JSF: Sam du Challois vedette du Master L’EPERON

mardi 29 octobre 2013 - Saint-Lô (50)

  • imprimer

Les meilleurs des générations de 4 à 7 ans ont confirmé lors de ce rendez-vous du Master L’EPERON désormais bien installé dans le calendrier.

Master L’EPERON13-JOBIN-MANON_SAM-DU-CHALLOI- largeL

Eric Fournier

Master L’EPERON13-MAILLY-LAETITIA_VINCY-DU-GUE-4860.jpg largeP

Eric Fournier

Master L’EPERON13-DUFOUR-STEPHANE_URLEVENT-DU-BARY largeL

Eric Fournier

Mann Jobin et Sam du Challo

Vincy du Gué sous la selle de Laetitia Mailly

Urlevent du Bary et Stephane Dufour

previous video next video

Pourquoi participer au Master L’Eperon ? Les cavaliers interrogés conviennent que l’événement est une belle vitrine pour les jeunes reproducteurs en quête de notoriété. Le cadre est non seulement valorisant mais c’est surtout l’opportunité de les faire évaluer par quelques personnalités reconnues (juges, cavaliers, éleveurs, étalonniers…ndla) qui jugent sur des points techniques essentiels comme l’équilibre, la locomotion, la force, le style, l’amplitude… Le stud-book Selle Français ne cache pas l’intérêt du rendez-vous « notamment pour revoir des jeunes candidats étalons qui seraient encore en « zone de discussion », c'est-à-dire pour lesquels la délivrance d’un agrément à la monte amène encore quelques interrogations » précise Jean-Louis Lenoury, Président des Juges du stud-book SF.

Best of du Master L’EPERON

Avec 53 points obtenus après les deux épreuves de CSO sans faute et l’examen du modèle (17/20) Vincy du Gué (Quaprice Boimargot Quincy, holst x Scarlette du Gué x Adelfos -BR), monté par Laetitia Mailly a largement convaincu chez les 4 ans devant neuf concurrents. Ce beau bai foncé a développé un bon galop souple et régulier et a montré de l’aisance sur les barres. Il est né à la SCEA du Gué à Chambley Busssières (54).
Le deuxième (52,50 points) est le breton Volcan d’Helby (Kouros d’Helby x Kandiavola, holst x Cantus, holst) présenté par Alexis Deroubaix suivi de Vegas de Gravelotte (Winningmood Vd Arenberg, Bwp x Womina, Bwp x Lawrence, Bwp) 3ème avec Stéphane Dufour (48,50 points).

Peu de surprise dans la génération des 5 ans à cinq concurrents où Urlevent du Bary (Hurlevent de Breka x Mette, holst x Corrado II, holst), vainqueur ici à 4 ans et déjà très remarqué depuis deux ans, a assis sa notoriété avec Stéphane Dufour cumulant 50,50 points au total. Propriété de sa naisseuse Marina Storgato (50) le joli bai est bien noté au modèle (16,50/20 comme son dauphin Ulmar Mail) et a de nouveau fait preuve de belles dispositions au saut même s’il a semblé un peu tendu. Le gris Ulmar Mail (Berlin, holst x Norma Mail x Narcos II) du Haras de Brullemail (61) a bien déroulé ses ateliers sous le contrôle de son cavalier F.X Boudant expert en valorisation de jeunes chevaux. Il engrange 50 points. Ugano de Coquerie (C Indoctro, holst x Girl de Coquerie x Papillon Rouge) et le cavalier de Raphael Dulin, Fergusson Burt, sont 3ème à 47,50 points.

Les générations des 6 et 7 ans, soit 13 mâles, donnent lieu a un seul classement d’où ressort incontestablement Sam du Challois (Quaprice Boimargot, holst x Heve du Challois x Adam IV), ISO 122/11, né chez l’éleveur du Centre Guy Bru (28) à qui l’on doit les bons internationaux Nicoméa et Raspail sous la selle de Bosty.  La morphologie de Sam est davantage signée Adam IV (fils d’Almé indicé ISO 124/96 avec Philippe Rozier puis exporté en Irlande du Nord par Bernard Le Courtois) que Quaprice qui fait des chevaux plus sport. Sam développe une musculature sérieuse (1,75m environ) avec des points de force, un bon massif d’épaule mais une tête un peu épaisse. Il obtient 18/20 au modèle pour un total de 56 points. Ses deux parcours n’ont laissé personne indifférent. Sa mère n’est pas indicée. Si Sam du Challois a un peu éclipsé ses poursuivants Tiams Bo Regard (Argentinus, han x Ramonus, han), noté 55,50 points, et Team du Temple (For Pleasure, han x Irco Mena, Swb) à 51,50 points, ces deux là ont aussi bouclé des double 0. On ne sera pas sans en reparler. Avec le Master L’EPERON la carte de visite de ces performers, pour la plupart bien classés aux finales de Fontainebleau, s’enrichit.

Eric Fournier

previous video
next video
Theault
Spécialiste du transport pour chevaux depuis 1924
  • imprimer

0Commentaires

 | 30/10/2013 15:23
Rappelons que ce cheval a également remporté le Masters l'Eperon en 2010, à l'âge de quatre ans. Il était alors monté par Ludovic Gaudin. Il avait déjà fait excellente impression, montrant beaucoup de disponibilité dans cet environnement difficile pour un cheval de cet âge. Bon vent à lui et sa jeune cavalière.
 | 29/10/2013 13:38
Dommage de ne pas nous avoir parlé un peu plus du cheval et de ses principales qualités...


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr