Les nouveaux indices sur performances sont parus
vendredi 25 novembre 2016

Prêt a Tout et Marcus Ehning
Prêt a Tout et Marcus Ehning © Scoopdyga

Les nouveaux indices sur performances propres et indices génétiques chevaux sont en ligne sur le site de l’IFCE, lui-même totalement relooké ! Les heureux gagnants sont…

Les indices sur performances propres, ainsi que les indices génétiques, calculés chaque année par l’INRA, sont toujours attendus par de nombreux éleveurs et propriétaires de chevaux et poneys de sport. Ils ponctuent en effet à leur façon l’année de compétition. Les indices chevaux ont été mis en ligne sur le site de l’IFCE vendredi 25 novembre. Il faudra attendre encore un peu pour ceux des poneys.

Les indices sur performances sont attribués en fonction des résultats obtenus par les chevaux et poneys entre le 1er octobre de l’année N – 1 et le 30 septembre de l’année N. Les ISO (pour le saut d’obstacles), IDR (en dressage), et ICC (en concours complet) de tous les chevaux ayant concouru, ainsi que les IPO, IPD et IPC des poneys sont consultables sur le site de l’IFCE : rendez-vous dans la rubrique « Infos chevaux », tapez le nom du cheval ou poney à rechercher, valider celui que vous cherchez parmi les noms proposés, puis allez dans « aptitude ».

Les éleveurs y trouveront également les indices génétiques (Blup) des chevaux, et pourront trouver une richesse d’informations et d’explications considérable, au sein d’un site que l’IFCE et le SIRE Pompadour viennent de rénover totalement. Toujours forte de ses 3 500 000 équidés enregistrés, toujours d’accès gratuit, la base SIRE ainsi revisitée offre une navigation facilitée et de nouvelles informations en particulier sur la caractérisation (pointage pour certaines races) et le sanitaire (l’exclusion de la consommation humaine, etc.) ainsi que de nouvelles fonctionnalités grâce à de nombreux critères de tri. La rubrique « pedigree et chevaux associés », par exemple facilite les recherches sur les fratries d’un cheval et sur les produits d’un étalons ou d’une jument. On ne trouve plus, hélas, pour un étalon donné, que la liste de ses fils étalons en activité (et non plus l’ensemble des fils étalons qu’il a pu produire), ce qui limite les recherches génétiques, mais c’est un détail sans doute possible à corriger.

Un bloc « En savoir plus » présent sur chaque page vous explique les données affichées. Par exemple, comment interpréter la consanguinité et les ancêtres majeurs d’un cheval. Certaines rubriques sont enrichies de graphiques afin d’améliorer la lecture des informations.

Bref, c’est un travail énorme et d’une richesse précieuse que le SIRE offre aux éleveurs français.

Les meilleurs chevaux 2016

Pour ce qui concerne les chevaux, les meilleurs indices 2016 sur performances propres sont obtenus par :

En saut d’obstacles :

Meilleur cheval tous âges confondus :Prêt A Tout, sf (Hiram Chambertin x Stew Boy), ISO 184

En concours complet :

Meilleur cheval tous âges confondus :Piaf de B’Neville, sf (Cap de B’Neville x Rêve d’Elle), ICC 169

En dressage :

Meilleur cheval tous âges confondus :Don Luis, han (Dimaggio x Rbinstein, IDR 175.

De nombreux classements basés sur ces indices, en chevaux comme en poneys, seront à retrouver dans le Hors série de l’élevage de L’Eperon, à paraître tout début février 2017.