Grande Semaine 4 ans Mâles et Hongres: Du beau linge sur le podium

mercredi 04 septembre 2013 - Fontainebleau (77)

  • imprimer

Le championnat des 4 ans mâles et hongres a sacré 10 chevaux classé Elite. Le podium était constitué de trois chevaux plaisants et typés sport réunissant le gratin de la génétique française.

Fontainebleau 13-GS- Vulcain de Chalusse largeL

Les Garennes

Fontainebleau 13-GS- Vigo Massuere largeL

Les Garennes

Vulcain de Chalusse

Vigo Massuere

previous video next video

Après celui des femelles la veille, le championnat des 4 ans mâles et hongres est venu clôturer mercredi 4 septembre la saison des 4 ans classiques.
147 chevaux Selle Français et Anglo-arabes avaient pris le départ de la première des deux épreuves, la veille. 76 (soit 51,7 %) avaient alors effectué un premier sans faute. 55 d’entre eux ont récidivé mercredi, ce qui donne un pourcentage de double sans faute de 37,4 % , très nettement inférieur à tous ceux de ces dernières années. Une des raisons possibles : les fiches des obstacles, autrefois plus creuses que la normale pour les 4 ans, ont fait place cette année pour les finales à des fiches standard.

Le doublé de Solange Planson

De ce lot de chevaux double sans faute émergent cette année 10 chevaux obtenant la mention « Elite », avec donc 4,5 points au maximum au classement championnat : 6 mâles et 4 hongres, tous Selle Français. Diamant de Semilly est le père de deux d’entre-eux.
Avec 3,375 points, deux chevaux, un hongre et un entier, terminent champions ex aequo. Vulcain de Chalusse met de  nouveau à l’honneur Solange Planson, déjà naisseuse, dans le Cher, de la championne ex aequo des 4 ans femelles, Vénus de Chalusse ! Il est juste et heureux que cette femme sympathique, discrète et courageuse, trouve une telle récompense après avoir développé une souche, celle de l’anglo-arabe de complément Ifrane, aujourd’hui si grande pourvoyeuse de gagnants, mais souvent sous d’autres affixes (parmi eux Norton d’Eole, Mylord Carthago, Newton de Kreisker ainsi que de nombreux gagnants de l’élevage « de la Pomme » et de l’élevage « de Muze » (Bamako, Triomphe…). Ainsi, Vulcain de Chalusse (Lando, dwb et Ifrane de Chalusse par Apache d’Adriers) est-il un petit-fils de la fameuse Nifrane (Fury de la Cense), ISO 165/87, grand-mère (via Fragance de Chalusse) de Mylord Carthago, de Naïs de la Pomme, de Bamako de Muze et de Norton d’Eole (entre autres !). Écoutez son interview ci-dessous!
Vulcain de Chalusse était monté au pied levé par Sébastien Tencé, qui a dépanné son ami Jérôme Bonafons, cavalier propriétaire de Vulcain qui s’est malheureusement cassé le tibia récemment. La veille, il avait également remplacé Jérôme Bonafons pour Venise du Salbey (propriété du Haras du Grand Caugy)… qu’il avait classée 3e et Elite du championnat 4 ans femelles ! Écoutez son interview ci-dessous!

Vigo Massuère, produit maison

Monte également sur la première marche du podium Vigo Massuère. Lui aussi était monté au pied levé ! Cet entier plaisant, appliqué, doté d’un bon moteur, appartient à Jacques Grandchamp des Raux (Écoutez son interview ci-dessous) qui confie en saison ses chevaux à ses cavaliers maison et les fait monter cette année en finale à Stéphane Rage. Vigo Massuère, né dans le bon élevage de Bruno Chassaing, en Ille-et-Vilaine, est un produit « maison » : son père Nervoso (Le Tot de Semilly) et sa mère Ragazza (Quite Easy, holst) sont tous deux issus des deux souches principales de ce passionné de génétique. La grand-mère de Vigo est une demi-sœur de l’étalon Luccianno, né dans cet élevage avant l’adoption de l’affixe « Massuère ».
La troisième marche du podium est également pour un hongre. Vendôme d’Anchat, né dans la région Centre comme Vulcain de Chalusse, s’est montré vraiment très plaisant. D’un modèle sport comme les deux premiers, faisant preuve d’un bon équilibre et d’une très belle locomotion, il était en outre extrêmement bien dressé et monté par Margaux Rocuet, également cavalière du 6e, Vidiam des Brières. Vendôme d’Anchat obtient la note exceptionnelle de 19 en dressage le deuxième jour, et aura effectué 10 sans faute sur 10 parcours de qualification cette année. Né à la SCEA d’Anchat (41) de Diamant de Semilly et de Qualine du Château par Allegreto, il a pour mère une demi-sœur du crack Itot du Château. Que du beau monde !

Retrouvez tous les résultats en cliquant ici!

Photos: Les Garennes.com/Parcours: wanvideo

Emmanuel Jeangirard

previous video
next video
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr