Grande semaine de Saumur, côté poneys !

lundi 29 septembre 2014 - Saumur (49)

  • imprimer

L'édition 2014 des finales du cycle classique poney de dressage a vu évoluer sur les rectangles quarante-six équidés (soit six poneys de moins versus 2013) dont vingt de 4 ans et treize de 5 et de 6 ans.

saumur poneys 5 ans-Vertige de Belebat  largeL

Pauline Bernuchon

saumur poneys 4 ans-Dirla largeL

Pauline Bernuchon

saumur poneys 6 ans-Dangast,  largeL

Pauline Bernuchon

Vertige de Belebat décroche le titre de champion des 5 ans sous la selle de Nathalie Blondel - ph. Pauline Bernuchon

Dirla est la nouvelle championne des 4 ans sous la selle d'Amandine Prevost

Dangast, déjà champion des 5 ans, se voit remettre le titre à 6 ans sous la selle de Raphaëlle Alzuria

previous video next video

Depuis cinq ans, ces finales se maintiennent donc en terme de fréquentation entre quarante-cinq et cinquante-deux couples. Les champions de ce cru 2014 ? Dirla, Vertige de Belebat et Dangast !

4 ans : Dirla loin devant ... !

Douze couples sur les vingt poneys engagés ont été gratifié d'une première prime dans la reprise préliminaire.  Avec l'étalon Djbouti YS, champion à 5 et 6 ans, les Belges Sylvie Prevost Roulin et Amandine Prevost avaient particulièrement brillé à Saumur. Les revoici à l'honneur cette année avec la fille de leur Djbouti, Dirla (mère Nala, Oep par Texas du Reumont, Oep), compacte et sanguine. Extrêmement bien dressée et présentée par Amandine, la ponette alezane crins lavés - incroyablement marquée par son père -  s'est montrée très à son aise sur le rectangle. 86% le premier jour ! Suprématie du couple également le dimanche, une dernière reprise qui aura permis à dix candidats de remporter une première prime : avec 82%, Dirla n'aura pas volé son titre. La championne s'est qualifiée en France n'ayant pas de circuit pour jeunes poneys en Belgique et a montré à Saumur tout son potentiel pour la discipline : souplesse, rebonds, allures déliées...

Appy love de Salzert (Oc, par Roger de Garenne, Co et Nina de la Chevalerie, Pfs par Flatteur, Wtc), né à la E.A.R.L.de Salzert (86) et présenté par Mathilde Deslandes, a glané une deuxième place le samedi avec un avantageux 75.80% dans la préliminaire avant de s'offrir un 74.80% synonyme de titre de vice-champion de France. Ce poney, dont on retrouve les origines de l'élevage d'Herbord d'Anne-Marie Chanfreau, a réalisé des reprises propres avec un pas régulier (qui manque un peu de propulsion néanmoins), de l'amplitude au trot et un joli galop. Ce gris s'est montré coopérant bien que les juges aient relevé un petit souci de contact. 

L'étalon Alto de Fougnard (Pfs, par Jimmerdor de Florys SL et Qure de la Rive par Linaro SL, Poet), né chez sa cavalière Anaïs Tournade (85), décroche la 3e place. Ce ravissant bai brun a été l'auteur des moyennes suivantes : 73% et 76.40%. Bon sauteur également, Alto a montré un très bon galop et une bonne locomotion générale. Il a néanmoins été sanctionné par son manque de soumission (petits coups de tête fréquents notamment dans la seconde reprise).

Au total, cinq poneys ont reçu la mention Elite dont le 4e et le 5e, à savoir As You Wish Fast (Aes, par Soliman, Han et Royal Airbone Fast, Pfs par Doppelspiel, Poet), qui a montré un joli potentiel (2e le dimanche avec 79.60%) et Dheaven Stars Ledco (Co, par Alladin du Park et Elgnat du Martray par Steel Heaven).

5 ans : Vertige de Belebat, vice-champion à 4 ans, s'octroie le titre

Vertige de Belebat (Pfs, par Zodiak SL, Nrps et Forever Love de Cé par par Selim de Siam), vice-champion des 4 ans l'an passé, décroche le titre à 5 ans grâce à une bonne première reprise, sans faute, notée à  83,60%. 4e le dimanche avec 73.80%, il a gardé son leadership malgré quelques fautes (se cogne les antérieurs dans la lisse, trottine au pas). Contracté au début, il se sera montré plus serein ensuite. Les juges ont été réceptifs à son galop ample et équilibré et à son pas régulier à quatre temps. Vertige aurait pu montrer davantage d'élasticité au trot et de souplesse. Ce bon sportif - Elite dans la finale des 5 ans il y a quelques semaines - est né chez Angélique Prin (77), appartient à Julie Leiber et à Gaétan Chaboteau et était monté par sa cavalière de l'an dernier, Nathalie Blondel. Sa mère, Forever Love de Cé, a été gratifiée d'un IPO de 146. Elle est aussi celle d’Ulior de Belebat, finaliste à 6 ans en CSO et en dressage (5e, classé Excellent). 

Victorious Constantina SL (Drp, par Constantin, Wb et Bantera, Old par De Niro, Han), né chez Monsieur Heinz Mueller et appartenant au Syndicat Linaro, évoluait comme l'an passé sous la selle d'Annick Dubois. Avec 79.20% dans la préliminaire, elle prenait la 3e place samedi à quelques points de Dinky toy Vh Bloemenhof, 2e. Notée à 74% le dimanche, cette jolie alezane brûlée est remontée d'un rang s'adjugeant le titre de vice-championne des 5 ans après avoir été Elite en 2013. Cette ponette au bon potentiel a montré de la souplesse et de l'amplitude aux trois allures. Sa croupe reste encore un peu haute au galop.

Dinky toy Vh Bloemenhof (Sbs, par Champion de Luxe, Drp et Mac DEhlia Vh Bloemenhof, Rhdl par Don't Worry, Drp), né chez Isolde Tuypens et propriété de sa cavalière Leslie Briquet, est 3e avec 79.60% dans la préliminaire et 73.10% dans la finale. C'est un poney qui a une jolie attitude sur le rectangle et qui montre du potentiel pour la discipline. Il présente bien (bon look). Il a cependant manqué d'engagement lors de l'ultime présentation le pénalisant en plus d'une erreur dans la reprise.

Onze poneys ont décroché une première prime dans la préliminaire et dix dans la seconde reprise pour un total de cinq Elite dont Cognac de Pondole RB (Drp, par FS Champion de Luxe et Dubary par FS Don't Worry), vainqueur de la reprise du dimanche, 4e ; et Virevolte de Noé (Wk, par Furstenreich, Old et Astry des Chouans, Wd par Rhon Lyndon), 5e.

6 ans : match Dangast et Under Cover Fast !

Nous retrouvions dans la finale des 6 ans Dangast et Under Cover Fast, respectivement champion et vice-champion des 5 ans l'an passé. Et ce sont bien ces deux montures qui se sont livrées à une rude bataille pour le titre ! Under Cover s'est adjugé la première épreuve, Dangast la seconde... la victoire revenant au final au fils de la star Don't Worry...

Le hongre Dangast au pedigree allemand riche de lignées paternelles de premier ordre (FS Don’t Worry et Golden Sunshine par Golden Dancer), est né chez Doris Ravert Weiling, appartient toujours à Frederic Winckler, et était piloté cette année par Raphaëlle Alzuria. 79% dans la préliminaire, Dangast a récolté un joli 78.60% le second jour lui permettant d'obtenir la meilleure moyenne finale (78.80%). Le jury a particulièrement apprécié le travail livré par le couple même si le début de la reprise fut précipitée. L'Allemand, concentré, a montré un pas régulier, à quatre temps, qui se déplie bien ; un trot avec de la propulsion et un galop souple avec un joli galop moyen en montant. Les transitions ont été réussies, notamment celles du ferme-à-ferme. Dangast poursuit donc sur sa lancée en ramenant un second titre. Il était doté l'an passé d'un IPD de 127. 

Toujours très agréable à regarder, l'étalon Poney Français de Selle Under Cover Fast, né chez sa propriétaire Nolwenn Roussel (72) et qui évolue depuis son plus jeune âge sous la selle de sa cavalière Cynthia Bonzy, a déroulé une très belle préliminaire notée à 81,40% avec de très bonnes notes au galop (8.7). La reprise du dimanche aura été moins homogène (74.40%) avec quelques foulées de galop au trot avant la session témoignant d'un trop plein d'énergie. Cette suractivité n'a pas aidé son relâchement. Under Cover Fast a néanmoins montré beaucoup d'expression. S'il s'est durci au début de son travail au galop, cette allure reste excellente. Rappelons que ce poney avait été sacré vice-champion des mâles de 3 ans, champion des 4 ans (IPD 149) et vice-champion des 5 ans. Il s'agit d'un fils du Trakehner Latimer et de la ponette allemande Mata Hari issue de la souche du multi-médaillé aux championnats d'Europe de dressage, Manitu N (Cansas x Lombard). Under Cover est un frère utérin de Midnight Madness Fast, Elite à 4 ans, également montée par Cynthia Bonzy. 

Très bien présenté, Mister Matti RB (Drp, par Fs Mr Mobility et Diva Diana par Don't Worry), hongre alezan né chez la famille Ballman et sous la selle de Charlotte Chalvignac, s'est également montré convainquant. 75.60% dans la préliminaire (3e) et 77.40% dans la finale (2e), il décroche la 3e place et la dernière mention Elite. Mister Matti RB a montré de bons développements, une vraie capacité au travail latéral, un pas correct qui pourrait être encore plus actif et un trot agréable. Un équilibre difficile au galop entaché d'une croupe un peu haute l'aura pénalisé le dimanche.

Sur les treize candidats en lice, dix ont décroché une première prime le samedi et onze le lendemain.

France Dressage : et les vainqueurs sont ?

Les finales France Dressage, toujours trop peu disputées chez les poneys, ont particulièrement souri à l'élevage Alizay (76) gratifié de trois titres avec des sujets issus de pedigrees allemands : dans les deux classes de foals avec le mâle Expresso Alizay (Be Champion Supreme d'Ete x FS Golden Moonlight) et la femelle Ello Kitty Alizay (FS Champion de Luxe x Ganzer Man), ainsi que dans celle des femelles de 2 ans avec Calamity Jane Alizay (Don Davidoff x Power Boy). Autres vainqueurs : le Welsh Cob de Sophie Toublant (72), Cœur de Lion d'Arlac (Hywi Real Magic x Cascob Attitude) dans la classe des mâles de 2 ans ; le mâle Néerlandais de 3 ans Binky (Wk, par Orchard Boginov x Wengelo's Ricardo) à Ambre Réau et la femelle de 3 ans Ballerine du Rucher (Pfs, Stradivari, Trak x Justice HR, Nf) à Caroline de Cointet (37).

Sur place, Pauline Bernuchon

Pauline Bernuchon

  • imprimer



On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table N43 Stéphanie Brieussel

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr