Elections au stud-book Selle Français : la parole à Jacques Grandchamp des Raux

mercredi 16 avril 2014

  • imprimer

Le Stud-book Selle Français devra renouveler le 20 mai l’ensemble de son conseil d’administration, qui élira alors un nouveau président. Pour l’heure, trois candidats à ces élections se disent prêts à postuler pour la présidence. Après un premier entretien fin mars, aujourd’hui deuxième rencontre avec Jacques Grandchamp des Raux.

grandchamp des raux largeP

© Marie-Anne Theriez

Cavadeos a déjà publié un premier volet de questions, il y a plusieurs semaines, aux trois candidats déclarés : Pascal Cadiou (lien), Jacques Grandchamp des Raux (lien) et Robert Maury (lien).
L’échéance se rapprochant (le matériel de vote est envoyé aux adhérents du stud-book le 15 avril, et la clôture des votes est fixée au 7 mai), nous sommes retournés vers eux pour une deuxième série de questions, accompagnées en fin d’article de leur profession de foi. Hier, Pascal Cadiou, aujourd’hui, Jacques Grandchamp des Raux.
 
De qui comptez-vous vous entourer, et à quels postes, si vous êtes élu président ?

De compétences avant tout, avec des profils qui correspondent aux postes et en priorité, un délégué normand,  et deux Vice-présidents parlant des langues étrangères pour représenter le Stud Book SF, qui pourraient être Bernard Le Courtois (Elevage Brullemail) et Paul Hubert (Elevage des Isles), s’ils sont élus.

Le Stud-book Selle Français est-il allé trop loin dans le mélange avec la génétique étrangère, au point de perdre ses spécificités et son identité ? Si oui, comptez-vous essayer d’y remédier et comment ?

L’apport de génétique étrangère était nécessaire mais son utilisation a été excessive. On est tombé sous l’emprise des marchands de semences et on a arrêté de promouvoir les bons géniteurs français. Il y a encore des Selle Français originels. On doit leur redonner une place de choix. Je souhaite caractériser en profondeur les étalons avec des éléments objectifs (résultats, production…), c’est primordial, et les présenter dans un catalogue internet uniquement Selle Français. On est devenu beaucoup plus exigeant pour labéliser des étrangers en Selle Français. L’excès d’autrefois est entrain de se réguler. Il faudrait parvenir à 50% des juments saillies par des SF et 50% par des étrangers.

Quelle est votre position par rapport au Blup ? Bernard Le Courtois avait-il raison de vouloir en faire interdire la publication ?

L’outil est intéressant. Je ne suis pas contre et je l’ai utilisé. Son mode de calcul doit être décidé par le stud-book. Je ne commenterai pas le choix de Bernard Le Courtois.

Croyez-vous possible et souhaitable de rétablir la prime aux naisseurs, si oui comment et à quelle échéance ?

Ne nous cachons pas derrière notre petit doigt, nous n’en avons plus les moyens. Il nous faut donc trouver d’autres solutions. C’est pourquoi je proposerai rapidement un Projet de Loi à un député de l’Assemblée Nationale en faveur d’un prélèvement de solidarité obligatoire de 1% sur le total des gains en concours qui alimenterait un compte Stud-Book SF annuel de « Prime à la Réussite » dont la totalité devra être redistribuée chaque année.  Simultanément je proposerai une contribution de solidarité de l’éleveur d’environ 10€/naissance/an, montant à affiner après des simulations précises, à répartir entre les naisseurs des :
-  400 meilleurs chevaux français de 5 ans (CSO)
-  les 300 meilleurs chevaux français de 6 ans (CSO)
-  les 40 meilleurs chevaux français de 5 et 6 ans en Concours Complet
-  les 20 meilleurs chevaux français de 5 et 6 ans en Dressage. 
Il s’agit d’encourager le bon travail des éleveurs avec des primes conséquentes, sans saupoudrage. 

Quelle relation le Stud-book SF, et sa maison-mère la SHF, doivent-ils avoir avec la FFE ? Plus proche ? Moins proche ?

Le Stud-book Selle Français n’a pas de raison d’entretenir des relations avec la Fédération. Ce n’est pas son rôle. En revanche, c’est à la SHF en qualité de Maison Mère d’assurer une relation avec les instances fédérales. 

Vous prononcez vous pour ou contre la transparence des notes, en instantané, lors des concours étalons aux Journées Selle Français notamment ?

Au « feu » la grande table d’une brochette de cinq juges les uns à côté des autres ! Ce n’est pas un salon de thé.  Plus sérieusement, les juges font un travail de qualité mais je préconise des juges autonomes répartis sur le terrain comme pour une reprise de dressage.  Oui à l’instantanéité des notes aux finales nationales, aux concours régionaux et même au locaux…sous réserve bien sûr que ce soit techniquement possible.

La SHF et le Stud-book dans les mêmes locaux à l’avenir : pour ou contre ?

Pour, sans que ce soit une priorité. Cela aurait du sens et favoriserait  à la fois une réduction des coûts et permettrait des services partagés et une mutualisation des moyens. Toute action engendrant un bénéfice pour les éleveurs ira dans le bon sens.

Demanderez-vous, comme Pascal Cadiou, une indemnité financière ? Si oui, de combien ?

Non. Sa demande ne me choque pas mais on ne change pas la règle du jeu en pleine partie. L’option d’une indemnité financière au Président du stud-book ne peut s’envisager qu’en Assemblée Générale. C’est aux éleveurs de prendre les décisions majeures !

Propos recueillis par Eric Fournier

A suivre demain, l’interview de Robert Maury
 
Lien vers profession de foi de Jacques Grandchamp des Raux

Les dates :

7 mars : envoi des courriers d’information, appel à candidatures
4 avril : clôture des candidatures
15 avril : envoi de la liste des candidats et du matériel de vote aux adhérents
7 mai : clôture des votes
20 mai : AG élective.

  • imprimer

0Commentaires

MARIE CLAUDE S | 18/04/2014 08:35
J'ose espérer que le "prélèvement de solidarité obligatoire de 1% sur le total des gains en concours qui alimenterait un compte Stud-Book SF " de même que le "contribution de solidarité de l’éleveur d’environ 10€/naissance/an" ne concerneraient que les chevaux SF, aucune raison que les éleveurs ne produisant pas dans ce stud book soient taxés pour rien. C'est peut être une évidence pour M. JGDR, mais çà irait encore mieux en le disant...



On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table N43 Stéphanie Brieussel

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr