Coccinelle, Belfegor et Adagio, lauréats à Pompadour
mercredi 21 septembre 2016

pompadour 2016 Adagio de Ponthouar et Marie Witte
Adagio de Ponthouar et Marie Witte © PSV Jean Morel

Au terme de cette Grande Semaine de Pompadour, les titres chez les poneys sont revenus à Coccinelle de la Rive, Belfegor du Coteau et Adagio Ponthouar !

Les finales consacrées aux jeunes poneys de Concours Complet ont maintenu leur fréquentation et ont même recensé une petite augmentation de 4 poneys par rapport à l'an passé (+9,76%). De manière plus détaillée, si les poneys âgés de 4 ans connaissent une baisse (-3 sujets), ceux de 5 et 6 ans en ajoutent respectivement  4 et 3.

 

Trois poneys de 4 ans, de race Pfs, ont récolté une mention Elite. L'ordre du podium est le suivant : Coccinelle de la Rive, montée par Sophie Mavrocordato, Cantano des Cristos, sous la selle d'Héloïse Meunier et Charmeur de Thouaré associé à Héloïse Cocquet. Trois autres mentions Excellent et Très Bon ont aussi été décernées.

Coccinelle, la championne, née en Vendée chez Sandrine Pinault (85), est issue d'un croisement original : son père est l'Allemand Golden Valido et sa mère une Haflinger, Gotthame Maria (par Quick Storn). Avec sa cavalière, grande habituée des finales SHF toutes disciplines confondues, elle a obtenu la meilleure note de dressage (-37.5) et a réalisé un double sans-faute cross/hippique (-46).

Le vice-champion (-48.60), Cantano, est un fils du double champion d'Europe de CCE, Mon Nantano de Florys SL et un petit fils du Connemara très dans le sang, Vizir du Ruère, gagnant en Grand Prix dans cette discipline. Il est né chez Johann Giraud Taboureau (78). Charmeur (Forban Pondy, Co et Orphée de Thouare par Bogdan de Nautiac, Ar), auteur d'un score de -43.30, est quant à lui né chez Gilbert Piau (44).

 

Même nombre de mentions décernées dans la catégorie des 5 ans : 3 Elite, 3 Excellent et 3 Très Bon.

Le champion, Belfegor du Coteau monté par Charlotte Racois, s'est placé en tête dès le dressage (-38.80) pour ensuite boucler les deux autres tests sans pénalités. Cet hongre Pfs né chez Jean-Yves Sepre (72), fils de Selliany Candy et de Letitia Lass (Pompei), a débuté cette année la compétition en alliant CSO (finaliste) et CCE.

Belisima de Salzert (Oc, par Flatteur, Wtc et The Best Golden, Drp par Golden Dandy), sous la selle de Stéphanie Moan, est gratifiée du titre de vice-championne. Cette palomino née dans la Vienne à la E.A.R.L. de Salzert (86), était finaliste du Cycle Classique de dressage l'an passé.

Déjà Elite à 4 ans, Bip Bip d'Help, issu d'un élevage qui se rend chaque année à Pompadour, est 3e. Présenté par Céline Bessot, ce Pfs fils du Connemara Help de la Scarpe et de Fidji du Mottage (Miloin, Nf) est née  à la E.A.R.L. des Ecuries de Château Galland (25).

 

Du coté des 6 ans, c'est Adagio Ponthouar, le protégé de Marie Witte (29), qui a tiré son épingle du jeu. Cet étalon Connemara issu du performer international Pumkins Pondi et petit fils de la star Dexter Leam Pondi, était associé à Delphine Roumejon avec qui il fut vice-champion des 4 ans (IPC 133) et 4e des 5 ans. Ce propre frère de l'étalon champion des 5 ans, Un Eté au Ponthouar, 3e après le dressage, sans-faute sur le cross (6 dans le maxi), a décroché le titre grâce à son parcours sans-faute à l'hippique (-48.80).

Son poursuivant fut finaliste à 5 ans et se nomme Arsouez du Maucomble. Le vice-champion, monté par Sophie Mavrocordato, en tête après le cross (gagnant du dressage) a perdu son leadership pour 5 points de pénalités sur le parcours d'obstacles. Ce Connemara, né chez Olivier Verove (76), est un fils de Bunowen Paddy et de Qleyenn du Maucomble (par Apollon Pondy).

Enfin, la 3e aura réalisé trois belles finales à Pompadour sous la selle de sa propriétaire Céline Salles. Amazone de Caux avait en effet décroché le titre à 4 et 5 ans (IPC 139) ! Née chez Elise Lecouvreur (61), cette fille du champion de France As Poney Elite CSO, Roudoudou d'Hurl'Vent PFS et de Tulipe du Vacheux (par Vazy du Viertot) a loupé le triplé pour du temps dépassé sur l'hippique. Ces trois poneys sont Elite. Derrière, 3 montures sont gratifiées de la mention Excellent, et un obtient le Très Bon.

 Résultats ici

Retrouvez toutes les photos de la Grande Semaine de Pompadour sur le site de PSV, cliquez ici