Les jeunes chevaux à l'école de La Buissonnière
lundi 17 juillet 2017

Koris Vieules et Corpus de’Or
Koris Vieules et Corpus de’Or © Les Garennes

Les épreuves « Jeunes Chevaux » constituaient le premier volet de trois jours de La Buissonnière à Monts sur Guesnes, près de Loudun (86) chez Jean-Marc Legrand. C’était l’occasion d’apprécier l’heureuse évolution de l’organisation avec un régiment de bénévoles avides d’accueillir, d’aider et de contrôler avec le sourire.

En pleine période des championnats sur d'autres sites, il était difficile de faire le plein d'engagés. Il n’y avait qu’un seul partant en Classique 6 ans, Belgraf du Pin (par Grafenstolz Trak et Saubelle du Pin SF) monté par Yann Millard. Il est né dans l’élevage de son père Daniel Millard à Condon dans le Gers. Pour se qualifier, il a couru, en début de saison Vernoil et Saint Mars d’Outillé. Son bon comportement à La Buissonnière avec un cross sans incident lui donne son billet pour la Finale de Pompadour et Yann Millard nous expliquait : « En début de saison, Belgraf n’était pas à l’aise sur le rectangle. Nous avons donc décidé de faire une pause et de l’orienter uniquement vers le dressage. Il était 3e dans la Finale du CL2 au Lion d’Angers et est aujourd’hui qualifié pour la Grande Semaine de Saumur (21-24 sept.). Ici, le cross est assez costaud avec une appréhension pour la Pointe (obstacle 8) mais il l’a passé en toute confiance ». Le Classique 5 ans est remporté par Corpus de’Or (par Yarlands Summer Song, SESF et Phianti, KWPN) habituellement présenté par Astier Nicolas aujourd’hui en convalescence. Marie-Christine de Laurière, propriétaire-éleveur a profité de la présence de Koris Vieules avec Bahia des Cordeliers pour lui faire monter Corpus au pied levé avec un engagement terrain. Bonne décision puisqu’il gagne de bout en bout malgré une barre au CSO. Nous le reverrons pour confirmer sa qualification à Saint Cyr du Doret le 28 juillet.

La palme du CL2 revient à Jérome Gauriau (38 ans) avec l’Anglo-Ar Coreineza du Ferron (par Laurier de Here et Diwal de la Tour). Cette jument a débuté la saison en classique 5 ans avant d’être déclassée en Cycle Libre 2ème année pour optimiser les performances et courir la Finale. J. Gauriau confiait : « Il me fallait une prime que je viens de récupérer. Je repars avec mon billet pour Pompadour. Sur le cross, Coreineza s’est appliquée, cherchant à bien faire. Puisqu’elle est à vendre, cette victoire est bienvenue ». Le CL 3 avait une connotation internationale avec un peloton de tête quasiment Belge. La mère de la gagnante - Yasmine El Zein - était Belge et Patricia Maes (2e prix) faisait partie en d’autres temps des cavalières Belges en CCI tel Cherbourg-Martinvast. Saumur ...Aujourd’hui Patricia vient régulièrement de Belgique passer ses vacances près de Saumur avec ses deux chevaux de CCE, et profite du calendrier pour courir des épreuves. L’enfant du pays, Emmanuel Fradet gagne le Classique F2 avec Barm’An, un fils de Laurier de Here et confiait : « C’est son 2ème concours. Sur le rectangle, je lui ai demandé d’être sérieux. Quand il le sera j’essaierai de lui mettre du brillant. Sur le cross, il était droit et facile pour rentrer à l’heure. Ce concours me tient à cœur car je suis resté propriétaire des herbages sur lesquels il se dispute, malgré mon installation à Parempuyre près de Bordeaux ».

Photos Les Garennes sur https://www.ouest-image.com/