Philippe Curti nous a quittés

mardi 17 février 2015

  • imprimer

Philippe Curti, président de l'ANSF (Association nationale du Selle Français) de 1995 à 2007, nous a quittés la nuit dernière à l'issue d'une maladie qui aura duré deux ans. Il avait 71 ans.

Philippe Curti largeL

Philippe Curti

Le nom de Philippe Curti restera associé au mouvement de prise en charge de leur destin par les éleveurs, après des années d'hégémonie des Haras nationaux sur la vieillissante FEDEL (Fédération des éleveurs de chevaux de sport).

D'abord Président de l'association des éleveurs de la circonscription du Haras du Pin (ADEP) - son élevage étant situé à La Genévraie, près du Merlerault - il voyageait entre l'Orne et Paris où il exerçait la profession de dentiste. Issu d'une famille de gens de chevaux dont plusieurs bons cavaliers, il monta lui même jusqu'au niveau B1, puis se mit au service de la collectivité équine à laquelle il consacra beaucoup de temps et d'énergie.

Homme de dialogue, soucieux d'équité, de contact agréable, il insuffla à l'ANSF (Association nationale du Selle Français, qu'il créa en 1995 après deux années de présidence de la FEDEL), une image de modernité, faisant appel aux conseils de scientifiques pour améliorer la sélection des reproducteurs, à une communication nouvelle pour promouvoir la race Selle français qui lui était si chère (il fit naître deux étalons à l'affixe du "Don" ). Il était aussi en relation étroite avec de nombreux éleveurs-paysans (métier qu'il aurait aimé faire), en particulier Michel Ruel  en Normandie qui lui fit acheter l'étalon Le Condéen, père du Crack Vondéen.

Son départ de l'ANSF en 2007 se fit dans des conditions pas très "cavalières", nourries de critiques souvent acerbes de la part de ses concurrents. Elles le marquèrent profondément après plus de 15 ans de bénévolat au service de la filière dont quatorze années de présidence d'une association nationale (FEDEL + ANSF). Il s'efforça d'oublier cet épisode douloureux en s'orientant vers l'élevage de Trotteurs et d'AQPS qui lui avait déjà donnés la satisfaction de voir son Pur-sang Or Noir de Somoza remporter des courses de groupe en Steeple-chases. Une de ses filles est d'ailleurs installée à la Genévraie où elle fait du débourrage et du pré-entraînement pour les Pur-sang.

A son épouse Laurence, ses trois enfants, sa famille, ses nombreux amis, L'Eperon-Cavadeos adresse ses condoléances attristées.

Paul Dubos

  • imprimer

0Commentaires

ALIETTE F | 18/02/2015 21:07
Très frappée par cette triste nouvelle, je tiens à exprimer mes très amicales pensées à sa femme Laurence et à ses enfants. Je garderai de Philippe Curti l'image d'un parfait gentleman et d'un véritable passionné des chevaux et du sport hippique. Sa haute silhouette, son amabilité pleine de retenue vont beaucoup manquer. Aliette Forien
PASCAL T | 18/02/2015 20:51
Pascal T 18/02/2015
Triste nouvelle, Philippe était une personne passionnée par notre race de chevaux "Selle-français", d'une honnêteté et d'une intégrité totale.
J'ai eu la chance de le côtoyer plusieurs années au sein de l'équipe de l'ANSF et sa mission était de faire évoluer la race, d'aider les éleveurs avec un total désintéressement.
Toutes mes pensées à ses proches
caroline t | 18/02/2015 16:25
L'ayant côtoyé en cso ( du temps de notre jeunesse) je suis très attristée par cette nouvelle . Pensées amicales à Laurence et ses enfants . Anne-Marie Tonelli
PHILIPPE M | 18/02/2015 16:04
Issu d'une famille de fanatiques du cheval, Philippe Curti a suivi l'exemple de son père qui fut longtemps président de la Ligue 'Ile de France, en se dévouant à une cause qui le passionnait. Il a fait reconnaître l'élevage du cheval de sport comme un métier à part entière avec des hommes devant prendre leur destin en main.
Son total désinteréssement était reconnu de tous. Nous étions amis depuis 60 ans. A Laurence, son épouse et toute sa famille nous exprimons notre plus grande tristesse Philippe Mauban
M ODILE P | 18/02/2015 12:05
Quelle triste nouvelle ... Toutes mes pensées a sa famille dans ce moment si douloureux
Stephane dufour
.
HUGUES D | 18/02/2015 11:17
Un passionné , un vrai bénévole , un homme de cheval , un fin connaisseur , un ami . Adieu Philippe .
Hugues de La Perriere
SYLVIE T | 17/02/2015 20:29
Merci à lui pour tout ce qu'il a donné bénévolement et avec passion à la filière cheval en France et en particulier à la race Selle Français et à ses éleveurs ... Toutes mes pensées vont vers sa femme , ses enfants et ses petits-enfants ... RIP .... Monsieur Philippe CURTI
Sylvie Tourtoulou



On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table N43 Stéphanie Brieussel

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr