France-Haras, la mort annoncée

vendredi 21 juin 2013

  • imprimer

Le Conseil d’administration de France Haras qui avait lieu le 20 juin a voté la dissolution de cette structure qui avait été mise en place notamment pour reprendre la partie étalonnage de feu les Haras nationaux et lui conserver un caractère collectif.

logo france haras largeP

Dans son communiqué en date du 21 juin (voir plus bas), le GIP (Groupement d’intérêt public) indique que la dissolution sera prononcée après la monte 2014, et que les actifs (dont les étalons ; parmi eux, citons Mylord Carthago) seront repris par l’IFCE (Institut français du cheval et de l’équitation). Celui-ci pourra sans doute, alors, soit les affecter aux associations nationales de race ou aux structures collectives qui seraient mises en place, soit les vendre.
Pour Philippe Martin, président de la Fedecso*, membre du conseil d’administration qui a voté pour cette dissolution, « la façon dont ce GIP a été créé le condamnait dès le départ. D’une part, il voulait regrouper acteurs du monde du trot, du galop, des chevaux de selle, de trait, avec des modes de reproduction souhaités par certains (exemple : l’insémination artificielle, avec réseau de distribution, ndla), et proscrits par d’autres. D’autre part, on y a accueilli des vétos et des étalonniers privés - à qui on a cédé la plupart des ex centres techniques HN - , qui ne pouvaient pas être intéressés par la mise en place d’un outil collectif qui allait leur faire de la concurrence ! L’issue était donc malheureusement prévisible et tout cela est un échec monumental ! ». Et d’ajouter : « Une nouvelle fois, la filière a fait entendre qu’elle ne voulait pas de HN bis ».

Emmanuel Jeangirard

* Fedecso : Fédération des associations régionales d’éleveurs de chevaux de sport

Le communiqué de France Haras :
Les professionnels se prononcent pour la fin des activités de France-Haras Lors du Conseil d’administration du 20 juin, était à l’ordre du jour la reprise des activités centrales du GIP, constituées principalement de génétique Galop, Trot, Sport, et de services transverses tels que stockage et diffusion de semences congelées, réseau d’expédition de semence réfrigérée, démarche Qualité, logistique et bases de données.

Après avoir expliqué qu’à la dissolution du GIP, toute dévolution d’actifs à un opérateur désigné serait contraire aux règles de la libre concurrence et au droit européen, l’Etat a proposé de lancer une consultation ouverte à tout opérateur économique, selon un cahier des charges qui définirait le champ et les modalités des activités à reprendre. A défaut, la dissolution du GIP serait prononcée après la monte 2014 et les actifs réalisés au profit de l’IFCE.

Après un tour de table et un vote indicatif, la majorité des administrateurs, dont une large partie des associations d’éleveurs, n’ont pas retenu le principe de la consultation.

La date et les modalités de la dissolution seront arrêtées lors du prochain conseil d’administration de France-Haras le 26 septembre.

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr