NASH: Ardent de l’Airou Top Price à 27 000 €
lundi 28 octobre 2013

illustration nash
illustration nash

Un Top Price à 33 000 € puis un second à 27 000 € les ventes Nash ont marché au delà des espérances des organisateurs.

En surfant sur la dynamique des Journées Selle Français et bien qu’elles soient à 200 m du Centre de Promotion de l’Elevage, les ventes Nash 2013 ont attiré du monde. Le premier lot de 40 chevaux samedi était meilleur selon Alain Hinard pour qui « celui du dimanche (40 lots également ndla) s’est très bien défendu avec des enchères très correctes à 27 000 €, 18 000 €, 16 000 €… Vu la conjoncture économique en France nous nous en tirons honorablement ». Quatre chevaux partent en Suisse parmi les vingt cinq lots vendus. Le prix moyen est de 9 820 € en net repli par rapport à celui de la veille à plus de 14 000 € et un chiffre d’affaires à 245 500 €. Le nombre de chevaux retirés (15) reste élevé. Ainsi le Champion des 2 ans Bacchus St Lois (Orlando) a été présenté en dernière minute samedi et retiré à 52 000 €. Quand on surestime son cheval on repart souvent avec. Le bémol pourrait venir du cadre un peu étriqué dans lequel se sont faites les ventes au nouveau Centre Equestre de Lairau et un sol perfectible. Les organisateurs en sont conscients et y réfléchiront pour l’avenir car il y aura des ventes 2014. Trois vacations en 2012, deux en 2013, combien en 2014 ?

Commentaires


PHILIPPE P | 30/10/2013 08:34
Pourquoi sommes nous incapables de vendre dans un tel rassemblement l'élite de nos jeunes chevaux à des prix comparables avec ceux du Hanovre, du Holstein ou du KWPN qui ne bénéficient d'aucune aide à la production, à la valorisation, à la commercialisation ou à l'exportation.

Ph. POPPE

 | 29/10/2013 18:13
Attention de ne pas tout confondre, ventes Nash d'un côté dont ses promoteurs assument qu'elles ont aussi vocation à aider les éleveurs à commercialiser leurs produits , mâles, hongres, femelles, et les ventes de l'élite des étalons au Hanovre qui présentent DES MALES sélectionnésdéjà passés par le filtre de la sélection. Pas tout à fait la même chose, pas tout à fait les mêmes produits, pas tout à fait les mêmes cibles, pas tout à fait le même contexte car il ne vous a pas échappé que les ventes ANSF / NASH des mâles issus du concours étalons n'existent plus.

PHILIPPE P | 28/10/2013 12:53
Une fois de plus un titre de complaisance qui n'informe en rien sur la tendance réelle de ces ventes et la signification des chiffres en comparaison avec ceux d'autres ventes de produits de même génération au même moment.

Ce qu'il faut retenir, et donc mettre en avant, c'est un prix moyen sur les deux jours de 11910 € alors que l'élite de la jeune génétique SF était censée être rassemblée à ce moment au même endroit.

Au Hanovre le même week-end l'intégralité des jeunes étalons approuvés du même âge se vendait pour un prix moyen de 76108 € avec un top price pour le dressage ( St Moritz junior x Don Schufro ) de 580000 € et de 120000 € pour le CSO ( Diarado x Contendro)

Pour les entiers non approuvés, également tous vendus, le prix moyen atteignait 19394 € avec un top-price de 40000 €.

Au cumul des deux lots 43 % partait pour l'export .

Après la déroute du commerce initié en 2013 par cheval - normandie, qui s'est soldé par le suicide en France d'un vétérinaire chinois et l'interruption de tout commerce de chevaux avec la Chine, il est temps de rechercher un nouveau moyen de redonner du souffle à nos exportations .
Peut-être en commençant par rembourser aux clients chinois l'acompte versé pour des chevaux qu'ils n'ont jamais reçus ?

Ph. POPPE