Poneys : la production de FS Mr. Right au top dans les finales allemandes
vendredi 18 septembre 2015

Movie Star, le fils de FS Mr. Right, remporte le très disputé championnat des mâles de 3 ans
Movie Star, le fils de FS Mr. Right, remporte le très disputé championnat des mâles de 3 ans © Pauline Bernuchon

Entre le championnat des 3 et 4 ans et les finales des 5 et 6 ans des trois disciplines, 278 poneys allemands se sont affrontés à Warendorf dans le Bundeschmapionate, la Grande semaine de l'élevage allemande.

Le Bundeschampionate a cette année encore été marqué par la suprématie dans la classe des mâles de 3 ans des produits de FS Mr. Right, la future grande vedette d'après les allemands, c'est dire... ! Une petite merveille palomino d'1,38m, frère utérin du très grand sire FS Don't Worry... Ses fils, Movie Star 26 et Mister Universum 2, aux deux premières places, ont fait parler aussi bien pour leur qualité que pour leur taille un peu grande. Le premier, qui est le champion, s'est même offert deux 10 (trot et galop)... !

Le quatuor de tête est complété par deux produits du team AT Schurf, présentée par la cavalière maison Jacqueline Schurf, la très grosse écurie qui "monte" année après année et qui pourrait se placer à l'avenir aux côtés des célèbres "B" (Hans-Georg Bönniger et maintenant Ludwig Stassen) et "FS" (Ferienhof Stücker, famille Wilbers). Il s'agit de Diamond Touch 2 (Golden Time) et Dating AT (Dimension AT). Ces quatre là plus particulièrement vont à coup sûr avoir un joli carnet de bal en 2016 (des juments sont déjà pleines). La jeune génétique a toujours été de mise et les éleveurs n'hésitent pas à faire confiance aux 2 et 3 ans, préalablement qualifiés pour le concours étalon, puis agréés lors de l'approbation avec une rigueur extrême. La rigueur est bien le mot qui vient à l'esprit tout naturellement que se soit dans la production, mais aussi dans la préparation des 3 ans, dans le moule, des 4 ans déjà sacrément bien dressés (ils ne déroulent pas de reprises et peuvent être montés comme les 3 ans par des adultes mais de moins de 62 kgs), des 5 et 6 ans (montés par des enfants), capables pour beaucoup de dérouler aisément des reprises FEI... L'élevage allemand de poneys de dressage est décidément indétrônable.

Citons enfin les autres vainqueurs : la 3 ans Damenwahl K WE (Dimension AT), les 4 ans Golden West (Hesseilteich's Golden Dream) et Tackmann's Baiser (Golden Highlight), D-Day AT (Dance Star AT) et Timberlake SH (Timberland) en dressage 5 et 6 ans, la toute bonne Cha Cha 10 (Campino) en 5 ans CSO, High Noon 48 en 6 ans CSO (soit un doublé pour le fils d'Halifax) et SF Detroit (Denver) dans la classe des 5/6 ans de CCE.