Galop d’automne pour l’élite des 6 ans à Uzès

vendredi 11 octobre 2013 - Uzès

  • imprimer

Avec 700 chevaux au départ, les finales SHF d’endurance d’Uzès continuent à progresser. La première journée du vendredi est celle de l’épreuve phare, les 6 ans à vitesse libre. La quintessence du lot s’exprime avec sept d’entre eux qui décrochent la mention ‘’ Elite ‘’.

uzès Sphinx de Marjolaine et Delphine Johnson largeP

Jean-Louis Perrier

uzès Tiouk et  Emmanuelle Fernandez.  largeL

Jean Louis Perrier

Uzès Aigoual Denia et Marion Rohaut largeL

Jean-Louis Perrier

Sphinx de Marjolaine et delphine Johnson

Tiouk et Emmanuelle Fernandez.

Aigoual Denia et Marion Rohaut

previous video next video

 La 20e édition du rendez-vous SHF de l’endurance est un nouveau succès. L’organisation tripartite entre la Maison Mère, le Haras national d’Uzès et la Société Hippique d’Uzès fonctionne à merveille.  Les éleveurs ont intégré l’échéance d’octobre, même si les régions du nord de la Loire sont largement sous représentées. La présence d’acheteurs étrangers motivent néanmoins  de plus en plus éleveurs et cavaliers, et à juste titre car dès le jeudi les transactions allaient bon train. Le marché se portant de plus en plus sur les générations en devenir, l’épreuve des 5ans, qui se déroulera dimanche, connait une forte progression passant de 225 engagés en 2012 à 313 cette année.  Mais en ce premier jour ensoleillé, c’est 164 six ans qui étaient au départ  des 90 km à vitesse libre, objectif : décrocher la meilleure mention possible !  Sept entrent dans’’ l’Elite ‘’, il faut néanmoins préciser que les niveaux de qualification vitesse pour cette mention suprême, étant plus exigeant que ceux de la qualification FEI, certains cavaliers ne jouent pas le 2e point vitesse. 38 chevaux sont ‘’ Excellent ‘’, 41 ‘’ Très bon ‘’ et 8 autres entrent dans le classement.
  Tous les Elites sont des PS arabes, sauf  Tiouk qui est inscrit au stud-book  shagya. Cet entier est par Hakim Alkan, il est né en Savoie chez  Aurélie Rieg et est monté par  Emmanuelle Fernandez.
Sphinx de Marjolaine, parti dans le 1er lot,  un entier arabe bien charpenté est confié à  Delphine Johnson. C’est un fils de Quaiquebal et de Magnolia du Cayrou, qui a déjà produit plusieurs performers en CEI. Il est né en Corrèze chez  François Imbert.
 Fayam d’Ayres confié à Florent Stella représente l’élevage  de Francis Poujol, d’où sont issus de nombreux gagnants comme l’exceptionnel  Dynamik. C’est un fils d’Yrwa du Cayrou et Gachusha Larzac par Saba el Rabia.
 Cham Lerem monté par Inès Guezenec est un fils de Prince des Roches et  année Folle Clark par Tornado de Syrah. Il représente l’élevage drômois de Karine Deveaux
 Trois juments complètent le lot :
 Tanga Feuillée par  Tango d’Ayres et Osse par Khairouan,  née en Saône et Loire à l’écurie de la Feuillée est montée par Kenza Bettenfield
Aigoual Denia par Hakik et Kenia par Badr représente l’élevage ariégeois de Marie-Noëlle Just est montée par Marion Rohaut et a été le plus rapide
Tabriz par Najar des Belles et Gorahai par Dorian,  est née chez Eric Guillet  dans le Maine et Loire.  Elle est montée par sa propriétaire Caroline Pellier.
 

Jocelyne Alligier

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table N43 Stéphanie Brieussel

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr