Prix WBFSH : Stefaan Delabie, meilleur éleveur de saut d'obstacles
mardi 12 décembre 2017

Remise des prix WBFSH 2017 Stefaan Delabie
Lorenzo De Luca était présent aux côtés de Stefaan Delabie lors de la remise des prix © WBFSH

Le Belge Stefaan Delabie a été honoré en tant que vainqueur du classement des éleveurs de saut d'obstacles WBFSH pour avoir fait naître Halifax van het Kluizebos.

Stefaan Delabie (voir vidéo ci-dessous) a fait naître Halifax van het Kluizebos en 2007, fils du populaire Heartbreaker et de Dalida van de Heffinck (Fétiche du Pas).  Stefaan Delabie (64 ans) a travaillé dans plusieurs secteurs, mais depuis 15 ans, il est employé de façon indépendante dans l'industrie des énergies renouvelables. En tant qu'éleveur, il a plus de 30 ans d'expérience. Chaque année, il ne fait naître que deux ou trois poulains : « L'élevage de chevaux est un passe-temps. Je ne fais pas cette activité à grande échelle. À titre d'exception, j'ai élevé quatre poulains une année. Je possède une demi-sœur d'Halifax, appelée N'est ce pas van het Kluizebos, qui est de Tornesch. Cette année, elle a produit un poulain par Urano de Cartigny. Je possède plusieurs autres poulinières, y compris MS Franziska, une propre sœur de Clinton. "

En 2006, il a choisi Heartbreaker pour Dalida vd Heffinck: "J'étais fou de Heartbreaker, avant même qu'il ne soit présenté à l'approbation de l'étalon BWP. Je n'ai jamais vu un jeune avec autant de qualités. Dans le passé, j'ai élevé plusieurs bons descendants de Heartbreaker. Il est synonyme de rapidité, de réflexes, d'une technique de jambes très rapide et, enfin, de volonté de bien faire. La volonté caractérise Halifax. Il veut le faire. C'est sa plus grande force et il en a hérité de son père".

Mais Halifax n'a pas hérité que des qualités de son père, sa mère, achetée à l'âge de trois ans par Stefaan, lui a aussi transmis des bases solides: «Halifax appartient à la remarquable famille de Quinette Ut. Tout le monde connaît cette famille, grâce à Hubert Hamerlinck qui a joué un rôle de premier plan dans le développement de cette lignée maternelle. Dans cet arbre, Winnette van de Heffinck, l'arrière-arrière-grand-mère d'Halifax, forme une branche solide. "

Stefaan a vendu Halifax van het Kluizebos à Luc Tilleman lors de la vente aux enchères de poulains du BWP. Selon l'éleveur, Halifax est arrivé au bon endroit: «Dans le passé, j'ai déjà élevé des chevaux avec des qualités suffisantes, mais ils ne tombaient pas entre les bonnes mains ». La direction de Luc Tilleman et la formation de Frédéric Vernaet ont été déterminantes. L'Italien Lorenzo de Luca a atteint avec Halifax le plus haut niveau et il est devenu une star.  "Je ne mérite pas tout le crédit. Le bon cheval et le cavalier doivent se rencontrer pour éventuellement devenir une combinaison meilleure que les autres. Toutes les facettes doivent se rejoindre ", conclut l'éleveur.