Sologn'Pony : les champions SHF cru 2017

mardi 22 août 2017 - Centre

  • imprimer

Dagster, Dinaro, Babouche, Cirrus, Chipie....retrouvez l'analyse de Pauline Bernuchon sur tous les meilleurs poneys des épreuves SHF du Sologn'Pony 2017

sologn pony Cirrus Cyclamen et Chipie Meniljean  largeL

Pauline Bernuchon

sologn pony 2017 Babouche de Tatihou et Jennifer Pardanaud largeL

Pauline Bernuchon

sologn pony 2017 Dagster du Roquet sous la selle de Sophie Mavrocordato  largeP

Pauline Bernuchon

Cirrus Cyclamen et Chipie Meniljean

Babouche de Tatihou et Jennifer Pardanaud

Dagster du Roquet sous la selle de Sophie Mavrocordato

previous video next video

4 ans D

90 sujets de 4 ans se sont élancés contre 112 l'an passé : 21 repartent avec la mention Elite, soit 23%.

Au Sologn'Pony, Dagster du Roquet (par Uhland d’Aven et Klara Love de Cé par Selim de Siam) a pris ses marques. Approuvé à 2 ans lors de la finale des mâles Pfs où il se classait 9e, le protégé de Charlie Garreau (49), son naisseur, a ensuite décroché le 8e rang à 3 ans avant de s'imposer dimanche matin sur la piste du Cycle Classique sous la selle de Sophie Mavrocordato. En bon élève, le frère utérin du champion des mâles de 3 ans Alisco du Roquet, a réalisé deux bonnes prestations en toute sérénité et avec style. Gratifié d'une note de NEP de 15.93 et d'un double sans-faute (4.07), il a devancé un autre étalon, Dark'Angelo Dream né chez Cécile Sparfel (61) et sous la selle de Charlotte Jeanjean (4.30). Doté de sang, de respect et de trajectoire, ce dernier a montré un excellent potentiel. Il s'agit d'un fils du cheval Qrack de Pleville et de la Welsh B Tactic des Merles par Kador du Tilia. Djune du Chapelan née chez Alexandrine Dalmais (38) et associée à Philippe Fournier (4.33) est 3e. Fille de Quabar des Monceaux, cette jument est très bien née : sa mère n'est autre que la Connemara Madelia par le célèbre performer Naughty Van Graaf Janshof SL et la matrone Vinca II, mère de plusieurs performers en Grand Prix et d'étalons à l'instar de Don Juan V.

5 ans D

Parmi les 141 engagés dans la catégorie D, 21 ont obtenu une mention Elite. Cirrus Cyclamen et Chipie Meniljean empochent le titre de champion de France ex aequo. Cirrus est un hongre Pfs par le Connemara performer européen en CSO Idefix du Villon SL et Lune de Molnaz (par Flower de Grange), né à la E.A.R.L. les Cyclamens (74) et monté par Victor Brunier. 16 en dressage et 15 en style, il était gratifié avant la finale de 3 points de bonification. Ce poney s'était qualifié l'an passé pour la finale des 4 ans et a réalisé cette saison 100% de clear rounds (10/10). Chipie a fait forte impression : style, moyen, respect, elle a de plus une génétique maternelle de haut vol puisque petite fille de la célèbre Vicky - toujours bon pied bon œil du haut de ses 30 ans (double championne de France Grand Prix Elite en son temps, meilleure perf' française aux championnats d'Europe de 1998) - via sa fille Trinity d'Ecrepin (elle même fille de Kannan) que l'on a vu en Grand Prix jusqu'à l'an passé. Née chez la famille Gruson dans la Nord et montée par Valérie Rohmer, la fine baie a obtenu 16 en dressage et 17 en style en plus de 2.5 points de bonification après avoir bouclé 10 sans-faute sur 11 en Cycle Classique cette année.

6 ans D

Dix poneys de 6 ans D ont décroché une mention Elite sur les 96 du départ. Babouche de Tatihoua réalise 3 sans-faute, le meilleur score de cette finale : il réussit à s'imposer alors que rien ne le prédestinait à un tel succès. Pas à pas, il est remonté dans le classement glanant de précieuses places sur les têtes d'affiche, qui elles fautaient sur le dernier de la troisième manche pour la plupart... "Sa cavalière habituelle s'est accidentée il y a quelques jours et ne pouvait pas s'élancer sur les finales. Je monte au pied levé tous ses poneys dont Babouche", confiait sa cavalière Jennifer Pardanaud. Ce poney OC, fils de Sherif des Buis et Sissie de Tatihou (Sfb par l'Anglo Laurier de Here) né chez Philippe Noel dans la Manche, n'a pas changé que de cavalière à la dernière minute : il tourne aussi sur le circuit que depuis cette année et est considéré par sa pilote habituelle "comme un poney volontaire, mais vert. Il sort en Poney 2 avec sa petite propriétaire qui nous l'a confié". Mais l'anecdote ne s'arrête pas là. Jennifer Pardanaud a chuté lourdement dans la finale des 7 ans avec son 2e poney (juste avant le barrage de son premier poney, Aubépine Normande, avec qui elle termine 4e) : "C'est une revanche sur la finale d'hier, oui !". La vice-championne se nomme Blondie de Nyoiseau (Pfs née chez Gérald Bondon dans le 49, par Salam du Roc et Nectarine du Sud par Hableur de Ravary, Co) qui évoluait sous la selle de Marion Bondon. Benzemma Lacour (Pfs née chez Françoise Girardot dans le 39, par Movie Star Tilia et Ululu de la Serre, par Lejano, Holst) est 3e avec Romain Girardot (1 point de pénalité sur les 3 manches et 1.5 point de bonification). Complètent le podium : Bulgarie (Pfs née chez Anne Hélène le Cossec dans le 29, par Machno Carwyn, Wd et Kigalie, Pfs par Apollon Pondy, Co) associée à Antoine Robert et Bellideale du Vassal (Pfs née chez Ségolène Charlot dans le 72, par Royal Aronn du Vassal et Real Indoctro Tilia par C Indoctro, Holst) avec la championne d'Europe de 2014 Ninon Castex.

Les champions de taille C

25 poneys de 4 ans ont pris le départ de la finale réservée à la catégorie C. Dinaro de Lavault (Pfs, par Six Neuf du Der et Déesse des Champs II, Wtc par Vif La Brée), né chez Suzanne Germond (86), est revenu vainqueur sous la selle de Simon Robichon (NEP de 15.67 et double 0). Six autres de sa génération sont Elite. 18 sujets se sont élancés dans la finale des 5 ans C et parmi eux, 2 ont décroché la mention Elite. Avec une note de style et de dressage de 15, associé à un double sans-faute et 2.5 points de bonification, l'étalon PfsCremell’aux Lays(par Nildungrey de Liberty Wtc et Indienne du Theil Sfa par Aladin du Chesnay) né chez sa cavalière Vendéenne Sophie Mavrocordato remporte la mise. Chez les 6 ans (13 partants), c'est l'étalon PfsBo'Desir de Belair(par Baccara de Brie, Wb et Desirade de Tyv par Alricho, Ar) qui ramène le titre sous la selle de son ancienne propriétaire Anaïs Neveu qui l'a vendu juste avant la finale. Auteur d'un triple sans-faute et de 1.5 point de bonification, ce poney né au GAEC Ferme de Bel Air (23) devance Battlingboy de Menjou associé à Audrey Batiilat et Bamboula monté par Cédric Hallez, également Elite.

Pauline Bernuchon

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 90 Max Thirouin

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr