WBFSH : Le classement 2013 des étalons est paru.

mardi 19 novembre 2013

  • imprimer

Un mois après la sortie du classement des chevaux et stud-books dans les trois disciplines intéressant la Word Breeding Federation of Sport Horses, à savoir le dressage, le complet, et le saut d’obstacles, les classements des meilleurs géniteurs viennent de paraître.

baloubet-tête largeP

Baloubet du Rouet - Ph. Cosinus Prod

Pas de surprise en Dressage où la hiérarchie est conservée.
Les trois occupants du podium sont les mêmes qu’en 2012, avec, sur la plus haute marche De Niro, Han, dont les produits phares sont les hanovriens Desperado FRH et Dablino FRH. De Niro est suivi de Gribaldi, Trak, 3e en 2012, qui progresse grâce à Schianto DWB, Kingsley Siro, KWPN et Girasol, Bad-Wu. Jazz, KWPN, 2e en 2012, monte sur la 3e marche soutenu par Parzival KWPN, alors que le père du leader incontesté du circuit international Valegro, Negro KWPN, intègre le top  en prenant la 10e place des pères de gagnants. Negro est un fils de Ferro, qui lui disparaît de ce top 10. Il était 6e en 2012 et ne prend que 12e place cette année.
On notera que les trois étalons de tête dominent largement le classement, engrangeant tous un total de points supérieur à 20000, alors que le 4e, Florestan est décroché à 15000 points.

Même stabilité en concours complet.
La beauté noire, le merveilleux pur sang anglais Heraldik domine largement l’univers du concours complet. Avec 2000 points au compteur, il écrase férocement son dauphin Master Key qui atteint la moitié de ce score avec 1033 points. Ricardo Z, un zangersheide fils de Rebel II Z qui sévit en Irlande, prend la troisième place du classement aux dépens de Cruising, Ish, 5e cette année. L’élevage irlandais confirme sa grande domination dans la discipline. Cinq étalons, irlandais d’origine ou stationnés sur l’île, figurent dans ce top 10 et produisent, insularité oblige, dans le stud-book irlandais.
C’est le constat inverse pour Heraldik, père du champion d’Europe Halunke FBW, Bad-Wu, et de Tabasco, Trak, qui a la particularité de produire avec bonheur dans un grand nombre de stud-books, allemands principalement – on en dénombre une douzaine – et que l’on retrouve également comme père de mères. L’un de ses fils, Herald, grand gagnant en CSI avec l’espagnole Pilar Cordon, est disponible en France et ne manquera pas d’intéresser les éleveurs.
On notera l’entrée dans le top 10 de Yarlands Summersong, dont le produit leader est Lesbos (25e individuel) et qui produit essentiellement français, à la 8e place, alors que son géniteur, Fleetwater Opposition prend la 10e place. Quant à Fines, ps, père du gagnant du classement individuel, le CDE Nereo, il est 6e avec seulement 5 produits en compétition.

Baloubet, toujours, et Kannan, en saut d’obstacles.
En ce qui concerne le CSO, Baloubet du Rouet, 1e et Kannan, KWPN, 2e, galopent au botte à botte. Quelques petits 450 points les séparent sur plus de 11000 cumulés. Ils précédent de très loin Quick Star, riche de 8000 points et 3e du classement.
Le belge Darco, BWP, qui a longtemps dominé dans cette discipline, il était encore 3e en 2012, faiblit cette année : il termine à la 7e place en 2013.
Heartbreaker, KWPN, se maintient à la 4e place. Diamant de Semilly opère une belle ascension. De 9e en 2012, il s’inscrit à la 5e place cette année. Cornet Obolenski, BWP, se montre incisif : de 15e, il accède à la 6e place. Le grand gris de Marco Kutscher ne devrait pas en rester là, car il a énormément de produits, principalement westphaliens, en devenir sur le circuit international.
Mr Blue, KWPN, fait aussi une belle entrée dans le top 10, prenant la 8e place. Il pointait en 19e position en 2012.

Le paradoxe du Saut d’Obstacles.
Nul n’est prophète en son pays : le saut d’obstacles a fait de ce proverbe sa devise. Le SF Baloubet du Rouet, dont le produit leader est le KWPN Chaman (x I Love You,sf), a une production numériquement essentiellement étrangère, même si bien sûr, le SF est présent avec notamment l’excellent Palloubet d’Halong, …On le répertorie dans une dizaine de stud-books différents, hollandais, belges, allemands, … Kannan, le KWPN, sert principalement le Selle Français- il est vrai qu’il a fait carrière et est toujours en activité dans l’hexagone - son leader est Nino des Buissonnets, mais aussi les belges, sBs et BWP.
Quick Star, SF, le globe-trotteur, lui, produit tous azimuts. Son retour tardif en France porte aujourd’hui ses fruits chez le SF. Diamant de Semilly, longtemps fidèle à son stud-book de naissance, s’internationalise, franchissant le Quiévrain et essaime avec succès en Belgique.
Quel aurait été ce classement des étalons de saut d’obstacles si chacun s’était cantonné dans un seul stud-book, celui de sa naissance ? C’est une question, parmi beaucoup d’autres suggérées par les classements passionnants que la WBFSH nous fournit chaque année.
A retrouver sur wbfsh.org.
             

Patricia Cagé

  • imprimer

0Commentaires

PAULE N | 19/11/2013 22:29
Quel gâchis pour nos éleveurs qui ne jurent que par Diamant de semilly et tous ces étalons étrangers à la mode. Ils auraient au moins pu essayer de mettre baloubet a leurs juments ces grands élevages professionnels et experts.
C'est décevant .


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr