Les meilleurs indices poneys 2014

mercredi 25 février 2015

  • imprimer

Voici des extraits de la population des poneys les mieux indicés en compétition en 2014, par génération (4, 5, 6 et 7 et plus) et par catégorie de taille (B, C et D) pour les IPO (CSO), et sans distinction de ces deux critères pour les IPD (Dressage) et les IPC (Complet).

Uheleme de Seille largeL

Flickr/Elevage Le Courtal

Uheleme de Seille

Les IPO (indices poneys sur performances propres en saut d’obstacles) avaient bénéficié d’importantes améliorations dans leur édition performances 2013, ce qui avait grandement amélioré leur pertinence et leur crédibilité auprès des utilisateurs. Les IPC (Complet) 2014 ont eux aussi bénéficié de ces améliorations, mais, en attente de la validation par la CNAG (Commission Nationale d’Amélioration Génétique), ils n’avaient pas été édités à temps pour figurer comme d’habitude dans notre Hors Série de l’Elevage : nous publions donc ci-dessous la liste des poneys les mieux indicés dans les trois disciplines.Notons qu’il faudra en revanche attendre encore l’année prochaine pour que les travaux de leur conceptrice Anne Ricard ne profitent aux IPD.

Mentionnons également que la demande de la mise au point d’un BLUP chez les poneys a été faite et validée : Anne Ricard est en train de reprendre avec son équipe les données des années de 1996 à 2011 afin de pouvoir attribuer des points selon les mêmes règles que de 2012 à 2014. Pour ce faire, il lui est nécessaire de reprendre les règlements des compétitions et de mettre en parallèle les classes d'épreuves et les hauteurs (pour le CSO) et les difficultés techniques équivalentes (pour le CCE). Une fois ce travail réalisé, elle recalculera les héritabilités et proposera des modèles d'évaluation génétique.

Entre le 30/09/2013 et le 05/10/2014, période de prise en compte des résultats sportifs pour le calcul des indices 2014, 17241 équidés ont été indicés en compétition Poney, en ayant participé à au moins une compétition officielle dans l’une des trois disciplines olympiques. 16 444 l’ont été en CSO, 2837 en CCE et 1317 en Dressage (certains ont pu l’être dans les trois disciplines).
Les IPO 2011 vont de 39 à 185. En CSO, seuls 0,50% (83 poneys) des 16 444 ont été indicés au-dessus de 150, 1,45% (238 poneys) l’ont été entre 140 et 151, 3,67% (603 poneys) entre 130 et 141, 8,32% (1369) entre 120 et 131, 12,57% (2067) entre 110 et 121, 17,26% (2839) entre 100 et 111, 1,78% (293) à 100 et enfin 54,44% (8952) en dessous de 100.

Les pères de gagnants qui sortent du lot

Parmi les pères des 358 poneys détenteurs d’un IPO d’au moins 140, se distinguent le Poney de Selle Allemand Linaro SL (25 représentants !), le Connemara Dexter Leam Pondi (10 produits), le New-Forest néerlandais Kantje’s Ronaldo SL (9 descendants), le Welsh Cob Machno Carwyn et le Connemara Thunder du Blin (8 produits chacun). Le Poney de Selle Allemand Aron N SL, le Welsh B Bolino Ravignan, le Connemara Don Juan V, le Poney Etranger Kantje’s Admiraal et le cheval Hanovrien Welcome Sympatico SL en ont 5 chacun, tandis que les Connemara Leadership et Quimper III en ont 4. Enfin, avec 3 représentants chacun, on trouve les Connemara Canal Misty Fionn, Cyrano Pondi, Eloi IV, Fricotin, Hableur de Ravary, Macky, Nauhgty van Graaf Janshof, Rasmus, le Welsh D Garnement La Brée, le Poney de selle Allemand Glenn SL et enfin les Français de Selle Karisto de l’Aumont et Moonlight Bérenger.

Les élevages Aluinn, du Boisdelanoue, de l’Etape, de Florys, d’Hurl’vent, des Islots et de Thouare  voient plusieurs de leurs produits parmi les poneys mieux indicés, tandis que quatre mères se signalent pour avoir deux produits dans ces extraits : les PFS Gloire de l’Etape et Palmire de Thouare, la Connemara Adora Bruère et la Trotteuse Jessie du Sam. La palme des départements de naissance revient confortablement à La Manche, puis viennent ensuite le Morbihan, le Calvados, la Sarthe, le Finistère, la Seine-Maritime, la Vendée, l’Ille-et-Vilaine, la Drôme, la Loire et l’Orne.

Enfin, voici traditionnellement les indices 2014 des poneys des équipes de France : en CSO, Quabar des Monceaux, IPO 175 (0,93), Sligo de Mormal, IPO 164 (0.89), Rominet de Bruz, IPO 157 (0.92), Rexter d’Or, IPO 153 (0,93) ; en Dressage, Diana, IPD 133 (0,87), Osbourne, IPD 124 (0,85), Italic des Landes, IPD 118 (0.87) et Tim, IPD 115 (0,89) ; et en Complet, Qualitat des Bourdons, IPC 152 (0,74), Djaipour, IPC 154 (0,73), Perle du Boisdelanoue, IPC 175 (0,74), Qarisma du Boidelanoue, IPC 158 (0,77), Olympe Maneti, IPC 146 (0,81) et Nanouchka de Swan, IPC 149 (0,81).

Les poneys les mieux indicés en compétition en 2014 en CSO
Les poneys les mieux indicés en compétition en 2014 en Dressage
Les poneys les mieux indicés en compétition en 2014 en CCE

Guillaume Levesque

  • imprimer



On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table N43 Stéphanie Brieussel

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr