Thomas Carlile, again
mercredi 28 juin 2017

saumur 2017 Thomas Carlile et Cestuy La de l’Esques
Thomas Carlile et Cestuy La de l’Esques © Les Garennes

Juste remis de sa victoire - dimanche - au Haras du Pin dans la PRO 1, Thomas Carlile s’est imposé mardi 27 juin dans le « Classique 5 ans » de Saumur avec le cheval bai foncé Cestuy La de l’Esques (King Size)

Dès la sortie du rectangle, avec la note de 42,5 il prenait une solide option qui se confirmait au CSO avec l’un des six parcours sans-faute parmi les trente-huit partants. Le temps optimum du cross était de 5’ 12” que 27 couples réalisaient sans problème majeur. Cestuy tournait en 4’ 58”. Alors que l’épreuve n’était pas achevée, le micro de François de Badereau annonçait sa victoire officielle. « Nous avions gagné début avril à Vernoil mais sur ce parcours Saumurois, Cestuy est en progrès, plus à mon écoute » nous confiait Thomas.A la seconde place nous trouvons Camélia de Barbereau la jument bai (par Emir Platière) de l'écurie Pierre Defrance sous la selle dAurélie Riedweg, la nouvelle cavalière de Sandillon. Camélia s'était illustrée à la Grande semaine de Pompadour 2016, montant sur la 3ème marche du podium du cycle libre 1 avec Agathe Jombart. A la 3e place, c'est une heureuse improvisation de Mathieu Lemoine avec le KWPN - Hattrick. Il devait être présenté par Alexis Lemaire victime d'une blessure au poignet lors de sa chute dans la PRO 1 du Haras du Pin. Montant au pied levé, Mathieu Lemoine fait une spectaculaire remontée après une 14e place à la sortie du rectangle.  Donatien Schauly rétrograde de la 3e à la 6e place avec Cyrius de Carneville à cause de deux barres au CSO. Malgré ce passage difficile, il obtient sa qualification pour la finale de Pompadour ; « Cyrius n’a pas beaucoup d’expérience avec seulement deux sorties - Fontainebleau puis le cross de Mourmelon qui l’a mis en confiance. J’aurai pu avoir des inquiétudes pour franchir le Gué. L’eau et les barrières blanches impressionnent souvent les jeunes chevaux mais Cyrius est resté dans son axe sans être perturbé ». Dans la Formation CCE 3, on reparle de Mathieu Lemoine avec l'alezan Bolero de l'Aubier (par Lando). Il avait été acheté par Romain Borty alors que Mathieu travaillait à Sandillon. La confiance aidant, il continue de le suivre et de le monter avec succès. 2° prix au Lion d'Angers. 1er prix à Bazoges et cette victoire de bout en bout sur le site de l'IFCE-Samur. Derrière ces trois performances, l'objectif est de chercher une qualification pour Pompadour en retournant à Sandillon puis tenter Vernoil en Août. Coté ambiance chez les cavaliers, nombreux saluaient la qualité des parcours de cross et la très bonne organisation sous la baguette magique de Flora Giorgio.

Résultats sur   www.equichrono.winjump.fr

Photos sur le site Photos les Garennes - ouest-images