L’endurance Jeunes chevaux brille à Uzès
mardi 11 octobre 2016

uzes 2016
uzes 2016 © Jean-Louis Perrier

Les épisodes cévenols ont épargné les finales SHF endurance 2016 déroulées dans de parfaites conditions au départ du site de l’IFCE d’Uzès. Une fois de plus l’organisation mise en œuvre par Mireille et Antonio Nogueira pour la Société Hippique d’Uzès en collaboration avec la SHF a fait merveille pour accueillir plus de 700 chevaux.

 Un site de plus en plus fonctionnel

 L’aménagement de la cour d’honneur du Haras National d’Uzès a permis de donner plus d’espace et plus de commodité pour l’organisation des trottings. L’équipe de vétérinaires sous la houlette de Christophe Pélissier et celle des officiels de compétition du jury présidé par Michel Faucon ont pu gérer au mieux les flux de chevaux à la présentation des contrôles.  Et il fallait bien de l’organisation car les finales SHF endurance ont encore atteint un record avec 721 engagés. Toutes les catégories sont à la hausse : les 6 ans à vitesse imposée qui ont maintenant la journée du jeudi pour leur épreuve sont stables passant de 111 en 2015 à 116, leurs  conscrits s’élançant sur la vitesse libre  sont 154 au lieu des 135 engagés 2015, mais c’est surtout les plus jeunes classes qui crèvent le plafond : 354  en 5 ans contre 253 l’an dernier,  et 87 en 4 ans pour 55.  Un attrait qui rend encore nécessaire les aménagements du site. Les élus locaux avaient été conviés le vendredi pour soutenir le projet d’extension avec l’achat de la zone de la piste de galop avec les terrains intérieurs. Cela permettrait un aménagement supplémentaire en parkings, zone de box….

 Qualité et commerce en quête d’équilibre

En revanche si l’édition 2015 avait vu un commerce débridé, on se souvient de chevaux forfaits car achetés à la descente du camion, cette année a été plus calme.  Sur les 209 chevaux de 5 ans  classés dont 71 avec la mention suprême ‘’Elite ‘’ probable aussi que des acquéreurs se soient présentés ! Le catalogue de SHF Market proposait pas moins de 152 chevaux à la vente avec des prix affichés très hétérogènes, pas toujours en adéquation avec les qualités du cheval et son niveau de performances.  Le lot de 6 ans à vitesse imposée notamment n’a pas montré un grand potentiel de performers en devenir. Cette génération a fait l’objet de nombreux achats en 2015 pour les meilleurs sujets.  La modération de cette année devrait permettre de revoir une génération 6 ans qualiteuse en 2017.  En marge des épreuves de ces finales, différentes présentations avaient lieu sur le site, avec notamment les approbations d’étalons.

 Tous les résultats sur http://www.atrm-systems.fr/