L'élevage de Ste Hermelle à Deauville
jeudi 24 mars 2016

Bora de Ste Hermelle
Bora de Ste Hermelle © Eric Fournier

C'est parce qu'il est géographiquement bien placé, curieux et entreprenant et "qu'il faut savoir sortir de son territoire habituel pour montrer ses chevaux et faire des rencontres" dit-il que l'éleveur belge Raymond Lefevre de l'élevage de Ste Hermelle était à Deauville avec dix jeunes chevaux de SHF.

De belles origines à la mode pour débuter la saison SHF normandes, certaines confidentielles comme la production d'Orient Express, celle de Sire Jag de Courthoe, Zwiep des Fontaines, d'autres plus répandues, Mylord Carthago, d'ou Babouchka de l'Epine 4/4, Dollar dela Pierre, Baloubet du Rouet, père de Bassano de Nantuel, Kannan.... Toutes se sont globalement bien montrées en ce début de semaine sur la grande carrière du Pôle International du Cheval (P.I.C) de Deauville. On aura noté un bon lot de 5 ans et de 6 ans mais des 4 ans pas faciles à évaluer. Les faibles côtes ne permettent pas vraiment aux chevaux d'exprimer leur talent. Ils enjambent. Henk Nooren, Eric Grenier... ont semble t-il demandé quelques chevaux "à fort potentiel". Tony Hanquinquant et Alcara du Bechet (Sunday de Riverland x Sarastro) gagnent les 6 ans chrono suivis par Elliot Souster associé à Azzaro de Noards (O'Brion du Plessis). Chez les "autres stud-books" EdelweisSte Hermelle (Vargas de Ste Hermelle x Chin Chin) / Brecht Bille gagnent devant Eras Ste Hermelle (Vargas de Ste Hermelle x Andiamo), fils d'Anaya de Ste Hermelle qui tourne en CSI5* avec Pedro Veniss.

Le Belge Raymond Lefevre (Elevage de Ste Hermelle près de Mons) était venu avec des chevaux plutôt expressifs tant dans leur modèle, leur look flatteur, que dans leur façon de sauter. Classicisme, efficacité et sobriété caractérisent les cavaliers de Ste Hermelle Brecht Bille et Chaouki Rijnders. L'homme aux grosses moustaches fonde beaucoup d'espoirs sur le 6 ans Eras Ste-Hermelle (Vargas de Ste Hermelle x Andiamo) "...très remarqué dernièrement lors de la Pavo Cup. Un important rassemblement d'étalons très couru en Belgique où tous les aficionados se pressent pour parler génétique. Ca tombait en même temps que le Salon des Etalons de St Lô que j'ai malheureusement raté cette année". On a également vu le bondissant Bora Ste Hermelle (Taiilefer de Ste Hermelle x Nicias III), Selle Français, frère utérin de l'international Toscan de Ste Hermelle (CSI cinq étoiles) par Surcouf de Revel. Raymond Lefevre attend dix-huit naissances ce printemps. "J'ai beaucoup utilisé Eras Ste Hermelle, le Champion du Monde Vigo d'Arsouilles, Arko III, Iron Man Van de Padenborre (Darco x Chin Chin), Champion des 7 ans 2015 avec Grégory Wathelet ou encore Kannan et Vagabond de la Pomme. Je retournerai à ceux là, les meilleurs sans doute, et je testerai les Selle Français Quartz Rouge, Nervoso..." Raymond Lefevre s'active pour maintenir l'affixe "Ste Hermelle" parmi les meilleurs du palmarès des Eleveurs L'Eperon (33ème en 2015)