260 trois ans au régional à St Lô

samedi 14 octobre 2017 - Basse-Normandie

  • imprimer

Des motifs de satisfaction côté intensité commerciale mais un effectif en baisse par rapport à l'an dernier, alors qu'on aurait perdu aux alentours de 80 chevaux entre les concours locaux et cette finale régionale où de bonnes affaires sont possibles.

Atelier monté 3 ans St Lô largeP

Photo Eric Fournier

Petite ligne à trois foulées pour les 3 ans, qui ont sauté sous l'oeil expert du jury.

Michel Mesnil de Cheval Normandie constatait avec satisfaction qu'il y avait du monde dés mercredi 11 octobre mais que le public était légèrement moins dense pour le jeudi 12. En revanche l'ambiance était au commerce dés mercredi, avec la présence régulière de (nombreux) militaires du CSEM venus expertiser les poulains et acquérir quelques sujets, de courtiers locaux ou de Bretons, signe que ce rassemblement pour hongres et femelles de 3 ans sélectionnés sur la zone de chalandise de Cheval Normandie devient un événement qui compte à la veille de la grande semaine du Meeting d'Automne (24-29 Oct). "Ce rassemblement marque le lancement d'une période courte mais extrêmement dense au cours de laquelle l'élevage va être au centre de toutes les préoccupations des éleveurs de la région Normandie", insiste Yann Adam du Pôle Hippique de Saint-Lô.

Si l'effectif présenté était en baisse, "il faudra en analyser les raisons", concède Michel Mesnil qui n'a pas ménagé sa peine pour animer l'événement. Il y aurait eu tout de même de l'ordre d'une quarantaine de transactions, chiffre difficilement vérifiable mais en adéquation avec le frémissement de ces dernières semaines à la suite de la Grande Semaine de Fontainebleau. On a connu des années plus moroses. Si tous les chevaux n'ont pas changé de mains dans la fourchette 20 à 25 000 € (chiffre le plus élevé qui a circulé, ndla), il semble que les prix les plus plausibles se sont situés autour de 10 à 12 000 € HT environ, pour des sujets au potentiel amateur dans l'ensemble.

Jean-Luc Dufour souligne "qu'on ne peut pas vraiment déceler d'aptitude sous la selle car ce régional est quinze jours plus tôt que l'an dernier....et quinze jours ça compte dans la préparation d'un poulain. Beaucoup de chevaux étaient flottants, pas vraiment en ligne pour enchaîner cette petite ligne à trois foulées. Certains avaient (seulement) trois ou quatre séances montées, ce qui est peu". Dans ces conditions c'est l'œil du jury qui aura fait la différence avec cette année partie prenante d'une québécoise spécialisée dans le Hunter. Son rôle consultatif à l'atelier monté consistait à évaluer le potentiel pour la discipline du Hunter. Intéressant.

Se sont illustrés en tête de rappel dans les diverses catégories (12/10/17):

Ellira de Vesquerie (Chacco Rouge) à Jérôme Coulombier
Elytis du Manoir (Urlevent du Bary) à Nathalie Brehon
Eden Mouche (Consul de la Vie Z) à Mathieu Bellet
Etincelle de la Rose (Sunday de Riverland) à Charles Gauquelin)

Eric Fournier

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 90 Max Thirouin

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr