Wbfsh, Sires : Sans surprises...
jeudi 10 novembre 2016

Diamant de Semilly
Diamant de Semilly © Diamant de Semilly

Quelques jours après la sortie des classements des stud-books et des éleveurs, la Wbfsh publie le classement des meilleurs étalons père de gagnants dans chacune des trois disciplines. Déjà sacré en 2015, Diamant de Semilly conserve sa couronne et s’affirme comme le reproducteur le plus important en ce qui concerne le saut d’obstacles.

Diamant, un rayonnement universel…

Ce classement est obtenu par l’addition des points de l’ensemble des chevaux évoluant au niveau international. La force de Diamant de Semilly réside dans le grand nombre de ses produits sur la scène sportive, on en dénombre 104 dans ce classement, et aussi sur le fait qu’il a su séduire plusieurs stud-books européens, notamment en Belgique mais aussi en Allemagne et dans les pays du Nord. Il est frappant de constater que son meilleur représentant est un Z, Don VHP, et si Quickly de Kreisker s’interpose pour le Selle Français comme 2e fils gagnant, il est suivi de trois bwp, Emerald, Heliodor Hybris et Sunshine.

Diamant devance For Pleasure, han, qui effectue une belle remontée à partir de la 4e place en 2015, avec environ 70 produits sur la scène internationale, des produits inscrits là aussi dans de très nombreux stud-books. Une force sans aucun doute. Son meilleur atout est pour le moment Hello Forever, old (Scott Brash), devant Flora de Mariposa, bwp, et Fit For Fun, han.

Le troisième est, comme l’année dernière, Cornet Obolensky, bwp, avec pour leader Clooney 51 (M. Fuchs), suivi de Cornado NRW et Corbinian. Le meilleur de sa production se concentre principalement sur le stud-book Westphalien.

Enfin, on attendait une bonne performance de Casall, holst, dont la présence est de plus en plus évidente. C’est chose faite. Casall, seulement âgé de 17 ans et toujours en lice dans le sport, progresse de la 9e place à la 4e cette année. A suivre car ce n’est sans doute pas fini…Sa production bénéficie pour le moment exclusivement au Holstein, mais devrait se diversifier dans les années à venir avec une ouverture très récente et restreinte à d’autres élevages.

 De Niro, sans surprise…

En dressage, comme il fallait s’y attendre,De Niro, han, pour la quatrième fois en cinq ans, prend la tête des étalons dans la discipline. Avec 9 produits dans les 100 meilleurs chevaux dont le premier du classement individuel Desperados FRH, il s’impose très largement devantGribaldi, trak, 4 produits dans les 100, etSandro Hit, old (6/100).

 Contendro, encore…

Déjà leader en 2015, Contendro I prend à nouveau la tête en complet, et ce assez largement devant le Pur-sang Heraldik, 3e en 2015, et Courage II, holsteiner qui effectue une belle ascension de la 10e à la 3e place cette saison.

Les produits de Contendro I actuellement en internationaux sont essentiellement nés pour le stud-book hanovrien. Le meilleur est Campino, 11e individuel avec Mark Todd. Héraldik s’illustre dans plusieurs stud-books allemands et est également très présent comme père de mères, avec une bonne réussite en croisement avec Contendro I notamment. Quand à Courage II, il sert le SB Irlandais, exclusivement pour le moment. Le Selle Français Jaguar Mail se maintient. Cinquième en 2015, il grimpe d’un échelon, malgré le retrait partiel de Fisher Takinou (d’Hulm) de la compétition. Son meilleur représentant est pour l’instant Pin Up de Mai, maintenant sous selle italienne.

 Pour finir, on notera que Kannan, kwpn, 5e des pères de gagnants en saut d’obstacles est également classé à la 10e place en concours complet, discipline dans laquelle il ne faisait que figurer auparavant à la 55e place en 2015. Cet éclairage est à mettre à l’actif notamment d’Ogustin du Terroir qui s’illustre maintenant à très bon niveau avec François Lemière.

 

                                                                                            

Commentaires


VALERIE B | 14/11/2016 18:08
L'Etalon SANDREO stationné au Haras du Feuillard en France est classé à la 28ème place des meilleurs étalons de Dressage 2016 par la WBFSH. Ces premières générations débutent le niveau Grand-Prix International et c'est plutôt de bonne augure pour la suite...