Les Stars sont à l’arrivée !
dimanche 23 octobre 2016

lion 2016 Ingrid Klimke et Weisse Duene
Ingrid Klimke et Weisse Duene © Solène Bailly / Mondial du Lion

La pluie n’a pas entaché le beau sport pour le dernier jour du Mondial du Lion, réservé au saut d’obstacles. Après quelques bouleversements au classement, Christopher Burton s’impose avec le KWPN Fire Fly dans les 6 ans, alors qu’Ingrid Klimke a conservé largement la tête dans les 7 ans avec la belle Weisse Duene.

La journée a démarré tôt du côté des écuries. A 9 heures, tout le monde avait rendez-vous pour l’inspection vétérinaire, lors de laquelle deux chevaux étrangers n’étaient pas présentés, et un seul cheval n’a pas été autorisé à repartir. Un bon bilan qui prouve la bonne qualité du terrain de cross samedi et la bonne préparation des chevaux par els cavaliers et leur entourage depuis hier soir.

35 chevaux de six ans repartaient donc sur les barres, sur un parcours fluide qui a toutefois réservé son lot de surprises. Si certains allaient remonter au classement, c’était forcément au détriment des autres. Ici, la formule « on gagne au dressage, on perd à l’hippique » prenait tout son sens, tant le cross s’est bien déroulé pour les plus jeunes chevaux de ce week-end. Le parcours sans faute a en effet permis à Thomas Carlile et Aquitain du Delta (SF, par Genêt des Forêts) de remonter de la 20ème à la 9ème place, et à Jean-Lou Bigot et Aktion de Belheme (SF, par Lauterbach) de rentrer dans le top 5. Ce dernier a d’ailleurs été très remarqué et sera, à coup sûr, à suivre de très près après ce double sans faute ici.

Comme les deux Français, Christopher Burton (4ème au provisoire) a lui aussi sorti le sans faute avec Fire Fly (KWPN, par Zavall VDL), malgré quelques tutoiements d’obstacles. L’Australien n’avait donc qu’à attendre les fautes des trois premiers au provisoire. Et ce fut le cas ! Ni Izzy Taylor, ni Lara de Liedekerke-Meier, ni Kai-Steffen Meier n’ont réussi le tour parfait, laissant donc le Mondial des 6 ans à Burton.

Klimke de bout en bout

Dans le championnat des 7 ans, il ya aussi les déçus et les heureux, suite aux changements de place au classement final. Mais un visage est resté souriant depuis sa reprise de dressage vendredi, celui d’Ingrid Klimke. En tête dès le premier test avec Weisse Duene (Holsteiner, par Clarimo), l’Allemande finissait sans faute sur le cross, et réalisait certainement le plus beau parcours à l’hippique. La belle jument grise a survolé les obstacles jusqu’à la ligne d’arrivée et tout le monde est d’accord pour vanter ses qualités. Une excellente sauteuse qui peut compter sur sa cavalière pour progresser encore sur le rectangle de dressage. Un couple à suivre !

C’est avec dix points d’avance que l’Allemande remporte le Mondial, et pas sur n’importe qui, sur Pippa Funnell et Billy Walk On (AES, par Billy Mexico). La Britannique conserve sa deuxième place malgré deux fautes sur les barres en début de tour, grâce à une avance prise sur les poursuivants. Et le podium est entièrement féminin cette année, puisque Jonelle Price termine troisième sur Cooley Showtime (KWPN, par Chin Chin) avec 47,3 pts. Le Score est aussi celui de Thomas Carlile et Vassily de Lassos (AA, par Jaguar Mail) et de Astier Nicolas avec Vinci de la Vigne (SF, par Esterel des Bois) mais ils ne sont que quatrième et cinquième, car la Néo-Zélandaise était plus proche du temps idéal (9’11) sur le cross. Chez les tricolores on notera aussi la belle 9ème place de Vanity Fair (Old, par Diarado), pilotée par Christopher Six.

Le Mondial du Lion, c’est aussi l’occasion de mettre à l’honneur les Studbooks avec un championnat. Et à l’issue de la compétition, le Selle Français l’emporte largement devant le KWPN et l’Irish Sport Horse.

On retiendra une très belle 31ème édition de ce Mondial du Lion et 2016 est aussi une année record en terme d’affluence sur le cross, puisque 42000 spectateurs ont été recensés samedi.

 Tous les résultats ici : http://www.mondialdulion.com/fr/listes-et-classements/