 8 représentants dans le Top 100.

 Le SF prend donc la 4e place et compte 6 chevaux dans le Top 100, devant le DSP. Ce Deutsches Sportpferd (cheval de sport allemand) est un regroupement de plusieurs petits stud-books allemands qui compte pour leader Sam (Stan The Man ps), le médaillé d’Or à Rio de Michael Jung, 3e en individuel, et auquel appartient aussi Sillas de la Née, le cheval de notre jeune championne d’Europe Marie Charlotte Fuss.

L’Anglo-arabe prend une bonne 10e place - mené par le bel Upsilon (Canturo) de Thomas Carlile, vainqueur du 3* de Blenheim début septembre, 12e en individuel - malgré le retrait temporaire de Takinou d’Hulm (Jaguar Mail) de la compétition.

Les compteurs sont maintenant remis à zéro. La belle victoire de Qalao des Mers dans le 4* de Pau avec Maxime Livio, début octobre, donne au SF le ton pour la session 2016/2017 alors que Fisher Takinou (d’Hulm), 2e sur le même concours avec Michael Jung (All), reprend les commandes chez les Anglo-arabes.

Retrouvez ici notre article sur le classement CSO. A suivre, le classement dressage.