Philippe Martin lance une dernière bouteille à la mer « le 17 juin à midi il sera trop tard ! »

samedi 08 juin 2013 - Le Pin (61)

  • imprimer

Le Président de l’ADEP (Association des Eleveurs du Pin) continue de remuer ciel et terre. « L’appel à candidature lancé par l’IFCE pour la reprise du Centre Technique du Haras du Pin est de notoriété publique dans la filière et consultable en ligne depuis une quinzaine de jours » tient à préciser Philippe Martin. Le dépôt des candidatures était fixé au 3 Juin, il est reporté au 17 Juin à midi. « L’ADEP est sur la brèche depuis plus d’un an pour travailler à une solution de coopérative regroupant des gens de chevaux. Le cri d’alarme et l’exposé lors de l’A.G de l’ADEP en 2012 étaient très explicites. Cen’est pas qu’une question financière. Une S.C.I.C (Société Coopérative d’Intérêt Collectif) est en voie de constitution, elle regroupera des éleveurs d’équidés, les personnels concernés, les collectivités territoriales (20% maximum) et des professionnels équins. La part sociale est fixée à 1000 euros ».

haras du pin largeL

Mais ce qui désespère Philippe Martin c’est le risque de voir entrer au Pin une coopérative (pourquoi pas bovine, porcine ou céréalière dans le cadre d’une diversification de ses activités ndla) qui pourrait laisser supposer que les éleveurs se désintéressent du Pin. « Depuis 2012 les bonnes volontés ne se sont pas fait connaître ». Et avec l’entrain qu’on lui connaît Philippe Martin de lancer « Je ne désespère pas d’un sursaut de dernière minute. Mais le 17 Juin à midi il sera trop tard si une mobilisation conçue et portée par des gens de chevaux ne prend pas un autre tournant ».

Communiqué de Presse :

Au secours « Le Pin »… demain c’est trop tard.

L’Etat a décidé de se retirer des activités concurrentielles et notamment l’étalonnage suffisamment pourvu par des acteurs privés aussi bien pour les chevaux d’hippodromes que de sport ou de trait. Il ne reste plus à ce jour que quelques centres encore gérés par l’IFCE/HN dont celui du Haras du Pin. Un appel à candidatures de repreneurs vient d’être lancé pour le Pin et sera clos le 17 juin. Si aucun projet collectif, porté et conçu par des gens de chevaux, n’est déposé dans les jours qui viennent, des ambitions personnelles ou des coopératives d’autres filières agricoles viendront s’installer dans le « Phare équin français » et démontreront ainsi l’incapacité des éleveurs d’équidés de s’impliquer dans la sauvegarde de leur patrimoine historique que le monde entier nous envie.

L’ADEP, Association Des Eleveurs de chevaux de sport de la circonscription du Pin, engage tous les éleveurs d’équidés, Galopeurs, Trotteurs, Sport (chevaux et poneys) ainsi que Trait qui refusent de céder à d’autres la gestion d’un centre d’étalonnage équin de se manifester.
Une S.C.I.C (Société Coopérative d’Intérêt Collectif) est en voie de constitution, elle regroupera des éleveurs d’équidés, les personnels concernés, les collectivités territoriales (20% maximum) et des professionnels équins - la part sociale est fixée à 1000 euros. Les risques financiers pour les entrants sont limités au montant de la part sociale. L’enjeu de l’image politique que nous donnerions par notre désintérêt est immense.

L’alternative ne relève plus de spéculations mais d’une réalité dont l’échéance est fixée au 17 juin 2013. Il est inéluctable que dès le 17 juin une nouvelle structure juridique d’étalonnage s’installera au Pin. Cette entreprise peut être gérée par un groupement de gens de chevaux. Faute de quoi, le centre technique du Pin va être abandonné à des intérêts financiers ou à des groupements agricoles étrangers au monde du cheval, et animés aussi bien les uns que les autres par des intentions de diversification parfaitement légitimes mais dont le cheval ne sera qu’un moyen.
Si comme nous, vous pensez que la marque « Haras du Pin » est porteuse d’une image indissociable du monde équin dont nous devons garder la maitrise, Adhérez aujourd’hui à la S.C.I.C. du Pin, demain il sera trop tard.

Eric Fournier

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr