SHF, modifications légères, contribution alourdie.

mercredi 23 janvier 2013

  • imprimer

Parues le 20 décembre dernier, les modifications du règlement général des épreuves d’élevage 2013 organisées par la SHF réservent de petites bonnes surprises…et de moins bonnes…

illutr concours shf largeL

Les bonnes surprises résident principalement dans une meilleure adaptation du règlement à l’évolution des jeunes chevaux.
En CSO cycle classique 4 ans, par exemple, le nombre de tours de formation obligatoire passe de 6 à 4 avant l’accès aux épreuves de qualification, dont le nombre ne devra pas excéder 6 pour l’accès au CIR, avec un total, finale comprise, de 16 parcours maximum sur la saison.
En 5 et 6 ans, l’appellation « B » est abandonnée au profit de « Formation ». Pour ces générations, sont créées des « petites finales » permettant aux chevaux non qualifiés pour les critériums de courir une troisième épreuve lors de la Grande Semaine de Fontainebleau, ce qui peut être commercialement intéressant. Ces « petites finales » intéresseront les 5 ans classés de la 101e à la 200e place du classement provisoire, et les 6 ans classés de la 51e à la 100e place. Cependant, chez les 6 ans, les chevaux double sans faute sur les qualificatives seront d’office qualifiés pour le Critérium, même s’ils n’ont pas les points de bonification suffisants.
D’autre part, pour les 6 ans Formation, en cours de saison, le 2e parcours se courra au chronomètre, sur le même principe que les 6 ans « normaux ».
En CCE, des ajustements dans les normes techniques, notamment en nombre d’obstacles à franchir sur les différents tests, sont au programme. Un jugement sur le modèle et le style lors de l’épreuve de cross est prévu.
En dressage, lors des finales nationales, les chevaux participeront dans un premier temps à une reprise préliminaire qualificative pour, d’une part une grande finale réservée aux 50% des chevaux les mieux classés, et d’autre part une petite finale intéressant les autres 50%. Auparavant, le classement du championnat était effectué sur la moyenne des deux reprises.
Pour plus de précisions, se rendre sur le site de la SHF en cliquant ici
Au chapitre des mauvaises surprises, figure au règlement général la mention suivante :
Pour permettre son engagement en épreuves, un jeune cheval/poney doit préalablement  être inscrit sur la liste A ou AE des chevaux/poneys de sport auprès de l’IFCE –SIRE (jusque là rien de nouveau) et inscrit annuellement lors du premier engagement auprès de la SHF.
Le montant des droits d’inscription n’est pas encore connu, la note financière 2013 n’étant  publiée à ce jour. Celui-ci serait de 50 à 100 € en fonction de l’âge et de la catégorie, poney ou cheval.
Encore un coup sur la tête des propriétaires, pour certains déjà frappés par l’augmentation de la tva, et sur celles des éleveurs. Le risque immédiat est de voir un grand nombre de « petits chevaux et poneys », qui jusqu’alors pouvaient profiter de l’excellent circuit de formation qu’offrait librement la SHF en exécutant quelques parcours avant d’être vendus ou de passer sur le circuit FFE, déserter totalement ce circuit adapté pour débuter sur des épreuves préparatoires FFE, bien loin de répondre aux besoins des jeunes chevaux.
En instaurant cette taxe supplémentaire, la SHF, maison-mère du Cheval de Sport, se devant de former l’élite mais aussi l’utile, ne laissera t elle alors pas une partie de ses enfants sur le bord du chemin ? 

Patricia Cagé

  • imprimer

0Commentaires

THIERRY B | 24/01/2013 19:00
Si au lieu de vendre du rêve en essayant de valoriser sur 135 des chevaux qui ne sauteront plus que 115 par la suite la filière produisait et commercialisait des produits adaptés à la clientèle tant au plan sanitaire que caractère les gains en classique ou 50€ de plus ou de moins ne constitueraien pas un enjeu .Le BWP et KWPN ont vraisemblablement de beaux jours devant eux .
JEAN LOUIS L | 24/01/2013 17:37
il est grand temps que les acteurs du monde du cheval reagissent ....prix des engagements ...sommes redistribuees ...prelevement de la fede ....les epreuves preparatoires qui redistibuent moins que le prix de l engagement ...a quand un vrai syndicat de cavaliers qui s occupe des vrais problemes des cavaliers ...
 | 24/01/2013 09:20
La FFE va dire merci à la SHF de voir le nombre de jeunes chevaux gonfler la liste des engagés dans les épreuves dites préparatoires. Les Eleveurs et propriétaires ne pourront pas payer un droit d'engagement pour chaque cheval leur appartenant et voulant suivre la filière classique.
KARINE B | 24/01/2013 09:09
Belle fin de citation! Des engagements déjà très élevés pour un bénéfice sur les gains minimes...Est ce que cette taxe va permettre d'augmenter ces gains??? J'en doute...De plus , entre 50 et 100E!!!(déjà 10 E aurait été bien...) Ils voient en grand à la SHF. J'aimerai connaitre le nombre de chevaux ayant participé aux épreuves SHF en 2012 afin de faire un rapide calcul du bénéfice engendré...
SERGE S | 24/01/2013 08:24
Encore une incitation à ne plus elever .Haras de la fontaine
JEAN LOUIS L | 24/01/2013 08:13
rappelez nous le prix d un engagement en cycle classique 5 ans b dit formation ....la somme esperée en cas de sans faute .et rappelez nous le prix de cet engagement a l epoque du franc ...il y a 11ans et la somme esperée en cas de sans faute ...ca fait froid dans le dos non ?
ISABELLE C | 23/01/2013 18:16
Franchement on n'en peut plus d'être taxés de toutes part !
DANIEL A | 23/01/2013 17:49
Tout est dit dans cette dernière phrase !



On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table N43 Stéphanie Brieussel

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr