Le décès de Philippe Poiraud
jeudi 25 juin 2015

Philippe Poiraud
Philippe Poiraud

L'ancien président de l'ASSELVEN s'était beaucoup battu pour le développement de l'élevage de sport vendéen.

Philippe Poiraud, avait une forte personnalité certes parfois controversée mais doublée d'un dynamisme qu'il mit avec conviction au service du cheval vendéen. Président de l'ASSELVEN (Association des éleveurs de chevaux vendéens) depuis le début des années 2000 jusqu'il y a trois ans environ, dentiste de profession, il développa notamment ses relations avec la sphère politique locale pour appuyer les efforts entrepris pour donner au cheval vendéen et au Haras de la Roche sur Yon une identité propre.
Ainsi fut-il l'un des principaux instigateurs du "Label vendéen", destiné à encourager et favoriser la production d'un cheval de sport perpétuant les souches et l'histoire de l'une des illustres branches de la famille du Selle Français. "Il a donné sans compter pour sa région", dit de lui le président du Stud-book Selle Français Pascal Cadiou.
Philippe Poiraud a ensuite malheureusement traversé une grave période d'accumulation d'ennuis personnels de toutes sortes, et notamment de santé. AVC, arrêt cardiaque ? Les raisons de son décès, samedi 20 juin, n'ont pu, pour l'heure, nous être précisées. Ses obsèques auront lieu vendredi 26 juin à l'église de Fougeré, en Vendée bien sûr.

Commentaires


DOMINIQUE F | 26/06/2015 14:26
un vie de passion, certes avec des haut et des bas, mais n'oublions pas son intelligence et sa fidelité à la la plus belle conquete de l'homme parfois au détriment de l'humain
une vraie personnalité que l'on doit pas oublier
Dominique FREMY