Les Bundeschampionate : 4 grandes semaines en une

mercredi 13 septembre 2017

  • imprimer

A peu près aux mêmes dates que la Grande Semaine de Fontainebleau, l’Allemagne avait aussi, comme chaque année, ses finales jeunes chevaux, à Warendorf.

warendorf 2017 Finest Sélection et DSP Dominy largeL

Equitaris

warendorf 2017 Finest Sélection largeP

Equitaris

warendorf 2017 DSP Dominy largeP

Equitaris

Finest Sélection et DSP Dominy

Finest Sélection

DSP Dominy

previous video next video

Chaque année, les propriétaires allemands de jeunes chevaux ayant suffisamment de qualité tentent de les qualifier pour les Bundeschampionate à Warendorf. Ces grands championnats allemands pour jeunes chevaux et poneys dans les quatre disciplines (saut d’obstacles, concours complet, dressage et attelage) restent la vitrine de l’élevage de chevaux et aussi de l’équitation. Selon Theo Leuchten, vice-président division élevage de la Fédération nationale, l’élevage des chevaux en Allemagne est en continuelle progression, et ces Bundeschampionate ont révélé un bon nombre de très bons chevaux de sport. Du 30 août au 3 septembre, 700 chevaux et poneys, montés par 500 cavaliers (et meneurs), ont participé à 57 épreuves, qui ont permis de couronner 21 champions. On a compté autour de 38 000 spectateurs.

LES 3 ANS (dressage) 

L’étalon du Bade-Wurtemberg de 3 ans nommé Secret de Sezuan (par St. Moritz) a suscité énormément d’intérêt. Approuvé par l’Oldenbourg chez l’étalonnier Gestüt WM, il avait terminé en tête de son groupe lors du test de 14 jours à Schlieckau en avril. Mais la qualification pour Warendorf s’était faite dans le secret : à 7h30 du matin à Nördlingen lors des Championnats d’Allemagne du Sud, le public était absent ! Par conséquent, à Warendorf, les spectateurs étaient bien curieux de découvrir ce Secret. Sa cavalière Jessica Lynn Andersson a parfaitement su gérer son jeune protégé. Mais à la finale, il resta en pôle position avec des notes de 10 pour le galop et de 9 pour le trot et le pas jusqu’au moment où les deux cavaliers non habituels chargés de donner une note pour la facilité sous la selle (Rittigkeit) lui ont accordé seulement un 17. Ce qui a permis à Finest Selection (Old, par Follow Me x Lauries Crusador, ps) d’être désigné Champion des étalons de 3 ans mâles. Il était présenté par le Dressurpferde Leistungszentrum Lodbergen, qui aura réussi son week-end avec deux champions, un vice-champion, et trois autres étalons bien classés.

 

La descendance d’Escolar (west, par Estobar), qui s’est déjà vu attribuer les cinq meilleurs classements lors des Championnats Régionaux de la Westphalie cette année (épreuves juments et hongre de 3 ans), n’a pas déçu à Warendorf non plus. Trois des sept participants de l’épreuve pour les 3 ans hongres et femelles descendaient d’Escolar, dont le Champion Eternity, un hongre d’une mère par Sir Donnerhall, et la jument Eyleen qui méritait la médaille de bronze. Sous la selle d’Eva Möller, Eternity a subjugué les juges par son équilibre et ses foulées de galop.

La jument hanovrienne Borgia de Benneton Dream est la vice-championne. Son éleveur Axel Windeler s’est fait déjà une bonne réputation avec Don Martillo, champion du monde des 5 ans en 2017.

 

EN DRESSAGE

Devonport de Dancier (Ravallo), que Gert Sosath avait acheté pour un prix raisonnable suite à l’approbation pour le Hanovre à Verden en 2015, a tellement bien évolué qu’il a remporté le championnat des étalons de 4 ans sous la selle de Rieke Schnieder. For Dance 4 (For Romance I x Rubiloh), également propriété de l’étalonnier Gert Sosath, termine en 4ème position ex-aequo. Un deuxième fils de For Romance I (old par Fürst Romancier), For Final, propriété du Dressurpferde Leistungszentrum Lodbergen, rentre à l’écurie avec la médaille d’argent.

Chez les juments et hongres de 4 ans, c’est la jument Candy (Old par Sir Donnerhall I x Fürst Heinrich ) qui galope lors de la remise des prix avec l’écharpe des vainqueurs.

DSP Dominy, stationné à Lodbergen, a créé une belle surprise chez les chevaux de 5 ans. Cet étalon approuvé (par Diamond Hit x Pour Plaisir), né en Bavière, s’est qualifié de justesse, via la petite finale (3ème place), pour la grande finale de ce championnat, où sa cavalière, Therese Nilshagen, a su réaliser une belle reprise avec beaucoup de précision, notée 9,0 synonyme de la 1ère place.

Le titre de vice-champion (8,6) va à Fürst William HC (Fürst Wilhelm x Lord Sinclair), qui a été déjà champion des étalons 3 ans en 2015. Propriété de HC Stables, il est aujourd’hui sous la selle de Beatrice Buchwald.

Les étalons approuvés Revanant (Rock Forever), Villeneuve 6 (Vitalis) et Best For Me OLD (Bretton Woods) complètent les cinq meilleurs classements des 5 ans.

Fior 2 (old, par Fürstenball x Sandro Hit) a commencé la reprise de la finale des 6 ans avec beaucoup de dynamisme, un trot très cadencé avec de beaux allongements, bien monté par Frederic Wandres du Hof Kasselmann. La performance a plu aux juges qui le couronnent du titre Champion des 6 ans (note 8,9). Forbes 7 (Fidertanz x Rohdiamandt) suit à la 2ème position.

 

SAUT D‘OBSTACLES

Les championnats de saut d’obstacles pour chevaux et poneys de 5, 6 et 7 ans ont également été passionnants.

Chez les chevaux de 5 ans, le niveau des chevaux était généralement très élevé. 40 participants ont réussi à se qualifier pour la finale. Le cavalier Patrick Stühlmeyer de l’écurie Schockemöhle l‘emporte cette année avec Diaron 2, old, un étalon par Diarado x Come One. Les deux parcours ont été notés 9,5. Le Vice-Champion est United Touch S (west par Untouched x Lux). Il montre un très bon galop et a étonné tout le monde avec ses sauts énormes. Parmi les 10 meilleurs classements, on trouve des descendants de Colorit, Corrado, Casall, Cristallo II et de Cellestial. La 7ème place est occupée par Diamant de Plaisir, un fils de Diamant de Semilly x For Pleasure.

Katrin Eckermann a qualifié sa propre jument pour la finale des 6 ans, un parcours à 1m40 avec barrage. Ce ne fut pas un problème pour la jument Cocominka EST(Rhein, par Cassini Boy Junior x Sandro Boy), qui l‘emporte devant Quickborn 8 (Old. Int., par Quintender). Son cavalier Andreas Kreuzer avait aussi obtenu la médaille de bronze chez les 5 ans avec Concordia (Bad-Wurt, par Colorit).

Dans le Championnat des 7 ans, Cheenook (westf, par Carell x Cornet Obolensky), monté par Sebastian Karshüning, n’a fait aucune faute dans les trois parcours, dans un style exemplaire. Avec presque deux secondes de plus, l’étalon Stakkato’s Special (han, par Stakkato), déjà vice-champion du Hanovre cette année, est le vice-champion des 7 ans.

 

CONCOURS COMPLET

La meilleure performance du parcours du cross dans le Championnat de Concours Complet des 5 ans a été accomplie par un hongre de la Bavière du Haras d’Etat de Schwaiganger, Osterglanz de Ostermond (ps par Canterbury), brillamment piloté par Sophie Grieger. Le couple sera vice-champion, devancé uniquement par Sandra Auffarth et Gentlemen (han, par Grey Top x Fabriano).

Les deux meilleurs 6 ans de complet sont deux Holsteiners : Costbar 2 (Clarimo x Contender) et la jument Dajara 4 (Carrico x Caretino). Sandra Auffarth s’offre sa deuxième médaille à Warendorf 2017, cette fois en bronze, avec le hongre Quadro Porte (old, Quadros x Jape, ps).

 

Sabine Mottet

Horse Telex
La base de données du cheval
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 82 Manuel Godin

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr