St Lô, dernier C.I.R 2017
lundi 07 août 2017

Emmanuel Vincent
La grande carrière Uriel met souvent les chevaux en valeur

Le Concours Inter Régional (C.I.R) de Saint-Lô disputé du 7 au 9 août dans le cadre du Normandie Horse Show met un terme aux qualificatives du circuit jeunes chevaux de la Société Hippique Française (SHF). Il ouvre la porte à l'élite des jeunes chevaux en vue des finales de Fontainebleau.

Le C.I.R de Saint-Lô comptait 739 engagements il y a un an, il en compte 889 cette année. Belle progression (+20.3%). 

Fort contingent de 5 ans (A.S.B + SF, mâles et femelles confondus) cette année avec 284 sujets contre 231 en 2016 soit une participation en hausse de 23% . Les 6 ans seront au nombre de 160 (A.S.B+SF) quand ils étaient 139 en 2016 (+15%). Comment expliquer ces hausses? Un engouement pour le C.I.R normand?

A Saint-Lô les conditions pour présenter les jeunes chevaux sont idéales. Le NHS offre un écrin qui prépare bien aux finales de Fontainebleau. La piste en sable de la grande carrière Uriel est sautante, elle met les chevaux en valeur sur un sol qui frappe. Le chef de piste Jean Paul Lepetit dresse des parcours réputés "forts" mais pédagogiques. Il se dit qu'un double sans faute à Saint-Lô est de bonne augure pour envisager sereinement la suite à Fontainebleau et flatte un CV. De plus, la Normandie est un vivier historique de jeunes chevaux. 

Les marchands seront ils nombreux comme c'était encore le cas il y a trois ou 4 ans ou suivront-ils les parcours sur leur tablette à la maison grâce à SHF Vidéo? Ils sont discrets et ont constitué des réseaux de rabatteurs qui sillonnent les territoires toute l'année visitant les courtiers, les cavaliers, les élevages, les étalonniers ou surfant sur les réseaux sociaux pour dénicher la perle. Les bons chevaux auraient déjà changé de mains? La demande de chevaux d'avenir reste soutenue mais les transactions se concrétisent traditionnellement au printemps quand les 4, 5 ou 6 ans se révèlent dans une phase ascensionnelle. Les spécialistes se ruent vers les mêmes sujets. Les prix peuvent grimper en cette fin de saison SHF. Attendre la finale d'ici trois semaines environ est souvent l'option des éleveurs qui parient sur un double sans faute en finale pour justifier leur prix. Question de stratégie commerciale.  Le C.I.R de Saint-Lô est un passage quasi incontournable pour repérer avec un peu d'avance ceux qui vont se révéler sur le Grand Parquet de Fontainebleau dans quelques semaines. On les suivra cette semaine pour une ultime répétition générale