France Haras : chronique d’une mort annoncée

jeudi 03 octobre 2013

  • imprimer

La ‘’survivance’’ des ex Haras Nationaux à travers France Haras vivra sa dernière saison de monte en 2014. Le Conseil d’Administration du 20 juin avait décidé de ne pas poursuivre l’activité du GIP France Haras, celui du 26 septembre ne fait qu’entériner cette décision et jeter les jalons des modalités de la fin de l’établissement.

Frabce Haras largeL

France Haras

 La reprise des activités et notamment de l’étalonnage sous une forme collective n’ayant pas suscité de vocation, le GIP France Haras va disparaître. Cela ne sera effectif qu’après  la dissolution de l’entité juridique qui doit être prononcée en Assemblée Générale.  La convocation de celle-ci se fera  au cours du 1er semestre 2014. D’ici là, la saison de monte avec la logistique France Haras devrait se faire dans les mêmes conditions, ou presque. Geneviève de Sainte Marie, directrice de  France Haras explique : ‘’ Nous allons poursuivre notre mission d’accompagnement sur les centres techniques cédés au privé. Pour ceux qui ont des contrats avec l’IFCE pour la mise à disposition de personnel, cela ne change rien.  Côté France Haras lui-même, il n’y a que 15 salariés, qui vont pour la plupart continuer leur mission jusqu’à la dissolution à la fin du 1er semestre 2014.
Nous allons organiser la distribution en 2014 de la semence des étalons France Haras avec des opérateurs privés. Nous poursuivons par ailleurs la mise à disposition de génétique, France Haras ou autre, auprès des centres avec un effectif d’étalons  qui va être de plus en plus réduit.
Pour les 400 chevaux de traits nous espérons avancer avec les associations de races pour des rachats dans le cadre de dispositif sur la sauvegarde génétique. Pour la centaine d’étalons de sang, les ventes des Bréviaires le 9 novembre et de Deauville  pour les PS verront un effectif plus important de chevaux mis à la vente. Les étalons font partie des actifs qui avaient été transférés à France Haras par l’IFCE.  Le Conseil d’administration du 26 septembre a entériné le principe de dévolution des actifs, c'est-à-dire que l’IFCE récupère son capital et, n’ayant plus de mission d’étalonnage, il mettra en vente ses étalons, selon des modalités qui restent à définir.  ‘’
Il reste  encore à gérer le label ‘’ France Haras Qualité Service’’, dispositif de normes certifiés visant à améliorer  et garantir la qualité des prestations offertes par les centres techniques. 
 

Auteur : Jocelyne Alligier

Communiqué de France Haras, paru le 30 septembre

France-Haras fédère le consensus de la filière équine de production….

  Lors du conseil d’administration du 20 juin dernier, une majorité d’administrateurs n’avait pas souhaité organiser la reprise de « l’opérateur France-Haras » dans le cadre d’une consultation ouverte. Le conseil d’administration du 26 septembre a entériné à l’unanimité les principes de la dissolution et de la dévolution des actifs après la saison de reproduction 2014.

  L’objectif initial de donner aux professionnels une chance de reprendre les activités d’étalonnage aura été atteint au niveau du transfert des centres techniques grâce à une collaboration efficace entre France-Haras et l’Institut Français du Cheval et de l’Equitation sous l’oeil vigilant des professionnels du GIP.
  L’absence de reprise des activités centrales de France-Haras et l’accélération du processus, difficile à vivre pour les personnels attachés à ces métiers, imposera aux acteurs de s’adapter plus vite à un marché totalement libéralisé.
  Certains ont commencé à s’organiser pour investir dans la génétique publique qui sera mise sur le marché en 2013 ou 2014 avec toute la publicité nécessaire pour respecter les intérêts de l’Etat et assurer la meilleure transparence auprès des acteurs.

  La saison 2014 se prépare… pour France-Haras, l’objectif est d’accompagner une dernière année les centres récemment transférés en préservant les intérêts de l’Etat. Le conseil du 26 septembre a validé la liste des affectations d’étalons proposée ; celle des reproducteurs mis en vente en découle, après « préemption » de l’IFCE pour ses besoins propres. Cette liste sera publiée sur le site web de France-Haras www.france-haras.fr

  La dernière phase de dissolution sera conduite en synergie avec l’IFCE et l’Etat, afin que les actifs valorisables, notamment la génétique, les doses congelées, la marque Qualité soient réalisés dans les meilleures conditions pour l’Etat. La gestion saine et le bilan économique positif et de France-Haras devraient permettre à l’IFCE, apporteur unique du capital, de retrouver au moins la valeur de ses apports initiaux, ce qui n’était pas assuré au départ…

  Cette dernière étape marquera la fin du parcours public dans l’étalonnage qui aura beaucoup apporté à la filière en produisant l’innovation et les références dont elle avait besoin.
Elle contribuera à recapitaliser l’IFCE au moment où l’Etablissement aborde la construction d’un nouveau projet au service de l’ensemble de la filière.

  • imprimer

0Commentaires

Laurent R | 05/10/2013 20:58
Triste ???? Évidemment mais surtout Affligeant !!!!!!
JEAN FRANCOIS G | 05/10/2013 14:54
triste
CLAUDE G | 04/10/2013 23:53
TRISTE



On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table N43 Stéphanie Brieussel

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr