Manu Charmes : "Ce qui a changé...."

mercredi 04 mai 2016

  • imprimer

Doté d'une expérience significative du circuit SHF sur lequel il s'est fréquemment illustré (Feeling d'Oc, Fleurant d'Oc, Frimousse d'Espoir...) Jean-Manuel Charmes se prête à la comparaison sur "ce qui était mieux avant" ou "ce qui est différent aujourd'hui". Rencontre au SHF de Pompadour où il est 3ème des 6 ans avec Argane d'Oc (Echogène Latour x Iago C, aa).

Jean Manuel Charmes largeL

Eric Fournier

Jean Manuel Charmes livre sa vision sur l'évolution des épreuves Jeunes Chevaux

Les tracés:

"Autrefois les parcours étaient construits sur un modèle identique que l'on retrouvait au nord ou au sud du Limousin (la région de prédilection du cavalier de Bellac, ndla). Ils étaient composés de diagonales mais peu de lignes brisées avec contrat de foulées exigeants. Je trouve que maintenant on a plus de mal à installer un cheval dans un bon galop dés le numéro 1. Une carrière de jeunes chevaux c'est désormais une forêt de barres".

Le matériel:

"Il est beaucoup plus léger et demande des chevaux respectueux. On trouvait des obstacles plus massifs avec des barres de 4 m maintenant c'est plutôt des barres de 3.50m et des côtes plus petites mais ça oblige à dresser. J'ai souvenir de parcours de 5 et 6 ans assez solides. Gagner une épreuve de 6 ans chrono voulait dire quelque chose".

Le système formation I, II, III:

"Il est bon, on peut alterner, passer un cap si un 5 ou 6 ans est prêt, redescendre d'une épreuve "Qualificative" à une "Formation" si nécessaire. Au delà du système, c'est le prix des engagements qui ne va pas et surtout les dotations. On travaille pour la peau".

Participation:

"On constate que les grosses écuries d'autrefois, Bastin-Lavauzelle, Jean-Michel Garnier, de Laurière ont disparu au profit d'écuries semi-pros...voire amateures. A Pompadour il y avait cent quatre ans. Cette semaine 41 chevaux dans les F1, 32 dans les 5 ans et 13 dans les 6 ans. Oups !"

Le commerce:

"Aucun marchand ne vient à Pompadour. Il n'y a pas de commerce sur le concours alors que j'ai connu une époque où les marchands repéraient et passaient ensuite avec une commission étrangère. C'est différent. Je vends mes chevaux uniquement à mon réseau et chez moi"

Quelles origines trouve-t-on?

"Il subsiste des jeunes chevaux marqués du sceau de l'anglo-arabe. Mais c'est aujourd'hui davantage des chevaux conformes à la tendance nationale, c'est à dire issus de mélanges père étranger x mère du terroir national".

Les épreuves d'élevage pour 3 ans :

"Je voudrais pousser un coup de gueule sur le concours de l'ANAA en Mai. On y voit des 3 ans qui sautent en liberté le matin, enchaînent avec les Modèles & Allures et font le saut monté l'après-midi. Une hérésie! Ca tue le commerce. Les 3 ans sont rincés l'après-midi et il ne ressort rien de bien de cet exercice monté. C'est du très mauvais boulot. Il est temps de réorganiser ce rendez-vous même si je constate que tout le monde s'en accommode."

Jean-Manuel Charmes reste une référence en Limousin. Son élevage "d'Oc", basé sur l'anglo-arabe, compte maintenant davantage de juments à orientation courses (6 saillies en 2016) qu'a vocation sport (2 saillies 2016).

Eric Fournier

  • imprimer



On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table N43 Stéphanie Brieussel

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr