Corentin Pottier et Gotilas du Feuillard, un couple très convaincant
vendredi 06 juillet 2018

Corentin Pottier et Gotilas du Feuillard Vierzon 2018
Corentin Pottier et Gotilas du Feuillard © Catherine Roux

Retour en piste pour les jeunes chevaux ainsi que la classe des 7 ans qui jouaient ici une étape majeure. Dans cette dernière catégorie, Corentin Pottier et Lena Thouvenin accumulent les points forts.

Seconde étape pour les 7 ans avec en ligne de mire une éventuelle sélection pour Ermelo. Ils n’étaient pourtant que quatre en piste alors que l’on sait que la technique devient ici difficile pour les prétendants encore jeunes. Il s’agit d’un tremplin incontournable pour ces chevaux qui se destinent au haut niveau. Corentin Pottier et Gotilas du Feuillard (KWPN, Totilas) s’avéraient ce vendredi matin en pleine forme, améliorant technique et qualité par rapport à la veille. Cette fois, 77,387% s’affiche permettant au couple d’engranger une nouvelle victoire. A la suite, Lena Thouvenin et Diamondgio LTH Dressvalue (Old, Diamo Gold) qui dominait les six ans ici même l’an passé totalisent 73.400%. Le podium est complété par Alix Van Den Berghe et Denver (Han, Dancier) qui obtiennent 71.280%.Corentin Pottier laissait voir sa pleine satisfaction envers le coéquipier qu’il monte depuis un an. « Plaisant au quotidien, Gotilas est également plaisant à monter. Je le voyais dès les débuts comme un bon cheval. Il va au-delà tant dans ses qualités physiques que morales. Il apprend vite, toujours capable de faire et de surcroît de bien faire. Le cheval par excellence, en prime un peu joueur et qui donne de vraies sensations ». Parmi les perspectives, Corentin Pottier voit se profiler le championnat du Monde d’Ermelo pour lequel il espère sa qualification (la sélection officielle n’est pas encore confirmée au moment de cet entretien) puis ce sera un repos bien mérité avant de songer la remise en route en vue du championnat de France. A plus long terme, la saison prochaine il conviendra de la mise en place du programme de travail en vue d’une participation en Pro1.  

Détour par le cycle classique 

 Seconde étape également pour les jeunes chevaux de 4 à 6 ans. Notons chez les plus jeunes, des moyennes qui passent la barre du 70%. pour les deux montures de Maria-José de la Chica Parras, Barcelona de Malleret (Old, Bretton Woods) et Zaeta de Malleret (Old, Zonick) qui obtiennent des primes espoir. Les cinq ans sont dominés à nouveau par la même cavalière et sa superbe Filarmonie de Malleret (Seconde réserve en vue des championnats d’Ermelo) et une moyenne de 84.8ù dont pas une seule note en dessous de 8.4. Comme la veille quatre autres couples s’assurent une prime espoir. Chez les 6 ans, la donne est identique pour la tête de l’épreuve avec la victoire de Rebecca Rooke et Muschamp Royal Black (Trak, All Inclusive) avec 79.8%. Deux autres primes espoir sont obtenus par Alexia Stullein et Bella Josi L (Bywbl, Johnson) 77.4, puis Camille Cheret Judet et Dancing Highness (Han, Dancer) 77.