Djagger Semilly et Caligano Jorthonne, champions des 5 et 6 ans à Equita Longines 2018
lundi 05 novembre 2018

Caligani Jorthonne et Tony Hanquinquant
Caligani Jorthonne et Tony Hanquinquant © Philippe Georgé

Durant le salon Equita, les meilleurs chevaux Selle Français de 4, 5 et 6 ans étaient invités par la SHF pour l’attribution du titre de champion Equita, clôturant ainsi la saison 2018.

Les 4 ans ne se départageaient que sur deux épreuves et c’est  Ekanos DKS, mâle (Kannan x Cumano ) qui a été couronné, dans une très grande régularité puisqu’il gagne chacune des épreuves. Il appartient à Richard Levallois (élevage Semilly) et était monté par le cavalier maison Alexis Gourdin

Chez les 5 et 6 ans, c’est sur trois jours que se disputait le titre. Après deux épreuves qualificatives, seulement six étaient retenus pour la grande finale. Celle-ci se déroulait sur la carrière internationale du hall 4, honneur suprême pour ces jeunes chevaux puisque c’est là que se déroule les manches de Coupe du Monde de dressage et de saut d'obstacles. Le classement se faisait comme précédemment, avec deux notes sur 20 de dressage et style à l’obstacle ainsi qu'une une note sur 40 sur les fautes de parcours -une barre coutant 8 points. Les trois juges de l’épreuve n’étaient plus des juges SHF, mais des champions d'équitation, à savoir : Kévin Staut, Hervé Godignon et Niels Bruynseels.

Peu impressionnés par cette grande piste indoor, sous les projecteurs et la sonorisation musicale, chacun a déroulé son tour. Le bal était ouvert par un cavalier titré et bien connu dans le monde des jeunes chevaux : Eric Lelièvre. Il avait 7 chevaux qualifiés pour Equita, dont trois à la grande finale. Mais c’est la notation qui a surtout fait la différence. Chez les 5 ans, quatre parcours sans faute. Le meilleur avec des notes de 18 et 18 au dressage et style a été Djagger Semilly, M (Diamant de Semilly x Apache d’Adriers), monté par Olivier Martin. « C’est un super cheval, un mental d’acier. Il est issu d’une  famille de champions. Ses propres frères sont  Rock'n Roll Semilly, Funky Musik Semilly (Vice Champion des 3 ans) . Ils ont pour mère l’exceptionnelle La Mare (par Apache d’Adrier) et Diamant de Semilly comme père », confie Olivier. A la 2ème place, un cavalier titré, Simon Delestre avec Darco de Padoue. « Je le monte au pied levé. Il a fait la saison chez Matthieu Schmitt mais son propriétaire a voulu que çà soit moi pour cette échéance. Je le montrai pour les 6 ans… », confiait le Lorrain. 

Les six ans courraient sur le même parcours que les cinq ans simplement rehaussé de quelques centimètres. C’est Caligano Jorthonne, hongre (Safari d’Auge x Béryl de la Lande), monté par Tony Hanquinquant qui l’emporte avec 18 et 17.5. Ses propriétaires Antoine et Pauline de Jorna, basé près de Honfleur et présents à la remise des prix, confiaient : « Il a un très bon tempérament, beaucoup de force. Il a été régulier et performant toute la saison. C’est notre père Louis qui l’a fait naitre et hésitait pour le vendre.  On lui a racheté, il reste dans la maison pour l’instant…

Classement : 

5 ans : 1- Djagger Semilly, M (Diamant de Semilly x Apache d’Adriers), note : 76/80, monté par Olivier Martin. 2- Darco de Padoue, H  (Mylord Carthago x Espoir Breceen), 73, Simon Delestre. 3- Dalhousie du Ménil , F (Vigo Cécé x Quovadis du Mesnil) , 73, Jérémy Le Roy. 4- D’Orient Batilly , M (Numero Uno x Quaprice Boimargot), 71.5, monté par Eric Lelièvre. 5- Dexter de Kerglenn, M (Mylord Carthago x Diamant de Semilly), 65.5, Romain Ozzola. 6-Douglas du Gué, M (Air Jordan x Lando), 55, Laetitia Mailly.

6 ans : 1- Caligano Jorthonne, H (Safari d’Auge x Béryl de la Lande), 75.5, monté par Tony Hanquinquant. 2- Carbone du Cyan, M (Diamant de Semilly x Caretano Z), 75.5, Gwenael Garo. 3- Crazy Girl des Lotus, F (Tinka’s Boy x Elan de la Cour) 74.5, Eric Lelièvre. 4- Cheyenne de la Violle, M (Nabab de Rêve x Utah Van Erpekom), 74, Eric Lelièvre. 5-Carlita de Gaïa, F (Lévistan x Quidam de Revel), 74, Thomas Lévèque. 6- Carven du Vignoble, F (Couleur Rubin x Chin Chin), 64.5, Marion Collet