7 ans : Uzy et Jacques Bonnet : victoire de la fidélité

samedi 05 septembre 2015

  • imprimer

Uzy de la Beka et Jacques Bonnet se sont emparés de la victoire après un championnat marqué par quelques rebondissements. Fidélité, même involontaire, à une origine en l’occurrence celle qui lui apporta le cheval de sa vie, Apache d’Adriers, fidélité d’un propriétaire historique, Christian Baillet, qui s’est rendu acquéreur de la pouliche sur les conseils de Jacques sans même la voir, c’est une belle histoire.

Jacques Bonnet et  largeL

Eric Fournier

Jacques Bonnet et

Avant même le commencement de cette troisième étape du championnat, la nouvelle du forfait de Max Thirouin, alors en tête du classement provisoire avec sa toute bonne Utopie Villelongue (Mylord Carthago x Calypso d’Herbiers) causait un premier rebondissement. Un adducteur endommagé privait le cavalier de finale. Dommage car sa jument est chez elle sur le Grand Parquet, terrain sur lequel elle n’a jamais touché la moindre barre. Élite à 6 ans, Très Bonne à 5, Excellente à 4, elle avait son mot à dire. Placé en embuscade, Jacques Bonnet qui avait pris la 2e place de l’épreuve au chrono  chronomètre se présentait donc en pole position. La première manche proposée par Jean Paul Lepetit se révéla difficile et perturba sérieusement le classement initial. Des fautes un peu partout, une ligne incluant la rivière dont le panneau d’appel, blanc, reculait les chevaux, un triple en descendant, une dernière ligne le long de la tribune,… et seulement quatre sans faute sur les quarante partants au départ !

Romain Potin est de ceux là. Il effectue une superbe remontée de la 36e place à la 7e avec son bon Impressario vd Heffinck, bwp (Diabeau x Cartier vd Heffinck). Très bon tour aussi pour Félicie Bertrand avec le noir Olimpo LS, mex (Quintero x Lys de Darmen), Mathieu Billot et United d’Orville (Ruyblas x Talent Platière) et Régis Bouguennec et Urioso de Laume (Diam’s du Grasset x King’s Road). Ces derniers prennent la tête du classement provisoire après la faute du couple Jacques Bonnet, Uzy sur le milieu du triple.

La deuxième manche se révèle plus facile. Sur les vingt partants, huit sont sans faute. Urioso s’incline après une faute sur un oxer étroit placé en descente. Il restera 2e devant le très sérieux alezan de Mathieu Billot également fautif en deuxième manche. Impressario vd Heffinck avec Romain Potin prend la 4e place, devant Usky des Islots (Opium de Talma x Quidam de Revel) et Jeremy Le Roy.

La gagnante est née chez Florian Rizk (75) qui l’a confié à Jacques Bonnet avant qu’elle ne soit vendue à Christian Baillet. Elle descend de la jument base Violette O, souche prolifique d’où Apache d’Adriers mais aussi Pivoine de Choisy, souche particulièrement mise en valeur par Jacques Bonnet. Elle n’a pas particulièrement fréquenté le cycle classique et gagne cette année notamment le GP Top 7 de Lure. Petite jument très volontaire et respectueuse, pleine de sang, elle se montre très concours.

Le deuxième, Urioso de Laume, est à l’inverse un pur produit du cycle classique. Il s’était illustré dans le Criterium des 6 ans en 2015 en prenant la deuxième place avec son cavalier-naisseur Denis Morel (50) avant d’être acquis par Bruno Rocuet. Confié à Régis Bouguennec, il figurait en 3e place du palmarès des 7 ans avant cette finale. C’est un cheval sérieux avec de la force et une certaine souplesse.

Le troisième est un fils du rare Ruyblas né chez Laurent Marie (72). Alezan taché de blanc, il a montré un potentiel certain, très sérieux et particulièrement à l’aise malgré une faute en deuxième manche. Sa souche est normande. Il est notamment vainqueur cette année du GP CSI 7 ans du Normandie Horse Show après avoir effectué une bonne partie de sa formation en cycle classique avec Gérald Brault.

Plus de détail dans le prochain numéro de l’Eperon.

                                                                                     

Retrouvez tous les résultats en cliquant ici!

Patricia Cagé, sur place

previous video
next video
  • imprimer

0Commentaires

JEAN FRANCOIS K | 06/09/2015 09:37
Jacques et C. Baillet, une confiance réciproque et une relation humaine historique à nouveau récompensée. Le travail quotidien de Jacques, dans le respect de "la bonne équitation sportive" et avec humilité, est aussi mise en valeur par la plus haute marche du podium. Voilà une victoire amplement méritée, bravo Jacques et bonne route aux Écuries du Petit Fossard.


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr