Les éleveurs franciliens en assemblée

lundi 13 février 2017 - Île-de-France

  • imprimer

Le dimanche 12 février, l'ADECSIF (Association des Eleveurs de Chevaux de Sport d'Ile de France) tenait son assemblée générale annuelle à Ury (77).

adecsif largeL

Béatrice Fletcher

Aux côtés du président Patrick Clérin, Nicole et Jean Louis Hurel, Catherine Palmer, Jean Louis Busserau, Fabienne Angot et Patrick Laperle.

Lors de son rapport d'activité, Nicole Hurel le soulignait, "les éleveurs franciliens sont trop peu nombreux (52 adhérents) mais produisent de la qualité." La satisfaction est cependant de mise, puisque trois concours locaux, qui mettaient en présence 42 poulains, ont été organisés sur l'année 2016, ainsi qu'un concours régional qui opposait les 11 meilleurs sujets dans le cadre de la Grande Semaine de l'Elevage. Côté finances, le budget affiche un très léger déficit de 789 € (dépenses 7216€, recettes 6427€), mais le président Patrick Clérin jugeait à son tour "positif" le bilan de l'année écoulée, et rendait hommage au soutien du CREIF (Comité Régional d'Ile de France) qui met à disposition de l'association les services de Claire Olivier pour les tâches administratives. Des démarches ont été entreprises pour tenter de sensibiliser divers organismes, dont le Conseil Régional, au soutien des éleveurs franciliens. " Il fut une époque où les associations d'élevage assuraient l'interface avec le directeur du haras dont elles dépendaient. Avec la disparition de cette institution, elles se retrouvent en quelque sorte orphelines et doivent se réinventer en imaginant de nouveaux créneaux d'activité.  Les organisations régionales d'élevage doivent se poser la question de leur positionnement dans le contexte actuel du désengagement de l'état et de restructuration des organisations nationales  (SHF, Stud Book Selle Français) qui sont elles mêmes en recherche de leur positionnement et de leurs financements." La SHF a en effet annoncé qu'elle allait créer un compte engageur pour chacun des éleveurs, qui craignent que ce nouveau service, comme celui de la FFE, soit payant.

Pour Patrick Clérin, au delà de l'aspect financier, "il appartient à l'association de s'interroger sur le type de service qu'elle peut apporter à ses membres en dehors de l'organisation de compétitions, d'autant que la tendance générale en France est à la baisse du côté des participants, et de trouver une autre source de financement que les cotisations. Dans une organisation d'élevage équin, comme dans les autres secteurs de l'économie agricole, seuls la génétique et le commerce de la production sont sources de revenus. Il nous faudra nous élargir à des territoires voisins, et créer des liens avec des partenaires étrangers pour développer la promotion de nos produits. La notion administrative de territoire régional est dépassée. L'Ile de Franc est un site exceptionnel pour la promotion et la valorisation des chevaux de sport. Les associations régionales doivent impérativement évoluer, et notamment rechercher l'autonomie financière." Diverses actions, telles qu'une participation à une vente aux enchères aux Pays Bas fin août, ainsi que des ventes de chevaux sur internet, sont d'ores et déjà engagées. A noter, à l'occasion de cette assemblée générale, si le président a été reconduit dans ses fonctions pour trois ans, le bureau accueillait avec plaisir deux nouveaux membres, Fabienne Angot et Patrick Laperle.  

Béatrice Fletcher

  • imprimer

0Commentaires

PATRICK L | 13/02/2017 19:19
coucou Michael
même un article dans l'éperon


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 75 Simon Le Vot

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr