SHF Uzès : Quand le commerce va, tout va !

mardi 13 octobre 2015 - Uzès (30)

  • imprimer

Après la pluie vient le beau temps et c’est bien le cas pour ce qui s’est passé à Uzès où la météo au beau fixe s’est accompagné d’un commerce rayonnant. Les courtiers ont largement fait leur marché dans un plateau de 660 chevaux de 4 à 6 ans très bien préparé par les éleveurs.

Uzes 2015- jean-luc-Chambost-Bhiri-des-Balmes largeL

Jean-Louis Perrier

Uzes 2015- Les acheteurs étaient bien présents largeL

Jean-Louis Perrier

Uzes 2015- La cour d'honneur largeL

Jean-Louis Perrier

Jean-Luc Chambost et Bhiri des Balmes

Les acheteurs étaient bien présents

La cour d'honneur

previous video next video

 A chacun sa qualif !

Après l’épreuve à vitesse libre sur 94 km,  les  cavaliers qui cherchent la sécurité  d’une qualification pouvaient s’élancer sur la  80 km  à vitesse imposée  du samedi.  Sur les 100 partants, 71  ont franchi avec succès le contrôle final. Parallèlement, les 4 ans courraient sur 40 km avec une fréquentation qui progresse et des chevaux de mieux en mieux préparés : 47 classés sur les 52 partants.  Mais ce sont les 5 ans qui gagnent au classement du contingent : plus de 300 partants, proche du record  de 2012 qui en enregistrait 319. La qualité était au rendez-vous avec  sur les 253 chevaux classés, 113 obtenant la mention ‘’ Excellent ‘’ 99 ‘’ Très bon  ‘’ et 35 ‘’ Bons ‘’. Côté origines, impossible de dégager des tendances marquées, la multitude d’étalon PS arabes faisant la monte ne saillissant chacun que très peu de juments !  Les trois premiers du classement établis selon des critères de récupération présentent un curieux panel :   Avril du Pesquier  monté par Julie Meignen est OC par le PS arabe  Bey Sin Savignac. A la 2e place on trouve le PS anglais Don  Valentino par  Nombre Premier  monté par Johny le Roy tandis que  le 3monté par Nicola Delprato est un DSA par Mawlid Rey. Côté gabarit, la diversité est aussi de mise, même si une tendance allant vers  des modèles de plus d’1,50 m est observée.

Uzès paradis des courtiers endurance

Les achats tout feux tout flamme ont commencé avec les 6 ans se sont poursuivis jusqu’au dimanche et sans doute continueront auprès des propriétaires. Sur le site de la cour d’honneur du Haras National où les chevaux passaient les contrôles vétérinaires, les acheteurs se sont montrés assidus, engageant même  la compétition entre eux. Les succès renouvelés de l’élevage français, les trois premiers du dernier championnat d’Europe sont nés en France, attisent les convoitises. La perspective du Mondial 2016 à Dubaï incite les écuries à s’équiper. Les pays du golfe persiques sont bien sûr en première ligne acceptant de jouer sur des prix revue à la hausse :+ 20%  en moyenne  autour de 25 000 € pour un 5 ans, 30 à 35 000 pour un 6 ans. La présence des italiens, habitués de notre marché, a aussi été notée.  Au total,  avec une estimation à 150 chevaux vendus c’est environ 25% des chevaux en piste à Uzès qui ont fait l’objet d’une transaction !  De quoi ravir l’équipe de la SHF qui mise de plus en plus sur l’aide à la commercialisation, mais de quoi inquiéter côté fédéral pour les coupes sombres fait dans le meilleur d’une génération !

Jocelyne Alligier

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr