Verden: le DWB triomphe

mardi 11 août 2015

  • imprimer

Le Champion de 2014 a gardé son titre et devient Champion 2015 des 6 ans : Sezuan de Zack x Don Schufro, l’incroyable étalon DWP. Comme l’année dernière, il avait aussi gagné la qualification. La cavalière olympique allemande Dorothee Schneider savait qu’elle devrait prendre des risques, si elle voulait gagner : il fallait passer au-dessus de 9,5. Alors elle a présenté son étalon avec beaucoup d’énergie sans exagérer. Sezuan a participé et s’est montré dans une attitude parfaite, une mise en main idéale qui permettait une locomotion hors du commun : 10 au galop, 9,7 pour le trot, 9,1 pour le pas et un deuxième 10 pour l’impression générale, soit une note gloable de 9,72.

Fiontina largeL

Ridehesten.com

Fiontina

Les juges avaient été unanimes. Sezuan qui appartient au Gestüt Peterhof (Arlette Jasper-Kohl et Prof. Edwin Kohl) est certainement un cheval heureux. Tous les jours, il va au parc et régulièrement il peut se défouler sur une vraie piste de galop. D’ailleurs, il ne voyage jamais seul, son copain Don Dinoso lui tient toujours compagnie.

DSP Belantis suivait de très près avec une note globale de 9,5 – un très bon Vice Champion 2015. Lors de la qualification, une forte pluie avait rendu les conditions plus difficiles, Belantis s’était mis sur l’avant-main ce qui nuisait aux changements de pied au galop. Un peu déçue, Beatrice Buchwald s’est remise en question et a encore travaillé avec son entraîneur, Isabelle Werth. Lors de la finale, le soleil était revenu et Belantis cette fois plus devant les jambes de sa cavalière s’envolait au trot - tellement sa locomotion était ample, pleine de légèreté, très régulière avec beaucoup de cadence. Dans la dernière lignée du milieu le public enthousiaste applaudissait dans le rythme des foulées. Le trot valait 9,8 et le galop (cette fois montant) 9,5. DSP Belantis de Benetton Dream x Expos’e x Sandro Hit descend de la célèbre lignée « P » du Haras d’Etat de Neustadt an der Dosse qui est maintenant co-propriétaire de l’étalon avec Madeleine Winter-Schulze.

Dans la finale des 6 ans, Dorothee Schneider présentait également l’étalon Stanford 9 de Sir Donnerhall I x Diamond Hit. Un petit malentendu dans la pirouette au pas avait été sanctionné. Le couple a terminé alors à la 4ème place avec une note de 8,92. Juste 0,04 pts derrière la médaille de bronze qui revenait aux Pays Bas. Eye Catcher (KWPN) de Vivaldi x Partout avait déjà été à la 3ème place en 2014. Sa cavalière Kirsten Brouwer qui s’entraîne avec Johann Hamminga a présenté son étalon avec beaucoup de finesse. Le jour de la qualification Eye Catcher n’était pas en forme et heureusement deux jours plus tard, dimanche, l’étalon alezan avait récupéré et pouvait montrer ses qualités dans des appuyers magnifiques et dans des changements de pied au galop.

Aussi, les 5ème et 6ème places sont occupés par des étalons KWPN : Estoril de Zhivago x Gribaldi monté par Emmelie Scholtens excellait dans des allures rassemblées, mais précipitait dans des allongements. Expression de Vivaldi x Vincent a livré sous la selle de Diederick van Silfhout une présentation sans faute, mais les juges auraient souhaité un dos plus souple et actif.

Dans le classement des 6 ans suivent ensuite quatre couples allemands dont Danza, jument de Dimaggio x Rubin-Royal, Lady Loxley M de Lord Loxlex x Abanos (son trot allongé était exemplaire), Quotenkönig, étalon de Quaterback x Fürst Piccolo et Sweetheart FH, jument de Scolari x Hohenstein.

Parmi les 15 participants, il y avait 8 cavaliers/cavalières allemands sur 7 chevaux de race allemande (Sezuan est DWB), 4 couples néerlandais, 2 cavalières suédoises et une autrichienne. Il n’y a pas de tendance dans les origines : deux chevaux descendent de Vivaldi, deux de Quaterback. On trouve le « D », le « F » et un peu le « S ».

La juge Maria Colliander de Finlande avait beaucoup d’estime pour les cavaliers/cavalières. Tous les chevaux étaient présentés dans une très bonne manière, preuve qu’ils ont été correctement formés. Les 6 ans étaient prêts pour exécuter des figures difficiles comme le rassemblé, les changements de pied au galop (4x) et les appuyers.

La différence dans les notes s’explique par le dégrée de la « Durchlässigkeit » (décontraction) et de l’activité des postérieurs.

Deux soeurs chez les 5 ans

Le Championnat des 5 ans a été un triomphe pour le DWB, premier stud-book à avoir présenté deux propres sœurs à un championnat du monde et qui en plus s’attribue la médaille d’or et d’argent (lire ici!).

Déjà lors de la qualification des 5 ans, Fiontini (DWB) révèle sous le cavalier espagnol Severo Jurado Lopez son potentiel avec une reprise sensationnelle qui lui valait un 10 au trot. Dans la finale elle a montré beaucoup d’élasticité. Le juge, Dr. Dietrich Plewa, qui commentait les reprises, expliquait que la jument aurait pu engager un peu plus ses postérieurs au trot de travail, mais les allongements et les rassemblés méritaient bien la note maximale. Finalement, Fiontini a obtenu un 9,8 pour le trot et un 9,18 pour l’ensemble. Severo Lopez qui sentait sa jument à l’écoute pouvait déstresser. Toutes les figures ont été parfaitement réalisées, ce qui était honoré avec un 9,6 pour la « Durchlässigkeit ». Le public était sous le charme, un tonnerre d’applaudissements accompagnait le couple sur la dernière lignée du milieu où souriant et sûr d’avoir bien fait Severo Lopez brandissait la main en signe de victoire juste après « l’arrêt-salut ».

Fiontina (DWB) sous la selle d’Andreas Helgstrand devient Vice-Championne suivant sa sœur avec 0,16 pts d’écart. Pour Dr. Dietrich Plewa, cette jument a énormément de qualités et du potentiel pour le rectangle. Selon lui, la jument a su rester en équilibre et dans une locomotion cadencée malgré des rênes trop ajustées avec une main trop dur. Fiontina serait le cheval avec la meilleure disposition pour le rassemblé.

Fiontini et Fiontina sont propres sœurs par transfert d’embryon. Une sensation inédite à Verden ! Les danois Hanne Lund et Henrik Hansen avaient croisé leur jument Rapitala par Romanov Blue Hors avec leur étalon Fassbinder (DWP) de Fürst Heinrich x Donnerhall. Ironie du sort : Fassbinder a été castré entre-temps et vendu en Angleterre.

Les deux sœurs ne se ressemblent pas vraiment. Elles ont en commun une excellente locomotion et des allures fantastiques. Fiontina a une robe alezane, elle est grande, élégante et fine avec une locomotion très énergique. Fiontini avec une robe bai est plus costaud, mais se transforme en « prima ballerina » dès elle commence à trotter.

Ce championnat du monde a été aussi un grand succès pour l’écurie de dressage Andreas Helgstrand. Les deux championnes sont formées chez lui. Le jeune cavalier espagnol Severo Jurado Lopez y travaille comme cavalier. Lopez avait présenté un deuxième cheval, étalon Franklin 54 (KWPN) de Amère x Olympic qui appartient à Helgstrand Dressage. Et encore un autre cheval de l’écurie danoise a pu participer au championnat du monde, l’étalon Vincent Maranello qui termine à la 9ème place.

La 3ème place dans la finale des 5 ans revient à l’Allemagne, l’hanovrien Quantensprung de Quando-Quando x Donnerhall (Klosterhof Medingen) qui avait déjà été le meilleur cheval allemand dans la qualification. Les Pays-Bas suivent à la 5ème et 6ème place avec Five Star 2 de Amazing Star (Kirsten Brouwer) et Four Legends de Wynton (Marieke van der Putten).

De 15 participants, 5 cavalières avaient la nationalité allemande, trois la nationalité néerlandaise.

6 chevaux allemands, 3 chevaux inscrits au DWB, 5 chevaux KWPN et un SWB

Les origines des chevaux étaient très diverses : le « F », le « D », le « R » bien-sûr et aussi le « Q » et Zack, Ferro, Vivaldi, Ampère.

Côté français, l’Adjudant Gildas Flament avait qualifié Al Capone ENE HN de Belissimo M pour Verden et Alizée Roussel participait avec Quaterbold du Payrol de Quaterback pour les 6 ans occupant respectivement la 14ème et la 24ème place dans la petite finale.

Sultan des Paluds, hanovrien de Soliman de Hus, se classe sous la selle d’Isabelle Pinto à la 17ème place dans la petite finale des 5 ans.

Sabine Mottet

Horse Telex
La base de données du cheval
  • imprimer



On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table N43 Stéphanie Brieussel

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr