Boréal de Nantuel vice-champion du monde des 6 ans

dimanche 24 septembre 2017

  • imprimer

A l'issue d'un barrage très disputé réunissant pas moins de vingt chevaux, le Selle Français Oak Grove's Darshan, ex Boréal de Nantuel, termine à la deuxième place. Son père Diamant de Semilly était le mieux représenté dans cette épreuve.

Boreal de Nantuel largeL

J-Image

Columbcille Gipsy largeL

J-Image

Boreal de Nantuel

Columbcille Gipsy

previous video next video

A Lanaken, les finales du championnat du monde des jeunes chevaux de saut d’obstacles se suivent et ne se ressemblent pas. Si, dans la matinée du dimanche 24 septembre, celle des 5 ans a offert un parcours sévère au niveau des cotes et très technique pour des chevaux de cet âge, générant un barrage limité à sept couples, la finale des 6 ans a pris une tout autre tournure. 40 chevaux avaient été retenus à l’issue des deux qualificatives sur les 260 au départ le premier jour. A l’issue du premier tour, pas moins de 20 se sont qualifiés pour le barrage. Le chef de piste a-t-il, du coup, vu rouge ? Le barrage qu’il dessina fut en tout cas beaucoup plus technique que le premier tour, avec notamment dès le départ un virage en épingle à cheveux qui poussa à la faute de nombreux concurrents, et un dernier droit qui flirtait avec le 1,45m… Seuls cinq chevaux seront sans faute au barrage, et parmi eux le troisième cheval à s’élancer et premier sans faute, le Selle Français Oak Grove’s Darshan, qui terminera avec la médaille d’argent. Pas très démonstratif mais sûr et très efficace, Darshan, de son vrai nom Boréal de Nantuel, est né, comme son affixe l’indique, dans le bon élevage du Cher de la famille Gouin. Fils de Diamant de Semilly et de Shiva de Nantuel par Baloubet du Rouet, il est issu d'une des bonnes souches maternelles de cet élevage, d'où notamment Karma de Nantuel, ISO 162/06, et sa fille Océane de Nantuel, ISO 166/16 avec Titouan Schumacher. Darshan était monté par l'Allemand Harm Lahde, cavalier de l'écurie Oak Grove's(alias Gestüt Eichenhain, en Allemagne) du Libanais Munir Uwaydah, qui montait également dans cette finale Grove’s Enkidu, ex Bohysra d’Auzay (Ensor vd Heffinck x Quidam de Revel), frère utérin de Nouma d’Auzay. Boréal de Nantuel avait déjà très bien figuré dans la finale des 5 ans l’an dernier, ne fautant que sur le dernier obstacle du barrage. Selon son cavalier, il aurait fait un peu la monte en Allemagne à deux et trois ans, et pourrait peut-être refaire la monte l’an prochain.

Mais Lanaken plaît aux Irlandais qui y font souvent très bonne figure. Gerard O’Neill travaille dans une écurie qui achète des jeunes chevaux pour les valoriser. Il avait gagné les 6 ans l’an dernier avec Kilossery Kaiden, et le cheval fut vendu (on le retrouve d’ailleurs dans la finale des 7 ans sous selle américaine). Las, il récidive cette année, à nouveau dans les 6 ans, avec Columbcille Gipsy (ISH par Toulon x Frundiman, ps) ! Cette petite jument agile et pétée de sang à la façon irlandaise, met près de deux secondes à Boréal de Nantuel.

Si le champion et le vice-champion, ainsi que leurs cavaliers, sont expérimentés sur ce niveau d’épreuves, le couple médaillé de bronze est un peu la surprise de ce podium. Halland van de Mispelaereest un hongre Oldenburg International, né du jeune Hasall van de Mispelaere (bwp, par Casall x For Pleasure) et La Luna, han par Landsieger I, old. Il était monté par la cavalière belge Caroline de Laet.

Un autre Selle Français a fait bonne figure : Baltimora du Sud, par Hélios de la Cour II, né chez Chantal Comte (71). On retrouve à nouveau l’influence de Diamant de Semilly puisque sa mère est une fille de ce dernier, propre-soeur de l’étalon performer Rock’n Roll Semilly. Monté par l’Italien Samuele Maestri, Baltimora du Sud fait 4 points dans un virage un peu trop osé au barrage et termine à la 9e place.

Diamant de Semilly fait par ailleurs partie des 4 étalons qui avaient 2 représentants dans cette finale (un SF (le vice-champion Boréal de Nantuel) et un Kwpn). Parmi les trois autres, deux étalons stationnés en France ! Il s’agit de Mylord Carthago (avec un Z et un SF) et de Kannan (avec un Z et un AES). Le quatrième est Favorit Ask, un… Diamant de Semilly, auteur de deux DWB dont le bon Fendi Ask, qui termine 5e sous selle danoise.

Les SF en tant que tels n’étaient néanmoins que quatre au départ de cette finale, face à l’armada habituelle de chevaux néerlandais et belges, et pas mal d’ISH irlandais également. 

A Lanaken, Emannuel Jeangirard

Horse Telex
La base de données du cheval
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 85 - Anne-Sophie et Arnaud Serre

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr