Un Crocus dans la fleur de l’âge
mardi 15 juin 2004

crocus graverie-tête
Crocus Graverie - Ph. Cosinus Prod

Compagnon de Gilles de Balanda pour son retour en équipe première, Crocus Graverie appartient à la SNC Emeraude, joli nom de la société de Nicole et Claude Pollet, d’authentiques passionnés qui ont su prendre le temps pour voir s’épanouir le fils de Rosire.

Né chez Michel Allain dans le Calvados sur la commune de la Graverie dont il porte le nom, Crocus a été vendu à 6 mois sur la célèbre foire de Gavray. Christine et Jean-Henri Rousseau s’en portent acquéreurs en même temps qu’un autre poulain, Cosmos Minotière, pour le compte de Nicole et Claude Pollet dont ils gèrent l’élevage de la Gesmeray entre Rennes et Saint Brieuc.

Tous deux anciens cavaliers de compétition, ils sont installés à Agde mais le littoral méditerranéen étant peu propice à l’élevage, ils ont choisi de travailler avec la famille Rousseau qui élève aussi pour son propre compte sous l’affixe Kerellec. C’est donc dans les herbages qui ont déjà vu grandir Sultane Kérellec ( Leprince de Thurin) déjà bonne gagnante avec Gilles de Balanda que Crocus Graverie grandit tranquillement. Cet alezan brûlé a été choisi un peu au feeling par Christine Rousseau, car à l’époque Rosire bien que grand performer en CSI n’était encore qu’un jeune étalon. La mère de Crocus Graverie Quiche Mary a des origines normandes classiques, par Fend l’Air et Fine Fleur une fille de pur sang Francilius. Elle a trois autres produits indicés dont Flora Graverie (Attila III) ICC 115. Le poulain montrait un bon caractère, assez joueur. Nicole Pollet se souvient : ‘’ Il est resté très joueur jusqu’à 7 ans. Lorsqu’on le lâchait dans le manège il s’amusait à pousser un bidon qui servait de support pour poser des barres !’’.

Crocus Graverie débute sa carrière avec les différents cavaliers travaillant avec Christine Rousseau après la mort prématurée de son mari. A 4 ans le fils de Rosire signe ses premiers sans faute obtenant l’ISO 120 avec le simple objectif de travailler tout comme à 5 ans (ISO 128) sans participer aux finales. En août 1996 il est vu par Gilles de Balanda, ami de longue date de Nicole Pollet et qui monte déjà Tisca pour elle. Le champion du monde de Dublin repère le potentiel du grand alezan mais comprend qu’il faudra l’attendre. Crocus participe cette fois aux finales de la Grande Semaine, mais sans pression, son cavalier ayant comme consigne d’abandonner après la première faute. Il intègre la semaine suivante le piquet de Gilles de Balanda.

Le couple apparaît pour la première fois en compétition début 97 lors du Nat. 1 d’Alès, et se révèle lors des championnats de France des 7 ans où il termine à la 4e place voisinant aux prix avec les autres vedettes de la générations qui n’ont pas manqué de confirmer depuis comme Carnute et Calypso d’Herbiers. En 98 Crocus fait ses classes internationales glanant ses premiers lauriers aux CSIO de Lisbonne. La consécration vient en 99 avec la victoire dans le Grand Prix du CSIO de France à la Baule. Le championnat de France 2000 confirme le retour au premier plan de Gilles de Balanda associé au fils de Rosire. Malheureusement leur carrière est suspendue suite à des problèmes au suspenseur ! Fin 2001 une 3e place dans le CSI de la Corogne est de bon augure pour les JEM de Jerez mais début 2002 c’est Gilles de Balanda qui est contraint au repos à la suite d’une fracture ! Tout paraît perdu pour Jerez !

Le couple retrouve vite ses marques : double sans faute dans la Coupe des Nations de Lummen, 1e du GP de Royan et nouveau double sans faute dans la Coupe des Nations de Dublin. Le billet pour l’Andalousie est acquis et le titre par équipe récompense la patience de toute une équipe autour de l’étalon, Nicole et Claude Pollet n’ayant jamais failli dans la confiance qu’ils témoignent à Gilles de Balanda. Les premiers produits de Crocus Graverie, peu utilisé ses premières années de monte, commencent à se faire remarquer comme Java et Jardy Gesmeray chacun ISO 118, tandis que Gilles de Balanda compte encore longtemps poursuivre sa carrière avec notamment un fils de Crocus très prometteur.

Les J.O d’Athènes verront-ils une seconde consécration pour ce couple ? En 2003 un nouveau problème au suspenseur a éloigné Crocus Graverie de la compétition. Après un début en douceur sur la tournée portugaise, il remporte le petit GP au CSIO de la Baule. A Lucerne le couple manque d’un petit point de temps dépassé la qualification pour le barrage et est le meilleur atout de l’équipe de France avec un double sans faute dans la Coupe des Nations. Gilles de Balanda a beaucoup flirté avec les rendez-vous olympiques (réserviste avec Béarn à Montréal, 8e avec Galoubet aux J.O de remplacement de Rotterdam la France ayant boycotté le rendez-vous de Moscou…) A 54 ans le languedocien a une nouvelle fois le rêve a sa portée. C’est aussi celui de Nicole Pollet, non seulement parce que c’est celui de tout propriétaire, mais cette cavalière qui courrait les grosses Coupes régionales du midi dans les années 70 a un peu plus le cœur qui bat lorsqu’on lui parle d’Athènes : ‘’ J’étais professeur de lettres classiques et je suis très attirée par toute la civilisation antique. Mais mon mari n’est pas passionné par les vieilles pierres et il a fallu que Crocus fasse le CSIO de Rome pour que nous allions dans la capitale italienne !’’ Assurément un séjour au pied de l’Acropole ne lui déplairait pas !