CIR St-Lô : Danemark en 5 ans, Cocaïne du Meseray en 6 ans
jeudi 09 août 2018

© DR

Sous la houlette de la Société hippique française (SHF), le CIR de St-Lô a offert une belle participation avec 255 chevaux de cinq ans, emmenés par Danemark, un fils d'Action Breaker, et 237 chevaux de 6 ans dominés par Cocaïne du Meseray, une fille de Conrad. L'ère des étalons étrangers est bien d’actualité.

Passage obligé avant les finales de Fontainebleau, le Concours inter-régional (CIR) de St-Lô était le temps fort de ce début de semaine au Normandy Horse Show. Il a bénéficié de l'attrait de cette manifestation avec la présence d'un plus nombreux public que ses homologues ailleurs en France, avec quelques transactions.

Le lot des 5 ans regroupait pas mal de sujets intéressants qui affichent un nombre important de sans-faute. C'est le cas des trois lauréats (double sans-faute et titulaires des gains les plus élevés), emmenés par Danemark, un fils d'Action Breaker avec une mère par Apache d'Adriers, titulaire de dix-sept sans-faute sur dix-sept sous la selle de Tony Hanquinquant qui le monte depuis le début de l'année et dit de lui : "Il a une vrai intelligence de la barre". Il est né chez Caroline Lemarié à qui il appartient toujours et devrait comme les chevaux de cette dernière, être destiné à terme à Alexandra Ledermann. La seconde place est pour Darwin du Banco (Ogano Sitte x Glory du Banco), né chez Bénédicte Barrier et monté par Luc Couteaudier. Il affiche dix-sept sans faute sur dix-huit parcours. Le podium se complète de la bonne élève de la classe, Dyana Mouche (Utrillo Van de Heffinck x Diamant de Semilly) championne de France à 3 ans et qui réalise ici sous la selle d'Axelle Lagoubie, seize sans faute sur seize. Acquise à 3 ans par Romain Bourdoncle avec un propriétaire, elle a de grands rayons, du braquet et un vrai potentiel, mais elle n'ira pas à Fontainebleau car elle va faire l'objet de transfert d'embryons dans les semaines à venir.

Du coté des 6 ans, le règlement du CIR est un peu différent, le champion est le meilleur de l'épreuve au chrono sous réserve d'être double sans-faute. Malheureusement, Benjamin Devulder, superbe lauréat de l'épreuve au chrono avec Cali de Claids (Rock'n Roll Semilly) , qui avait fait deux secondes de moins que tous les autres, a également fait quatre points le premier jour. Il doit laisser le titre à Cocaïne du Meseray (Conrad x Qyou de Longvaut) appartenant à sa naisseuse Emilie Rubon, éleveuse amateur à Montjoie-St-Martin (Sud Manche).Belle histoire puisque c'est le premier produit de cette éleveuse passionnée et que son cavalier Grégoire Hercelin monte la jument depuis un mois et demi : "Je l'ai qualifiée hier lors du premier parcours. Aujourd’hui, j’étais donc libéré, j'ai joué le jeu elle a parfaitement compris et voilà le résultat. J'ai confiance pour Fontainebleau." . La médaille d'argent est pour Camélia d'Orval (Oscar des Fontaines x Calypso d'Herbier), en provenance de l'élevage bien connu de la famille Lampérière, près de Coutances. Elle était confiée à la monte de Corentin Derouet et c'est la propre sœur de D'Touch d'Orval, cinquième du championnat des 5 ans. La troisième place est pour la bien née Cathanga du Lozon (Mylord Carthago x Baloubet du Rouet) née chez Laurent Vignault et montée par Emmanuel Vincent avec qui elle a glané plusieurs victoires cette année.

Parmi les étalons dont la production sort bien on peut citer Action Breaker, Utrillo Van de Heffinck, Vigo Cécé, Kannan, Conrad, Diamant de Semilly. Rendez vous à la fin du mois pour les finales nationales à Fontainebleau.